BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet, chap. 1. Brouillons, vol. 1, folio 38.
13.
        le père
                Le sieur
                Mr                   Il                                                                 mais
Le bonhomme Bouvard crai avait eu ce fils dans sa jeunesse. &
                                                  le gênât
                                                       par la suite                  pr

craignant que le marmot ne fût plutard un obstacle à un bon
                                                       par la suite un obstacle
                                                à l'          à l'écart
                                                  à l'écart                                 loin de lui

établissement, il l'avait tenu à l'écart autant que possible, le faisant
                                                     François
             qu'il prote  & le jeune homme* devenu gd  l'avait toujours
le faisant passer pr un neveu | qu'il protégeait | devenu gd continuait à l'appeler
                                   | qu'il protégeait    & le prétendu neveu
mon oncle                                                       bien que se   sach*
mon oncle, bien qu'il sût parfaitement à quoi s'en tenir.|
                           le père B.
                quarant.          le bonhomme
v/Vers la trentaine, il s'était marié, avait acquis dans les indigos dans
                     respectable aisance        puis                                 mais
les indigos une fortune rondelette, & était devenu veuf. – Puis ses
deux fils légitimes, ayant tourné contrairemt à ses vues, les remords
lui étaient venus   l'espèce                  où                                      tant d'ann
l'avaient pris sur | l'espèce | d'abandon il laissaient/ait | depuis longtemps
son autre enfant                                    près
son bâtard. Il l'eût même rappelé près de lui, sans l'influence de sa cuisinière.
      le
Elle quitta s la maison grâce aux manoeuvres de la famille. Alors
Dans son                  (1)
   dans son isolemt
             2                se convertit à la                              voyant sa fin venir
le père Bouvard prit des sentiments religieux. – & se sentant près
venir sa fin                  il                                                                     près de mourir
de mourir, voulut réparer ses torts en laissant léguant au fruit
de ses premières amours, tout ce qu'il pouvait de sa fortune. Elle
                                                                                            d'un million
Elle | consistait en biens meubles & | s'élevait à la moitié, ce qui faisait
                    plus de
pr le copiste deux cents cinquante mille francs, à peu près
                                    [illis.]           Mr Alexandre
Mr Alexandre l/L'aîné des fils légitimes avait écrit à Mtre tardivel
                                                                                                  Ducerveau.
                                                                                                  Tardivel
qu'il respecterait le testamt.
                                            son
                                           ce bonheur
             L'assurance                 heureuse
        La confirmation de cette bonne nouvelle jeta Bouvard
                                                   se            à v            en souriant
dans une sorte d'hébétude. Il répétait tout bas avec le sourire
                                                   se           à voix basse
doucemt com

tranquille les ivrognes. « 12 mille livres de rente ! » & Pécuchet
                                                        12 mil liv de rente
                                        cependant                  
dont la tête prtant était plus forte. n'en revenait pas.
                     cependant
                                     2              1
           
Ils furent brusquemt secoués par une lettre du notaire
                            Etienne    [illis.]/fabricant  à Caudebec les Elbeuf
L'autre frère Mr Antoine, établi quincaillier à Pont à Mousson 
                   déclarant/ait
                   annonçait son      d'attaquer           &        de
se révoltait. Il voulait l'intention  le testament,  – de tout régler
tout par les voies de jug/justice et exigeait
par devant les tribunaux. Il voulait scellés, inventaire, vente
du mobilier, nomination d'un séquestre, etc.
                        fit
            B. en eut une jaunisse maladie m bilieuse, – & à
sans*          sa                                      il                                                          en
peine convalescent/ence fit s'emp/embarqua pr Savigny. d'où il revint
                     résultat                                                   triste* que
sans aucune solution, – & d'autant plus indigné abattu qu'il 
                        résultat
                    beaucoup                                       
on le paye*
on le paye
*
............................[illis.]............................ 
                                                                                          rien
                                                                       ne pouvait emprunter
                                                                                       sur sa part.
et le voyage était dispendieux & qu'il
[Transcription de Nicole Caron]