BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 2, folio 155.   
34.
          L'hiver de l'ann suivante Pécuch
               au mois
Dès le commencemt de mars, il se mit à la taille des Poiriers –

       Il coupa sur un oeil en dessous, & qui devait produire des torsons
Il n'abattit pas les flèches
multiplia les pinçages, n'abattit pas les flêches & respecta les lambourdes.
                                                                    les duchesses & les bergamt qu
  s'obtinant
              coucher                     [illis.]
&
duchesses & les anglaises*
bergamottes
s'entêtant à vouloir courber d'équerre les arbresqui devaient faire des cordons
                                                     [illis.]                    invariablemt*              /sant
univers  unilatérau, il les cassa/it ou les arracha/it. P. [ Il voulut les courber sur
                       garnissant                   bien                               souvent
un billot, en recouvrant leur troncs de paille mouillée. mais, dans la
manoeuvre, l'arbre se redressai/nt avec toutes ses branches & le renversait sur
au risque de tuer ]
le dos* violemmnt.
L'éborgnage                                                                         le          trop tôt les
Il Il nuisit aux Pêchers en les éborgnant, et surtout en pinçant les bourgeons 
avant qu'ils eussent acquis de la consistanceIl rabattait les branches latérales
                                           du reste*
                                           du reste*            du reste
au lieu des charpentières, s'embrouillait d'ailleurs dans les surmères, les sous-mères
                                                                        d'ailleurs
                                                             & des pleins      toujours où il entre*/n'en fallait pas

et les deuxièmes sous-mères. & les vides se présentaient toujours dans les palmettes 
                               emplissaient [illis.]  endroits   où devaient  rester* des
et des rameaux poussaient dans les V.   impossible d'obtenir un sur l'espalier 
                                                                  &
                                   avec six branches  
                                            ses                                         &

un rectangle parfait de douze membres, six d'un côté six de l'autre, non
                                                                               le tout
compris les deux branches principales, de manière à figurer/ant comme l'indiquait
comme l'indiquait le dessin  
le dessin, une belle arrête de poisson. [ Pour l'équilibrer, il dépalissa la partie 
faible qui fut portée en avant sur des tuteurs ]
              tâcha voulut                                                             ainsi que
Bouvard voulut conduire horizontalemt les abricotiers & les pruniers. mais
                  tâcha 
      révoltèrent       &   pr  en venir  à   bout

ils se montrèrent rebelles à ses soins – « ils bandent* je ne n'y comprends rien » – & il les
{{ pyramide en désordre par la
végétation. voulut la transformer
en un cône à cinq ailes.
pr cela, un fort piquet duquel
partaient cinq fil de fer
opération diabolique
}}
         à/leur troncs              la moitié en périt                les trois quart mourait*
coupa ras de/u terre sol. ils ne repoussèrent pas.   Il incisa annulairemt les
                                                      entailles*
les       auxquels il avait fait des incisions annulaires produisent

& cerisiers, qui donnèrent de la gomme.
                              lu                          excellent
Ayant entendu dire que l'azote est bon pr la vigne & que les engrais animaux
                             entassa [illis.]                                      bientôt *sarments énormes*
en contiennent, il la fuma* avec de la bouze de vache & bientôt* se développèrent
les yeux se désorganisaient sous la sève qui coulait de ses biseaux mal pratiqués.
Son bizeau était pratiqué de telle façon que la sève coulait sur les yeux & les 
désorganisait.  
{{                   cependant qques grappes parurent
                           Mais il réussit au cisèlement des grappes   – car une douzaine
                                                                                    leur extrémité
de grappes parurent.  avec des ciseaux ils enlevait les petits grains  .  .  les
petites excroissances tr  comme un artiste 
  }}
                                                            [illis.]
      Pr restaurer les vieux poiriers, il frotta leurs ulcères avec du jus
                                                                                                        pratique
d'oseille.   – scia  enleva avec la scie les têtes de saules – & fit des
hoches
  entailles    dans     de toutes                              dans le but
incisions  à la base de toutes les branches, dans le but de répartir la sève
incisions à la base                                          croyant par ce moyen
également
[Transcription de Jean-Christophe Portalis]