ATELIER BOVARY
CLASSSEMENT GÉNÉTIQUE : Plans et scénarios | Brouillons
Afficher un folio
Plans et scénarios, folio 9
Troisième scénario général
 
  9
                  Madame Bovary.              Me Bovary. mère
                                                                 enfant -
                                    I.                              éducation
                                                                      collège relier
étude de 1h. - entrée de Charles - portrait
classe - récréation de 4. h. - costumes explication.
sa famille - caractère.- correspondant, le fait rentrer à 7 h.
    timidité - geste pr s'asseoir
esprit - il était en dehors de nous - lit Télémaque & Anquetil -
                                      - économie - rangé - pupitre - respect
se fâche au réfectoir. -par rapport aux professeurs
en promenade est réduit à causer avec le domestique et un
mulâtre - fort, et lourd. - un jour fume une pipe d'emblée
pas de pensum - par rapport aux professeurs
se roidit. - accessit - pas de pensum - on le retire à la fin
de la troisième
  Charles Bovary entre au collège de Rouen en cinquième. il à 15 ans. - le
proviseur le présente à l'étude de 1 heure - habits de campagne - il va en
classe. son nom bredouillé à la classe fait rire tout le monde "Charbovari" - le
gaucherie portrait physique -
fait rir en classe
récréation -
peu de notre m intell
lecture -
femme
ignore
de là reven aux
 études
poser à la récréation de quatre heures. - habit veste, bouts de manche,  provision de
beurre salé dans son pupitre. - il use dans le collège ses vieux habits de campagne
et ne porte l'uniforme que les jours de promenade ou de sortie. caractère régulier
et tranquille - esprit simple droit & borné, pas de pensums - d/aux vacances il se
                                                                                                               puis petit
retrempe dans la paysannerie. - son père ancien chirurgien des armées, ancien
fabricant, vit à la campagne dans une demi-misère - chic empire,- ivrogne &
bravache. sa mère intrigante,  bonne femme, tracassière, assommante, ménagère
vaniteuse.
                   il reste trois ans au collège et se met à étudier la médecine - il loge
étourdi de l du fracas extérieur de la Science
ce à quoi il mord un peu plus c'est la botanique
          1
chez un teinturier sur l'eau de Robec - il ne fait rien. inaptitude au travail
son esprit est aux champs où il a été élevé & qu'il aime. - à l'époque de
l'année où l'on recommence à disséquer et à manger des marons il rêve
à l'odeur des pommes, au pressoir dont la vis crie. il sait panser les chevaux
de ferme, & brasser - pauvre vie triste & misérable dont il n'a pas conscience.
père paraît dans l'inadmiss
Thillard
 & au café quand il vient à Rouen
mère dans le mariage
& provisions
Sa mère lui envoie toutes les semaines des provisions, un gros morceau de boeuf
                                                                                 se dégougine & s'amincit
cuit, des pommes etc. - deux ou trois grisettes lui font connaître l'amour, - il
                                                                                   père indigné
se présente une fois pr être reçu officier de santé et est refusé - nature
                                                                                 et en ayant les écarts.
douce & sensible tout à fait comme un jeune homme doit être - il fréquente
se dégougine  2.
maigrit
un petit café - ami du maître de café. lui aide même à mettre du vin en
bouteille - dettes de café - ça fait une gde affaire - à la seconde fois il est
reçu. et va s'établir à Totes - sa mère l'emménage puis le marie à une
vieille femme poitrinaire qui a 1500 fr de rentes & qui meurt au bout de
deux ans. - la maison de Totes gd cabas au rez-de-chaussée -
                                               Rouault
à 30 ans il se marie à Melle Emma Lestiboudois - il quitte alors le
bonnet de coton & prend le foulard.
                                                            mince
                     Emma Lestiboudois gde, maigre, & noire - admirables yeux -
Mains longues & trop maigres osseuses aux articulations - élevée au
commencer par l'action du mariage
 ———
bonheur de Charles :
 - la maison -  2
prquoi emma l'avait épousé
Antécédens moraux
amenant aux premières
langueurs = torpeur -
rêves de la lune de miel.
couvent de Me Cousin avec les filles des gros bonnets - piano - dessin. broderie
élégance native qque maniérée et fausse souvent. dessine mal, excelle da[ns]
la danse. pas artiste mais idéale. son père type carré du Cauchois, a [été]
depuis la mort de sa femme se ruinant petit à petit, en café et en
mauvaises récoltes - a voulu spéculer & s'est achevé. il a repris sa fille [à]
16 ans chez lui et elle est restée trois ans à la ferme, s'y ennuyan[t]
                                            &
à périr, déteste la campagne les paysans - elle se marie à Charles
                                                                                      qu'avec répugn[ance]
parce que c'est un monsieur. il elle l'épouse plutôt avec plaisir
1 Charles s'est du reste développé. il peut passer pour un bel hom [me]
- il porte la barbe en collier et a toujours du linge propre -
c'est le
- enchantement de Charles. - premier moment  [de]
bonheur qu'il goûte au monde
 


[Transcription de Yvan Leclerc]