BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet, chap. 1. Brouillons, vol. 1, folio 10.

4
                        paroles en      [illis.]
Leurs qui coulaient/ant intarissablement se mêlaient/nt
                    fondaient* en un seul discours*
           se confondaient comme les flots paisibles de deux fleuves qui se rencontrent                  
cependant  
             au bord des toits
                     rouge d'un
le ciel était plus
côté. . ocre/pâle*de l'autre
  rougissait à l'occident
le  ciel au  derrière les toits
                             devenait
le bord des toits rougissait.
        était plus  rougissait plus
rougissait
   & sur le même niveau les remarques phil de P. suiv les anecd. de B. (1)
             du côté de l'occident                                           aient       d'une maison
Les autres bancs de la promenade se garniss/rent .. les jalousies en face
                                                   semblables*
                               les ombres pareilles                 &  se suivant
s'étaient relevés, les petits arbres sans feuilles [alignés* comme des jalons]
                   [illis.]  
marquaient sur le pavé du*/des            car
faisaient des lignes d'ombres plus gdes ; le jour baissait. mais Pécuch
                                       n'avaient pas quitté                                      n'avaient
Bouvard & Pécuchet ne s'en souciaient. à six heures du soir ils étaient
le ciel plus sombrepoudroiemt
et le jour tombant une sorte de
poudroiement estompait
      omb/oscillait
tous* les angles. il était près de six heures &
 l'angle des murs.
dans la nuit tombante
                                      étaient toujours là                                   pas quitté
              ensemble
encore à causersur le boulevard  Bourdon
{{                        paisibles }}                                                                          qui
Pareils {{aux flots de deux }} fleuves qui se rencontrent l/Leurs paroles coulaient
ce qu'ils disaient n'avait rien d'extraordinaire ni par le fond ni par
{{  et semblaient un [illis.]
se confondaient un seul discours
 les remarques }}
philosophiques
{{ un seul            
le même courant }}
{{ faisaient                           
formaient comme un seul
se confondaient             discours
               où les remarques
comme les
f* }}
& tout y passa
– les théories
les lieux communs le*

                                    vulgaires
monde, les sujets [illis.].
des histoires rebattues
.
souvent        force blâmes.
et des blâmes*                    
principalement       
ils critiquèrent le [illis.] 
car                                  
intarissablement pr* faire. un seul courant de platitudes    communs   
la forme. ils défilèrent/aient des observations plates. des lieux communs*
de P. coupaient suivaient les anecdotes de B. 
                                    connues                les .......[illis.]........
sujets vulgaires, hist rebattues . . . . blâmes*. les ponts & chaussées, la
                                                                               A     
                                                                            – – en général
régie des tabacs, le système des contributions et l'humanité en
                                              subi ...
général
 comme s'ils avaient eu de gds déboires. Bouvard ...
                                       avec                                              qui le tempérament bilieux
semblait les supporter d'une façon gaie.      Pécuchet aigrement avec [illis.]
                         la bonne humeur                                                  & humeur*               
              allègre, en homme plein d'expérience  épicurien   comme* Ψ les vieilles vitrines* 
                                                                   plein d'expér                                       reparaissaient
                          
           en écoutant
                                               chez* l'autre

              – ils n'étaient plus jeunes. – de quarante à cinquante ans 
                                                                               comme
mais chacun retrouvait dans les paroles de l'autre
                                      cet                                                     propre        un
ils se sentaient dans leur échange de paroles, l'écho de sa pensée, le miroir
                                                                                                                        de ses pensées
                            Ils eussent                      tout de suite [illis.] où bien Ψ
et bien qu'ils eussent passé l'âge des émotions fort naïves – . . . 
                   marquant                                        ressentaient         communication
leur figure, de quarante à cinquante ans, ils goûtaient dans cet épanchement un
             tout nouveau                                                                       épanchement
goûtaient dans plaisir inexprimable ... un étonnemt ... tout le charme des tendresses,
     1      inexprimable         sorte d'     façon                        enfin
                       1                             [illis.]/soulèvement* intérieur

des commençantes.                           épanouissent                                                toutes
                                                                                lien    [illis.]/s'accomplissent les unions
                                d'ailleurs                      Par rapport secret                          les hymens
prquoi                                    
telle beauté véritable
imperfection
indifférente
ou odieuse.
       qui peut expliquer les sympathies? comment accroche-t-on
                      tel ..[illis.]..
prquoi tel air de tête indifférent dans [illis.] celui-ci charme-t-il dans 
                                 Comment justifier les passions des autres    celui-là
                                                          puisqu'on ne comprend rien aux autres
                                                                                                                      siennes.
               Vingt fois i/Ils s'étaient levés pr s'en aller ... ils avaient fait
                                            déjà         de leur banc s'étaient rassis sur un autre
depuis                           
de l'écluse d'amont
la longueur du boulevard, – voulant à chaque tour s'en aller. – mais au chaque
jusqu'à l'écluse d'aval.                                        un mot
tour, encore un, trouvant qu'il avait encore qque chose à dire
                                          chose [illis.]
ou à entendre. qques mots à recevoir ou à exprimer. ou à recevoir
enfin. Bouvard .. au moment de se quitter – les mains pendant
et comme ils se donn                     B.
la poignée de main. — « si nous dînions ensemble.
et Pécuchet. — « J'en avais l'idée. mais je n'osais pas vous le proposer »
[Transcription de Cécile Supiot ]