BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet, chap. 1. Brouillons, vol. 1, folio 12.
5.
Bouvard ne voulut pas
qu'il payât
eh bien permettez-moi
de vous offrir le f/Café.
« si/« si vous voyez Barberou, ce serait bien autre chose »
–  et non pas possible. »
                                                                         
           [ Dans cette expansion croissante ils se dirent leur âge. Pour l l'un
38 et l'autre 43.   mais paraissaient vieux. – Bouvard à cause
de sa corpulence. Pécuchet de son teint bilieux. & de la perte de ses
            M
dents.] – ils étaient tous les deux copistes. l'un dans une maison
de commerce l'autre dans l'administration
de X –
en route.                                                          encore
                ils se félicitaient/èrent d'être sortis de s'être rencontrés. ils
étaient sortis. Bouvard « moi, parce que je m'ennuyais. – Pécuchet
par hygiène, pr il avait vu des gens mourir faute de faire de
l'exercice. 
                   A
Bouvard ne voulut pas qu'il payât. – eh bien, permettez-moi de vous offrir
Ψ.  autrefois dames de comptoir
en toilette. – les moeurs –
duels
le café
             N.                                                                & les dorures
Ils vont au Café. – au café en regardant les glaces, dissertation sur
             réflexion consolante que maintenant  
le luxe. on n'av   L'homme d'un revenu modeste pouvait vivre dans
des espèces de palais. Mais ça se payait. la consommation moins bonne.
                                                                                                  & plus chère Ψ
à propos des journaux
Pécuchet. les journaux me dégoûtent»
– journalistes. – hommes de
lettres
, thé  B. au courant
des théâtres. – connaissait
deux ou trois acteurs.
aurait voulu l'être
se sent                            
avait des dispositions.
– je vous crois
                                                 d'équilibre
Bouvard voulut faire des tours avec les billes – (comme faisait Barberou)
                                                              garçon endormi les cherchait par terre.
mais il les rate. – les balles tombent. n'importe. Pécuchet ne jouait pas 
                              se plaisait à
au billard. mais il aimait voir jouer. de qu/même qu'il ne fumait
point
pas. – Mais il aimait l'odeur du tabac.
Chaleur redouble.
           soif. cuiraçao dans de l'eau « Vous faites mon éducation »
[Transcription de Nicole Caron]