BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
 Bouvard et Pécuchet, chap. 1, Brouillons, vol. 1, folio 47v.
[Page entièrement barrée]
                                                                     IV
                                       des évémts du jour (1) accidents & belles actions (1*)
                                                             puis l'affaire           le procès
De quoi causaient-ils ? des procès célèbres, le collier, Fualdès, Mr*
                               Papavoine
La for  Lesurque, Fualdès. – des fraudes du commerce, celle du lait
                                                  des vivres
accidents &
distractions
*
particulièrement (2*) de la cherté toujours croissante des vivres, les inventions
                                                             à l'infini  Si . . .     mais
nouvelles & les causes de la révolution française. – peu importe
& lettres de félicitation aux
inventeurs.                  
de quoi on cause quand on s'aime. – qqfois de gds silences, Pécuchet
tournait
prenant une prise. B. fermait les yeux. – & ces moments
Leur caractère changea. Pécuchet
ne fut plus si hargneux à son bureau
sa femme de ménage ne le reconnaissait
plus. Bouvard au contraire
avait l'air plus réfléchi
de silence
n'étaient pas moins doux que d'autres
               Quand ils avaient été au spectacle, discussion sur la pièce
                                                                                 Ils flânaient sur le quai Voltaire

{{  [ petits services qu'ils se rendent. B. donna à Pécuchet des
renseignements pour avoir à bon compte ]  }}

                                                                    toutes sortes d'idées
                                                                                           dénitives
                                                                      dessins de machine
                                                                       plus loin
                                                                        génie de l'homme. inventions
                                                                       lettres de félicitation aux
                                                                                                                    fel inventeurs

                 Quand il faisait beau , flâneries sur le quai
                        Ψ visitèrent aussi le                      où     
– Le dimanche ils allaient au jardin des Plantes . . . . Conservatoire
                               Biblioth.  les 2 globes 
{{ils allaient                  
spectacles & discutaient
les pièces}}

des Arts & métiers, Louvre – B était l'artiste. Pécuchet le savant
musée
& les jours de fermeture, quand on leur exigeait le passe port feignaient
Puis, veulent y mettre de l'ordre
s'instruire                                   
de l'avoir perdu    pr
se faisaient passer deux étrangers    le                                                Ψ
d'être des anglais, de l'avoir oublié, le cherchaient dans leur poche
– les jours de séance publique assistent à l'Académie, oreilles tendues
                                         le professeur d'arabe étonné de voir ces deux
                     un cours                                                         bonhommes

parfois même du collège de France.       prendre des notes.
  {{  Flânerie sur le quai Voltaire à la vitrine des marchands
             *ce
de curiosité. voyage à Versailles « ce que c'est que le génie de l'homme }}
qui ouvrait* toute sortes d'idées
                                                              différencier leur esprit      φ
                    
Par le fait seul de leur amitié, ils se développent intellectuellemt
retours tristes dans leur bureau. comme des écoliers à la rentrée des vacances.
Avant de se connaître, ils supportaient leur existence patiemment mais
parlent de la campagne
B la connaissait
P.la rêvait
.
                                                                       Ψ      φ
à présent leur métier leur était intolérable  [ ils ont des désirs de
voyage en voyant passer les diligences. . . & par la contemplation 
de gravures aux boutiques. – aspirations de poésie.] – ne faisaient que
s'exciter dans mutuellement dans ce dégoût. –ça ne pouvait
pas continuer comme ça
.  
                                             ––
                           Ψ. Leurs voisins de bureau les irritent – petites tracasseries
                                D'autant que leur exactitude augmente.
                                          réprimande des chefs. – Dans*
                                               s'excitent mutuellemt dans ce
                                                      dégoût ! ça ne pouvait durer
                                                                 comme ça ! que devint*
[Transcription de  Anne Perthuis-Lejeune ]