BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 4, folio 466
XIV
Mais premièrement où était le Veau d'or le Mont Phaunus – aux portes
Bayeux           aux/dans
de la ville, ou dans les alentours. à Pont-Rû ? à Cottun ? à X ?
Les auteurs                               aucun habitant ne le savait
                                                                             
n'était capable de le leur dire
Dom Martin
, ne l'indique pas. Personne [illis.] ne put le leur dire
Il aurait fallu entreprendre des fouilles, de droite & de gauche, au hasard
                                  des terrains
mais Les propriétaires se seraient révoltés
                                              envoyèrent
                et dans ce but ils adressèrent à Mr  Préfet, une pétition qui n'eut pas
de réponse.  –
Peut-être après tout que le Mont Faunus avait disparu , & qu'au lieu d'être une
colline c'était un monticule artificiel, un tumulus.? Que signifiaient les
tumulus.
celui de [ceux de Cocherel, de Noyelle, de Chichebouche & de Colombiers n'existent
plus depuis longtemps &] celui de Fontenay le Marmion le plus récent, découvert*,
     aujourd'hui              dans/on a trouvé dans qques uns
est méconnaissable. – mais qques autre & surtout dans celui des orcades
on a observé dans   & ayant la position        un
des squelettes, les genoux ratatinés, comme le foetus dans le sein de sa mère –
        veut
cela voulait dire, selon qq auteurs que* la croyance à l'immortalité de l'âme
que l'ensevelissement                                       seconde gestation
les n la terre était pr les morts, comme un le*sein matrice où ils se [illis.]
préparaient à autre vie                                          symbolise
à une existence –  nouvelle. Donc, le tumulus représente l'organe femelle
                                            est                                        les conjectures
tout comme la pierre levée l'organe mâle, suivant l'ouvrage anonyme de
de Dulaure.                                                             obscène
                                                                          culte priapique     comme il                       
                                                                                     obscène 
                                 près de ce li                 [illis.] religieux     [illis.]    
En effet, où il y a des menhirs, un lieu d'un culte vénérien. « la Pierre 
                       dans la commune de St Cyr    
procureuse » sur la butte au Sablon – « la Pierre aux bordeaux » près de Villedieu
[illis.]                     [illis.]                                                            & ce nom [illis.]
le menhir de Livarot, – défendu par l'évêque. – Colombiers. Guérande, Croisic –
                                                                                    & ce qu'on  [illis.]
                                                                                    se  perpétue                                      
               & ces divins* priapes des Gaulois         se masquent sous des noms*
superstitons pratiques qui sont entrés dans les croyances       chrétiens*  les cierges
                                                   que l'on adore* 
St Guignolé, St Frieu, St Foutin hono dans trois endroits. divins*                le cierge
                                  ou                                                                                             
obélisque 
                            a             anciennement                                            les[illis.] les dolmens
 Et dès lors avait pr eux devient phallus. Les clochers*, les tours, les bornes – &
                                                                                                      les upper* pierres  du chemin
                             anciennement  [illis.] la signification phallique Ψ
                                autrefois
même les arbres  autant de phallus. Ils découvraient cette forme dans des
préoccupés de ce symbolisme                       des [illis.]                   fauteuil
objets qui ne l'ont pas du tout. recueillirent des pieds/jambes de meubles, des verrous
                                                     et demandaient                             ils demandaient
de cave, des pilons de pharmacien – Quand on venait les voir « à quoi
trouvez-vous que cele ressemble??? puis confiaient le mystère, – quoi & si
                                     dessus  la cette
le visiteur
se récriait contre leur opinion, ils levaient les épaules ,de pitié.
               on
[Transcription de Josette Solans ]