ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
Plans et scénarios, folio 9v
Troisième scénario général (suite)
 
l'ennui
le rêve   & le froid
le regret
l'envie
état malade  
Me Bovary mère, vient de temps à autres quand elle ne peut plus tenir avec son mari
passer huit jours quinze jours ou un mois chez son fils et embête sa bru -
Emma vit dans la torpeur. ses sens ne sont pas encore nés. - vie solitaire pendant que
Charles est parti voir ses malades - elle s'ennuie - elle regarde passer sur la route les
                                     A
A rêves qu'elle s'était fait de la lune
de miel - rêve de l'Italie - après
ce fut l'angleterre
expliquer ses lectures

diligences & chaise de poste qui vont à Dieppe dans la saison des eaux - le soir elle se
                                                       petits
promène dans la campagne, dans les sentiers entre les pièces de blé, avec son/a jolie levrette Djali
qui va mordillonner ses coquelicots - elle commence à cette époque à beaucoup réfléchir - son
se
mari ne cause rien et ne la développe pas elle en sent le besoin vague - elle promène
et se re/promène dans le petit jardin de curé avec des carrés de choux & des roses sur
églantier qui est derrière la maison - elle lit des journaux de mode & des romans, (le soir
porter après le bal
l'hiver) - rêves de la vie parisienne - Charles rentre le soir, mouillé trempé & dîne à la
chandelle. elle lui verse à boire.
            à l'automne un bal dans un château des environs - château dans une
 vallée entre deux rivières - jolie fête, arbustes dans l'escalier, etc - écuries - chenils - luxe
simple & intime - le bal - c'est un tourbillon qui passe devant le nez d'Emma - le lendemain
elle s'en retourne dans le boc de son mari - silence - froid d'automne - coucher de soleil
rouge - Au bas d'une côte à un détour de la route dans des terrains sablonneux on rencontre
qques jeunes gens du château parties en chasse le matin - ils passent à cheval, au pas
 150
 200
 ---
 100
 ---
 450
           envie de luxe & de richesse mêlée à l'amour (après coup) d'un jeune beau
quelconque qu'elle a vu au bal et qu'elle prend, dans sa tête par désoeuvrement et
& dans le besoin qu'elle est          quelconque
pr en faire un d'amour d'un centre où rattacher ses aspirations - cette passion lui semble
augmenter, au fur & à mesure, qqu'au contraire elle diminue. - mais ce qui augmente
                                                          le
c'est l'amour du luxe & de la dépense - besoin intime d'une vie propre - irritée de la
gêne qui l'entoure, elle l'est surtout de son mari dont la vulgarité émane
par tous les pores - manière animale dont il mange sa soupe - il porte l'hiver
des gilets de tricot à bordure rouge & des bas de laine - habitude de se curer
les dents avec la pointe de son couteau & de couper le bouchon des bouteilles -

il adore sa femme & condescend à tous ses caprices. Emma le fait acheter un
orgues qui passent - petits
bonshommes qui dansent sur la
mécanique -
animaux à la mare
pas de chevaux sur la boue
mareyeurs
                                                                                           veut
second cheval pr pouvoir conduire en flè à l'anglaise - elle rêve un tilbury
                          rêve un groom                             . en blouse
qu'elle finit par avoir - est désespérée du domestique, paysan qui vient le
matin pr faire le gros de la besogne et de la bonne avec son bruit de sabo[ts]
                                                                  en bottines lacées du matin au soir - et toujours en ro[be]
sur les carreaux lavés - Emma toujours bien chaussée a en exécration les for[tes]
bottes de Charles. - elle attend longtemps dans son coeur une passion un événement
deux termes.
lecture - tristesse.
rêve cesse
le bal
l'envie commence --
oisivetés.
malaise -
quelque chose de nouveau qui n'arrive pas. - l'année suivante à la même époque
on ne redonne pas de bal.
              Emma prend la vie qu'elle mène en haine - elle a des
vapeurs. des spasmes nerveux - s'enferme dans sa chambre pr pleurer - chagrin de
Charles qui fait tout ce qu'il peut pr la rendre heureuse - elle finit par
faire abandonner Tostes à son mari qui croit que l'air du pays est malsain
pr elle. il renonce à sa clientèle assez bonne déjà relativement et l'on va
se fixer à Yonville l'abbaye - Me Bovary est enceinte -
 - oisivetés -
 
[Transcription de Yvan Leclerc]