ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
Plans et scénarios, folio 3v
        Deuxième scénario général (suite)
 
             l'abbaye qqu'il n'y ait pas d'abbaye.
        Yonville gros bourg dans une vallée - une petite rivière - des bois à qque distance - les halles
Hivert  "l'hirondelle cauchoise"
        Ψ 
Yvert
       l'hôtel du Lion d'or. tenu par une veuve. - c'est là qu'on prend la voiture pr Rouen -
                                                                                   admirée par le pharmacien
        Ψ   le messager, fait les commissions; beaucoup de mémoire. Me Emma donne un nouv genre au jardin
        au bout duquel passe la petite rivière - au-delà de la rivière prairie - une tonnelle - un rond de
        gazon - la maison d'Yonville sur la place - l'église -
                                                                                Léon
        en face le pharmacien - loge chez lui Mr Léopold - 1er clerc de maître
7.        Guillaumet - nature identi pareille à celle de Charles, mais supérieur. physiquement et
        moralement. (plus d'intelligence mais moins de bon coeur) - il passe tous les jours, sur le petit
        trottoir en cailloux sous sa fenêtre, près de la gouttière qui crache l'eau à trois pieds du sol,
pas de baisade - elle fixe sur lui son
        besoin de coeur - c'est une passion
        vraie ça l'occupe - il n'en faut pas plus
        langues- l'enfant aussi est un obstacle.
                    fond 
            ça se dénoue de soi-même, par ennui et
                    Léon                          
        puis Amédée va à Rouen.
        Léon                                                        
        Amédée est encore à Yonville quand
        Rodolphe devient l'amant de Me B. il la
        prend d'emblée et l'arrache à s/la sentimentalité
        honnête passionnelle
       il passe à l'heure la plus inoccupée de la journée - elle finit par céder après lui avoir
                                   rien qu'une langue
        résisté longtemps - un soir, chez elle, près de la lampe, dans son fauteuil - le soir elle
        s'arrange de manière à n'avoir pas à l embrasser son mari
8.                                      peu à peu l'amour pr Léopold/n diminue - ce n'est guères que son
        mari de seconde main - son coeur avec lui est aussi calme qu'avec Charles -
                              Rodolphe
       
                              théodore Boulanger 35 ans. homme d'expérience, brun cassant spirituel
        le type extérieur du brac mais fort positif, rude, chasseur hâlé en velours vert, se ruinant
9.                                              entretient des actrices à Rouen
        petit à petit en cabriolets et en hivers à Paris - aime la table - l'empoigne en blaguant
        et lui remue vigoureusement le tempérament - c'est dans les bois, à cheval - rendez-vous
                                                                                                       elle se venge de sa vie antérieure
        dans le bois - rage du plaisir franc les sens s'exaltent la tête aussi - son amant
        - le sentiment l'a porté aux sens. les sens la portent au sentiment - c'est là vraiment qu'elle aime   lui
        finit par en être effrayé, embêté. il l'a trop développée. et l'envoie promener
                                                                 [veut lui] prosaïsme ascendant de Théodore ça arrive
                                                                                                                                                           à rien
10                             Accablement - elle essaye de revenir à son mari - voyage à Paris
        rentrée.
Charles Bovary porte un collier
        Léopold moustaches pointes
        Rodolphe barbe à l'an
                          moustache à l'anglaise
11                        reliaison avec Léopold/Léon devenu maître-clerc à Rouen - mûre de sens cette
        fois & de coeur. la passion s'établit et régularise. voyages à Rouen, hôtel d'Angleterre
                               - elle goûtait ce qu'elle n'avait jamais goûté de pouvoir être tranquillemt à
        pluie. flambant.   l'amour - quand il était pâmé, elle le ranimait avec de petits baisers muliples
A elle ne porte plus que des chemises de
        baptiste - parfums - frémit de volupté
        en sentant lorsqu'elle se peigne ses cheveux
        sur ses épaules - fait longuement sa toilette
        devient gourmande. -
        atroces rentrées chez elle les jeudis soir.
        - intérieurs de la gondole - 
        prétextes de leçons de piano pr aller à Rouen
        d'abord elle en prend - puis continue à y aller 
        disant qu'elle en prend & garde l'argent
A                        désespo l'habitude de baiser la rend sensuelle - le désespoir du comfortable
        non assouvi vient étayer le besoin poétique du luxe - vie pécheresse, - amour de
                                                                                       elle achète tout meilleur marché selon elle
        l'adultère, au sens adultère & de la tromperie - les dépenses - les mémoires de fournisseur
        elle sent par rapport à Léopold ce que Théodore a senti par rapport
        à elle elle ne l'aime plus elle l'a usé - ascendant progression de la débâcle financière
12        recoup avec Théodore - elle désillusion - il n'y a plus rien
        elle essaye de revenir à son mari - impossible vertige.  
                                                                                                             va voler de
                                                                                                                       l'arsenic chez
    
                                                                                                                       le pharmacien
13.            Coup solennel avec Léopold pr se retrouver dans le même milieu - suicide
        maladie
        sa mort - veillée de la morte - après-midi pluvieux de diligence qui passe sous
14.        la fenêtre ouverte - enterrement. vide solitaire & dénudé de Charles avec sa petite
        fille le soir - joujoux - découverte de dettes effrayantes. - Mariage du Me clerc dont
        Charles ne s'est jamais douté -
                                                             mort de Charles dans son jardin. sa petite fille
        aux écoles gratuites.
        le vague Mr du bal la mène à Amédée le rêve flottant se fixe.
        préparée de sentiment adultère en l'âme Amédée la mène Rodolphe -
        dans l'amour de Rodolphe intersection rapide des deux cercles, qui ne peut durer
        revient à Rodol Amédée qu'elle a  le 1er aimé et dont elle jouit maintenant
        impossibilité du bonheur - retour au premier vrai  le co Rodolphe (le coeur)
                                                            dernière
        dernier coup avec Léopold  - les dern saoûlée d'amour - c'est pr elle seule
  avant/ec Rodolphe elle est la
                          elle est
        maîtresse, au second plan, dans
        le livre et dans l'action
        avec Amédée elle est le maître - c'est
        elle qui domine - Léopold est humble
        et l'aime davantage qu'elle ne
        l'aime - elle est au-dessus de lui
        moralement -
 
 [Transcription de Yvan Leclerc]