BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Plans et scénarios, folio 22
Cinquième scénario
b
 
III                                la Maison était transformée      1 description
       Six mois après.   m  Parloir gothique – musée  qu'ils époussètent eux- mêmes.
   [
La rencontre d'un  bahut dans une ferme leur inspire le goût de l'Archéologie ]

        
Ils cherchent et collectionnent toutes sortes de vieilleries, meubles, médailles, ouvrages en coquillages & en verre filé. – faïences. Ils tapent
pr les faire résonner sur toutes les assiettes qu'ils rencontrent.  – abrutissement du vieux Rouen. – sérieux des niaiseries historiques
                                                                   Le précieux document.
des recherches locales, de la petite érudition.   l'amour de la curiosité est la haine de l'Art
                                                                        montrer que                                                                  – A    
     parloir gothique qu'ils époussètent eux-mêmes.  – brouille à propos de faïences avec le notaire qui est artiste
                                                                                                      D
  brouille
rivalité
à propos de faïences avec le notaire qui est artiste. M L'amour de la collection les pousse un peu au vol – ou tout au moins y mène, un des deux, Pécuchet.
                         ils veulent ravir  un vieux bénitier – abandonné au coin du cimetière – dans l'herbe
 (2)                                                         
La recherche sur un point spécial

déceptions de l'Archéologie.
il nous faudrait savoir l'histoire.
                                                  puis acheter                      – querelle avec le curé – très indifférent
                                                                                                   à l'archéologie –  Le bénitier lui reste
– le précieux document
  les mène à l'étude de l'histoire en général                          Ψ
  Ils étudient l'Histoire :     Comment ils se dégoûtent de l'histoire.
     Ils prennent un Rollin & un Niebhur, un Anquetil & un Michelet, un Momsen & un Montesquieu. L'un contredit toujours l'autre
que conclurePour connaître la Vérité, il faudrait épuiser tous les documents,  –c e qui est impossible.
 λ 
     théorie de Michelet qu'il faut être partial.  dès lors nous ne devons pas nous attendre à la Vérité. D'autre part si l'historien était
                                                                                                                                                                                                                    jamais qu'un
impartial, il n'écrirait pas.  Car il n'entreprend son œuvre que pr étayer son opinion, prouver son idée. Ainsi l'histoire est toujours un 
jugement personnel | Ψ – &  quant aux faits B. & P. trouvent que ce n'est pas bien amusant.  ça ne leur fait pas des images nettes.
  Il faut donc vivifier l'histoire par l'étude de la littérature.  [ – l'idéal est plus vrai que la vie. voy Vigny préface de Cinq-Mars ] – alors
ils entament les romans historiques. | Ω
Les dates mnémotechnie
                 système des maisons*
                              (Salgues)*
s'en dégoûtent vite                           – à propos d'une acquisition
         N.  un ennemi du
de faïence            notaire
B Cependant. 
                         Le menuisier Démosoc répare
           le bahut              n'en finit pas, [illis.]
 très lentement  on
      l'aperçoit deux ou trois fois, conversant
                                            avec la bonne.
(Le lecteur doit avoir des doutes – puis à la fin
quand tout le monde se tourne contre B. & P. 
 il* on découvre qu'il a abusé de Mélie
avant le lancier). – Il est congédié, que le bahut
                                                     n'est pas fini) C
              quelconque – l'objet échappe
au Notaire. qui, ensuite le
      débine.
   à propos de faïence
  B. &  P.              s'être tromp
ils croient avoir [illis.]
    cassent, de fureur, une
pile – puis ont des
              ce qui les
doutes.   étudient
        l'hist.
Ψ. Ψ                      d'auteurs amène à l'étude de
dans trois sortes   de livres 3 causes d'erreur dans l'étude de l'Histoire         l'histoire 1
démontrer par l'action
de B. & P. qu'il y a
         ceux qui croient
    1° croire  à un auteur & ne pas le critiquer/ent    Rollin, Anquetil : les naïfs. C'est par là qu'ils commencent
                                                                                    pas.                            donc
                                                                                                                     alors l'historien, à son insu ou de parti pris, a la
          ceux qui ont                                                                                                                                        vue obscurcie   Ψ

    2° une  une idée préconçue : vouloir que telle chose y soit. – ou que les événements fournissent des preuves des arguments. 
    3°. Les grands principes.    la morale.  – la déduction, soi prétendue  logique, des Faits. le plan de la Providence .
                                             Mably                                                                                                                      Bossuet.
   Ψ  4°    l'école pragmatique  toujours incomplète & même fausse. prquoi.
             reste                       mais elle est
  parce qu'il faudrait épuiser tous les documents ce qui est
             impossible.     – d'ailleurs rien que
                les faits ce n'est pas amusant.
il faut les interpréter, les montrer sous
                           donc
{{ La recherche particulière
les mène peu à peu à
l'histoire générale
}}
un certain jour. – impossibilité de l'histoire
parce qu'on a de l'histoire une idée fausse. on lui
demande plus qu'elle ne peut comporter. 
cela les amène, en fait d'histoire à un scepticisme radical & absolu.  *
 Ψ ex. tiré les hist. de la R. fr.  
 il faudrait que les historiens
n'eussent aucune opinion. mais λ
 λ*  Le ch. commence par la Niaiserie de la petite histoire
                                         & finit par le Vague de la grande.
[Transcription de Cécile Supiot]