BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet, chap. 1. Brouillons, vol. 1, folio 7v.
[Page entièrement barrée]
I.
Comme il faisait une chaleur de trente |trois| degrés le boulevard Bourdon
se trouvait absolument désert.
                                                               les
Plus bas le canal St Martin fermé par deux écluses, étalait en ligne droite son
eau couleur d'encre. Il y avait au milieu un bateau de charbon, & sur la berge
deux rangs de barriques.
                                                                                                                     gd
Au delà du canal, entre les maisons que séparent les chantiers, le gd ciel pur
et je n'ai
de l'infidélité
et te [illis.]
et je n'ai pu
se découpait en plaques d'outremer. – & sous la réverbération du soleil, les façades
blanches, le toits d'argent*/ardoise les quais de granit éblouissaient. Au loin,une
                              montait du loin
rumeur confuse bourdonnait dans l'atmosphère lourde. Les choses inanimées
reposaient avec   reposait/ent avec un
portaient [illis.]air de fatigue –  & tout semblait engourdi par le
désoeuvrement du dimanche & la tristesse des jours d'était d'été.
Mais                  *deux coins de l'horizon* cependant        cependant
Mais au même moment sur le boulevard*, deux homme parurent. l'un venait
[illis.] & [illis.]                                           jardin des Plantes
                                          pont d'Austerlitz*   et [illis.]
en dehors de la chaussée de la Bastille, l'autre du jardin des Plantes. & ils s'avançaient d'un pas égal
tout                         [illis.]                       
le long
du parapet                                                    vêtu d'                  toile

bien que d'une façon différente. Le plus gd,  qui avait un paletot de grise
le long                 rien*                                           avec son
marchait le ventre en avant le chapeau en arrière   le gilet déboutonné
et sa cravatte à la main. Le plus petit, dont le corps maigre disparaissait
                                     brune/marron
dans une redingotte marron, baissait la tête sous une casquette à visière
                                          [illis.]                                                  très pâle
pointue. [ Le premier [illis.] [illis.] sifflait*. Le second, d'une pâleur bistrée    
pinçait                                              la bouche ouverte            [illis.]
  serrait les lèvres ]                            vers le                                 le [illis.]
pinçait            et                                à peu près
ils allaient ainsi le long   – quand ils furent arrivés au milieu du boulevard
                         à la même minute
ils s'assirent, à la même minute, sur le même banc.
                                                                                                                et
      Alors pr s'essuyer le front, ils retirèrent leur coiffures que chacun
                                                                                         [illis.]
posa près de soi.  – & le petit homme aperçut écrit dans le chapeau
                           le mot                                                  lisait*      facilemt
de son bou voisin, Bouvard, pendant que celui distinguait sans
                                           particulier    en            ci                 aisémt
peine dans la casquette du monsieur en redingotte le mot Pécuchet
                                                 citoyen   
– tiens » dit-il « nous avons eu la même idée, celle d'inscrire notre nom
dans nos couvre-chefs.
                                                    qqf
– mon dieu oui ! on pourrait qqfois, prendre le mien à mon bureau. »
                                                      qqf
individu                        individu*
l'autre monsieur          l'autre [illis.] répliqua
   Bouvard répliqua 
    individu
– c'est comme moi, je suis employé 
            en*   davantage     de*                            [illis.]
et sans rien dire de plus sur leur profession, ils s'examinèrent.
[Transcription de Jean-Christophe Portalis]