BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
 Bouvard et Pécuchet, chap. 1. Brouillons, vol. 1, folio 27.
[Page entièrement barrée en 2 blocs]

10.
[[  Autant par vanité que pr lui être agréable Bouvard voulut faire
faire à Pécuchet, la connaissance de Barberou [ qu'il jugeait autre-
                                   était     comm-     pr le com    deve
ment drôle
] mais  cet ancien voyageur maintenant boursier
2      
patriote
                                                             1
             patriote  B       [illis.]      bon enfant/garçon

chasseur, ami des dames, fort vulgaire* [illis.] dans la vie dans   
                                       genre
         parisien    & qui  
chic
la vie affectait/ant le chic faubourg/ien   Il déplut à Pécuchet qui mena
                                 qui  chic
Pécuchet le trouva
fort
désagréable.     & conduisit
déplaisant     
               chez           Mr                                                          avait
Bouvard fait une visite à Dumouchel. – cet écrivain, car il était  
 publié         petit manuel*
l'auteur d'un système de mnémotechnie, donnait des leçons de physique
la                         
une tenue sévère
était religieuse* légitimiste
                   légitimistes
les opinions orthodoxes
et relevait dans toutes     
les ph dites ou imprimés

des masses                   
une faute de fautes de fr. 
& de littérature dans un pensionnat de jeunes personnes, – avait la
 une    [illis.]                       [illis.] en souriant                               ce
tenue puritaine & était impitoyable pr les fautes de francais. – son 
                il
pédantisme ennuya Bouvard. 
                                                           à l'autre son             à-part soi
                                                          leur opinion            interieur*
Aucun des deux n'avait f/caché  leur sentiment.  chacun en reconnut la 
                     tout doucemt s'écarta    de son   lâcha
justesse & insensiblement devint plus froid pr son ancien ami.
                                                                         pr le nouveau
                                                    le nouveau   [illis.] valait mieux         ]]
[[                                                                        ser      des services
   Ils n'en avaient plus besoin.  Bouvard donna à Pécuchet des
rendit à B/P. de petits services
quant aux choses du ménage
                                                                       fut  
                                                             le renseigna  sur des objets plus
renseignemts pratiques. Pécuchet avait lu & était intéressant.
                                                                                                        sérieux 
   s'imburent                                 et quittant
ils se pénétrèrent  l'un de l'autre.  Leurs habitudes changèrent.
et quittait/er leur pension bourgeoise
Bouvard trouva de l'économie à ne plus manger chez lui   Pécuchet
jusqu'à qu                                                finirent                 ensemble
quitta sa pension bourgeoise & ils s'arrangèrent pr dîner tous 
               en                ensemble
les jours & passer ensemble la soirée en tête.
Ils faisaient les réflexions sur les pièces de théâtre dont on parlait
                                                        sur
sur les discours de la chambre, sur les malheurs publics & les belles
            célèbres                                                            celle *du lait qui*
actions [illis.]   Ils causaient de la cherté des vivres, des fraudes du 
                   *sur quoi encore*                                       ou
commerce.  ils dissertaient  L'affaire du collier, le procès de Lesurque et
   revenait dans                De temps à autres
l'assassinat de Fualdès. Ils cherchaient les causes de la révolution
leur discours   
 
entretien      & puis
francaise. Si un/tel événemt n'avait pas eu lieu, tel autre n'eut pas 
              dès l'origine          de cette  façon                  surement*
  suivi. il fall* en s'y prenant dès l'origine, on n'aurait évité
c'était un tort que d'avoir cru
et ainsi de suite, à l'infini.
                                    nouvelles
   Les inventions de l'industrie les préoccupaient. Ils écrirent à X  pr
le féliciter.]]
[Transcription de Atsuko Ogane ]