BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 3, folio 389.
 III.
semblait
c'était com
un animal fantastique
une tortue avec des
ailes




                                                   le parapluie polybranches tomba
                                                                                                                        [illis.]
                                                                         les pans de sa redingotte s'envolaient
                                                                                                                        passait* à
Bouvard n'entendant pas, filait toujours. & avec son/le havre sac – [illis.] dans
sur la                                                                                                              ballotait
le dos, avait l'air d'une tortue qui aurait galoppé dans les rocs.
                            [illis.]
il disparait à un [illis.] du rivage fit un coude. – il avait disparu
                                                    [illis.]



Un quart d'heure
                                                                                        scruta
                 tout essoufflé y parvint dès après* – & regarda. du regard toute la grêve, person
                                regarde
Pécuchet y arriva. personne, au loin.  personne
          [illis.] à sa main droite             que B. l'avait prendre
                                                                                                          sans doute Pécuchet
une valeuse. pensa Pécuchet pensa qu'il a pu prendre/prise par là, s'y s'engage
gravit
monta qqtemps, ne voyant point Bouvard, pensa à redescendre.
                    battait presque son plein                 sous les roches à quoi bon
mais la marée montait, le passage n'était plus libre. d'ailleurs où aller ? d'ailleurs
                 se remet                          arrive
             Il continue à monter. mais sur lune crête entre deux précipices

alors
                                                                                        mouvemt
commença à sentir
  faiblesse des muscles abîme*      élastifié*/élastique de l'air. abîme*
vertige. crampe à l'épigastre. tournoiemt de tête. envahissement d'une terreur indicible*
                             & s'assoit/assit par terre  jete                                   il le jeta
sent sa dernière minute arrivée. c'est alors que le bâton de touriste qui le gênait
     se met à ramper     en fermant les yeux. – battemt de coeur
rampe à quatre pattes, les marteaux géologues lui entrerrent dans le ventre.
                                       & rampa                           à la ceinture
Ces échantillons dans les poches 
–| les poches bourrées d'échantillons | – enfin arrivé en haut & y trouva Bouvard 
lui battaient les flancs. & la visière de sa casquette l'aveuglait
arrivé d'un autre côté
parvenu
                                                                                étendus
Une charrette les ramène/ramena au Havre, – vautrés* sur la paille. – étant trop fatigués
            cela leur avait tant d'impression. honteux.
                            [illis.]
         et jamais, ils ne reparlèrent de cet événement
                                                                                                              un feuilleton intitulé
                                            ils virent au bas  traînait    sur la table. Le feuilleton scientif.
 ils entrèrent dans                un journal de Paris ..[illis.]..
                                                                                           « de l'enseignement de la géologie »
                                                                                                                            attira
Le soir au café, en attendant le paquebot, le titre d'un article de journal tira leur

ça attira leur
                 pas assez ...[illis.]... pr le comprendre. mais Pécuchet
attention. Pécuchet en est tellemt alléché qu'il met sans façon le
                  lucides                 afin  
Aucun des deux n'était
assez lucide pr le
comprendre
numéro dans sa poche. – pr l'étudier plus tard.
              « de l'enseignement de la géologie » &                    à l'appui       l'état de
cet article, très long, bourré de faits, de preuves, & d'exemples – exposait la question
     [illis.]                         comprenait actuellement
comme on la comprend maintenant. à cette époque.
                                           alors
[Transcription de Guillaume Cousin]