BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 1, folio 2
[Page entièrement barrée]
  I.
                                                                   trois
Comme il faisait une chaleur de trente trois degrés, le boulevard Bourdon
se trouvait absolument désert.
               & le boulevard
         & le  suivant tout du long tout du long.
Plus bas, le canal St Martin fermé par les deux écluses, étalait en 
           sous les            tranquille*
ligne droite, son eau immobile couleur d'encre.  Il y avait au 
                                                    et                                   deux
milieu un bateau de charbon, & sur les berge deux trois rangs
      futailles
une rangée de futailles. de barriques
                                                                                                                   [illis.]
                                                                                   qui séparent des cours
         au delà                                      six                  & les cours*  

De l'autre côté du canal entre les |rares| maisons de la rue  Constant*
                             pur se découpait                                         contrescarpe
       le gd      tout
descendit jusqu'à terre le gd q ciel pur uni* formait comme des plaques d'outremer [que
dressaient à                                                                        quais
se découpait en plaques
d'outremer                     
&
sous la réverbération
frappés par le soleil


 
rayaient au loin de htes cheminées d'usine.] - & les parapets de granit
        2                   les quais [illis.]/de granit    1             les quais de      
les toits d'ardoises & les façades blanches [frappées par le soleil], éblouissaient 
                          [illis.]/du soleil                      les quais de granit        
          La              après*  frappait                                    [illis.]
Cette gde lumière faisait saillir le contour des murs, en aiguisant
                            rendait
leurs       [illis.]rendait              plus aride*]    fiacre
détachait les angles, & polissait leur surfacePas une voiture ne circulait sur
                                     {{au loin
on n'entendait guère*

                                           que
                             lointaine
une rumeur affaiblie
aucun br         
confuse
roulait/ant au loin
un gd*                       
le silence occupait
l'atmosphère lourde
passait
  }}
                 on n'entendait [illis.]
le pavé, pas un piéton sur les trottoirs.  Les choses inanimé se
                                                  fatigue
semblaient encore plus        lassitude                         comme
reposaient avec un air de fatigue. & tout semblait comme engourdi 
           portaient com          lassitude
      par
dans le désoeuvrement du dimanche, & la sple tristesse des
  dans
jours d'été.
                                                                    même
confusémt, au loin
                     
[illis.]
une rumeur confuse
              au loin
bourdonnait dans
l'atmosphère lourde.
                     mais  sur le boulevard.  à la même minute 
   cependant   sur le boulevard.  à la même par

Mais deux hommes apparurent. sur le boulevard - en même mmt
L'un venait du côté de la Bastille & l'autre du jardin des
                      s'avançaient
Plantes.  ils marchaient lentement dans la même direction.
  d'un pas égal bien                                                           avait un reding* bleu
et cependant d'une façon différente.  Le plus gd qui était | replet
                                                                                                       paletot de toile
et ht en couleurs       déboutonné son/le          retiré                                grise
et fort coloré | avait déboutonné son gilet, déboutonné, la cravatte
   peu
un  rouge de figure
à la main   entr'ouvert sa redingotte,   - & les mains ballantes
                          le chapeau en arrière                        avec
          marchait                      le chapeau en arrière         avec
le nez & le ventre au en avant, le gilet déboutonné & la
                                                     &
                                                             enveloppé
cravatte à la main.  Le plus petit, dont le corps maigre disparaissait
     d'une large          redingotte brune
jusqu'aux talons                            marron                sa figure sous
dans une sorte de houppelande brune  - &  la tête dans une casquette
à                                                                             sous sa
la visière pointue.  march  baissait la tête & marchant à
           il                        glisser
    [ &   paraissait    avancer* sur des roulettes plutôt  car il avait

petits pas  plutôt rouler que marcher.   ce qui faisait*
   le                                     avec               trop
son buste était très long & ses jambes courtes. ]   le premier était 
& sueur souflait péniblemt
rouge, le second était pâle/pâleur  serrait pinçait les lèvres.
                                   d'une       bistrée.
[Transcription de Jean-Christophe Portalis]