BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet, chap. 1. Brouillons, vol. 1, folio 32v.
[Page entièrement barrée]
8.
                                       marchand.
Il était le fils d'un petit mercier & il n'avait pas connu sa mère
             trois        très jeune
morte deux mois après sa naissance en accouchant d'une cinquième
                                  [illis.] d'                                     à 15 ans
fille. sa/son pa/père ayant fait faillite l'avait retiré du/de pension 
  devenu trop pauvre
                                [illis.]
à quze ans, & mis chez un huissier, où un gd malheur
                             chez
                                un/ envoyé au galères*/bagne au tr. forcé   
survint. Le patron fut condamné pr faux en écritures – &
    avait gardé de                             aux  galè. pr faux              
mais             démis*
m & il s'était tourn*
une caisse à tenir
l'effreyait par la
responsabilité*
il gardait de cette histoire une impression sinistre, un/comme un        
     gardait                                                                                 [illis.]
                             [illis.]                                                    avait été

effarouchement qui l'empêchait de se produire. Il avait cependant
                               emplois                          repr. d'une mais. de
essayé plusieurs métiers, maître d'études, gérant de X , comptable
sur un bateau à vapeur                                             garçon libraire*
La peur d'être surpris
en faute l'avait [illis.]
éloigné de plusieurs emplois
mais
*par tant*
de responsabilité
de tous ces emplois
par crainte de la
responsabilité

      X     [illis.] enfin               bureau      séduit par 
              enfin un chef de division, admirant son écriture, l'avait
engagé                                                   [illis.] par
engagé  pris                                P.
pris comme expéditionnaire.  – & il s'éto s'en tenait là cramponné
                                                     *ne voulait pas d'autre place*  se  
            lointain d'une       mais              était

à l'espoir de la retraite.  [ Son caractère ét se trouvait aigri par le
      l'espérance                                   par la gêne quotidienne  
stimulant d'une éducation ébauchée et la crainte extrème de la misère
            le [illis.]                                manquée
ses et le stimulant d'une éducation ébauchée. ses quatres soeurs
                                                               défectueuse
s'étaient fachées avec lui, pr des raisons d'intérêt.  & il vivait complètemt
                                                         pr se                              1
*garçon de librairie*
                                   [illis.]
entrepositaire de    X
seul, sans parents, sans femmes.  Sa distraction/distraire. éta le dimanche
il allait
était d'inspecter les travaux publics.
                                                                                  continuelle
                                                     Cependant la peur de la misère
                                                       sa mauvaise hum                   & des besoins
d'esprit          [illis.]             instruction entretenaient
             [illis.]
mais la p. cont. de la m. & surtout  –           continuelle   –
mais le sentiment de la [illis.], la peur de la misère & les besoins d'esprit suscités par
                                                                                son instruction incomplète

     le tourmentait.
mais la peur de l'h* & surtout  mais les besoins                                     son
                                                   le maintenaient dans un état d'irritation
des besoins d'es
le tourmentaient.
il était
imposs à ass.
                                                                                     permanent

              continuelle       aigri
mais – sa mauvaise
& par le sentiment
et les besoins
humeur naturelle, se trouvaient entretenue
de son instr. défectueuse
d'esprit qu'elle lui donnait.
[Transcription de Jean-Christophe Portalis]