BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet, chap. 1. Brouillons, vol.1, folio 24.
 8.
                                                                             afin de pouvoir
Puis                                                                    afin de pouvoir
Et s'étant donnés l'adresse de leurs patrons, avec le moyen de se
trouver dans la journée, ils se dirent adieu.
                                                 souhaitèrent bonne nuit
            ce                      la fin
Mais tout n'était pas fini 
                                      ouvrit
Bouvard prit ouvrit prit sur sa commode une cave à
liqueurs l'ouvrit – en tira deux petits verres qu'il emplit
                                            un flacon
de cuiraçao
prétendait          
                            n'avait plus
plus qu'il faisait*
la tête à lui*/perdue et
[illis.] était capable
de se livrer à des
extravagances
                                       se fit            [illis.] prier pr boire le 2è petit
                                     eut beaucoup de mal à accepter prétendant/verre
                                                                                             que

façons* de Bo/Pécuchet . . .  « la tête troublée
                                                & qu'il avait* ne savait plus
                    au moins
Bouvard sur l'escalier  « n'allez pas voir les dames »
                                                                     lui dit B.                                                   
                                un petit                                  sur le seuil*
                eut un [illis.] rire forcé
Pécuchet rougit comme une vierge
    
tant*
cette pudeur parut singulière à Bouvard qui n'y repensa 
                                                   sa
      B. fut étonné étonné de cette pudeur puis
plus 
               n'y songea plus.
       2             troublé      1
P. eut l'air tout étonné*, comme une vierge par la plaisante
comme                              sa
B. ne comprit rien à cette pud., puis
                                                         puis n'y song
[Transcription de Nicole Sibireff]