BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 3, folio 405v
[ Page entièrement barrée. ]
 
                                     III- IV                      II- IV      [illis.]
                                               la ch centrale n'est
Bateau – mal de mer
un bon déjeuner. – un peu gris
    – le temps qu'il fall
après qques remarques techniques


se lancent dans
Ils dissertent sur les
   B.. Pécuchet ensuite           pas viable. . seulement
falaises  
                                on exagère peut-être.    gdes plaines & herbages
faisait  
        aspect                        sa progression
                        général
{{ Paysage. les bords de l'Orne – grès bizarres comme l'homme fossile de Moret
plus htes  sur les plages criques, rochers flaques d'eau. cherchent des ammonites }}
théories de la terre          ...[illis.]...
Deux                    l'action
– Neptunisme. – tout par l'eau
qui se fait évaporer en entassant les
– Plutonisme par l'action
fait des   du feu. qui aurait
crevasses   fait des
crevasses
.
Ψ mais ce feu central
la terre         aurait*           diminue.
& elle leur vaporisé l'eau qui
tombant* de l'atmosphère par
son refroidissement successif aurait

vol de corneilles.
de temps à autres, des cailloux
déboulent –
leurs conversations, en marchant. systèmes plutonisme, neptunisme. ( Baruel 60 )
                                          Fin probable du monde* par
solides à la surface.                                               passera à l'état de lune
chaleur centrale ( Lambert *) refroidissement de la Terre (Baruel, 361 & 362)
                                                                                                                         Contejean, note ) 
                  Ψ                                                  ou par
– deviendra stérile déserte. (Buffon I. 123) marée intérieure ] – La terre est
        trembl de terre convulsions     dans
un être vivant, qui peut mourir ( Kepler. Cuvier).      Mais nous avons encore du
un gd animal
                                                                     temps devant nous
[ interrogeaient les cantonniers. s'informaient de tout. prenaient la qualité d'ingénieur
fait les mers, les lacs  Ψ
suivant les recommandations du manuel – ce titre usurpé leur fait avoir
des désagréments – un gendarme – il leur faudrait un passeport
]
                                    mousseux
après avoir bu du trop de cidre doux avec le gendarme. par un fort soleil
                                      mais* La terre a une marée intérieure.  par
– soleil qui leur tape sur la tête, ils parlent de la Probabilité d'un cataclysme. comme 
                                                                                                  prochaine
par un débordement de sa marée intérieure. – tremblement de terre
on en a vu de notre temps. le monte- Nuovo, le Jurillo (Bert, 300 & 373 ) – un
                                                                          soulevmnt des montagnes
nous ne foulons une écorce
très mince – & qui
– éboulement de pierres.
peut craquer à chaque
tout à coup sous nos pas –
– la mer peut déborder.
si un astre entr emporté
hors de son orbite
tombait. – est-ce qu'on
ne voit pas tous les jours
des [illis.].
volcan peut tout à coup, éclater ( Cadet Gassicourt ) – ou bien les côtes de France &
d'Angleterre se réunir subitement.
                              Bouvard                                          Pécuchet
terreur panique de Pécuchet. Il hâte le pas – & s'enfuit. B. court
après, avec tout son bagage sur le dos en criant « La période n'est pas encore
accomplie. la période n'est pas encore accomplie ». Il se perd, – se trouve seule
dans une valleuse. & est pris de peur lui-même. -----
                                                        ils ne parlèrent jamais de ça –
                                         revenus chez eux examinent la question des cataclysmes
                                       article d'une Revue scientifique.
                                                        – au café du Havre. – Le soir.
                                                                       article de la R. des D. mondes –
                                                                                                 ils le volent. P. le dérobe
Ψ comme l'arabie pétrée
à force d'avoir été habitée
car les animaux & les hommes
tirent plus de la terre qu'ils ne lui en donnent.
– tout le charbon sera toute la houille
sera convertie en une égale quantité
d'acide carbonique &
[illis.]                                       où seraient ses nerfs, mais
                                                                                             les plantes n'en ont
                                                                                              pas – & prtant sont
                                                                                                      sensibles.
[Transcription de Nicole Sibireff.]