BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet, chap. 1. Brouillons, vol 1, folio 30v
A
[[ Ils quittent Paris.
                                                                            trans*
         quelles/quels étaient leurs arrangements de voyage.
leur route.
Emmitouflé
 Au mois de mars - temps sec - froid - crépuscule
se perdent avant d'arriver chez eux.  ne trouvant pas leur habitation*
est -elle envolée* - gondole
.La voiture du déménagement en retard - inquiétude. - lassit.
Le plus gros du bagage
était déjà parti
premier dîner* très inconfortable. Au milieu des paquets
Mais qu'importe ! vont se coucher ]] 
{{ Plan de voyage
Leur bagage
divisé en deux
se séparent

                              ––––
                      mieux                 les objets
Pécuchet pr surveiller le/les déménagement , fait le voyage dans la voiture 
plan du voyage}} Pécuchet partit                                                                    faire ce
les objets les plus
lourds, les livres
ils étaient [illis.]
la literie , les instrums
de jardinage - par eau
plus économique 
       au Havre d'
jusqu' à Caën
ensuite à Caën
- B. s'en chargerait *
- à Caën il aurait à faire...
leur bagage divisé en
deux - un partir par
eau.
le plus précieux
les verres, les curiosités
en voiture par Évreux
& Pont-Lévêque.

C'était l'affaire de P.
qui se dé
voua.
a à côté du conducteur  sur la banquette - six jours pr aller de Paris
                                                         voyage . . . . .  auberges
à Caen, par Lisieux, la rivière* [illis.]
  – mauvais temps
emmitouflé - casquette - manteau le
                                                                          obligé de se tourner

vent qui lui jette la poudre de sa tabatière dans les yeux
         qui fait claquer la toile cirée de la bâche.
lenteur désespérante   il les chevaux    il/P. poussait à la roue
dans les                    l'attelage
    Montées  &  descentes mettait le sabot  – querelles avec l'Homme
        bourbeuses*        lui-même pr que ça aille plus vite 
                                                                        
– accident à un
cheval obligé de le laisser en route auberges- se mangeant 
                       le sang. Car B. devait être arrivé  
et
                                     n'avoir rien, être dans l'embarras
Bouvard  [il devait retrouver B. à Caen B. avait à y
acheter toutes sortes de provisions]
. . . 
             n'était pas parti
Mais B. ne partit pas tout de suite  – ne pouvant
                              Puis une erreur se réveilla à Rouen s'étant
s'arracher deParis. Au lieu de prendre par Lisieux, il prit
trompé de diligence .               monte dans la diligence de Caën, monte
 dans celle
par Rouen. se réveille rue du Bec  Du reste se console en
                          allant voir ses colis sur le chaland
à Rouen perd encore
deux jours, parce qu'il
puis* le soir
n'y avait  pas de place pr
Caën dans la diligence
ce qui lui fit perdre encore
24 heures
Mais heureux de
sa situation nouvelle
                                            conter son
en route disait prenait plaisir à  comp
 contant son     participer le public
histoire, faisait le [illis.], je "j'ai travaillé, je me retire*"
{{Du rest Du reste  se consola en allant voir ses colis sur le chaland
et s'informait si on n'avait pas vu une voiture de
déménagement auc* avec un Monsieur - aucune nouvelle*
se penchait pr le voir - s'attendant à le rencontrer
                                                                          rien}}
[Transcription de Sylvain CARON ]