BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 7, folio 937v
[Page entièrement barrée]
   XV
                                                                                                                   de voir partout
alors une faculté lamentable se dep développa dans leur esprit. celle d'apercevoir partout
la bêtise & de ne plus la tolérer.                          niaiserie
                                                                            la banalité d'une anecdote dans le
                                                                             l'entrefilet. d'un journal –
                                                                                                                derrière son carreau.

         choses                                                      le profil d'un bourgeois. – une réflexion
des spectacles insignifiants les attristaient & .  .  . x x . . . . .                  niaise* échappée 
                             en                                        sottises                               autour d'eux
             
quand ils songeaient à toutes les inepties que l'on débitait dans les
                                                                                            en amérique en australie*/partout*
                     leur connaissance                                      jusqu  antipodes

maisons de Chavignolles, & ailleurs & qu'il y avait jusque dans l'autre
            dans toutes                                            d'autres
et dans les [illis.]              d'autres pères   d'autres               [illis.]
hémisphère
... des pères Coulon, des Girbal & des Coulon avec leurs épouses
pareilles &                          pareils              de même
pareils, & leurs des enfants qui seraient comme eux, ils sentaient sur leurs poitrines
                                               qui seraient de même
           la lourdeur

comme le poids du globe terrestre                                         & de tout l'hiver
                                                         costume                  A   & Pécuchet dont la vieille 
Le soin de la toilette       garde-robe                               redingotte marron
       Ils négligèrent l/Leur toilette devint très négligée – tombait* en lambeaux Pécuchet
Bouvard quittait
ne
portait plus                                
              bleue
           sa blouse par dessus
qu'une                             
sur             
             son gilet de
                        tricot.
            [illis.] ne quittait plus.         par économie  Leur
portait par économie la robe de moine.  . . fantaisie [illis.] –  .  .  .
de tout l'hiver                                             & ils vivaient* désoeuvremt
ne sortaient/ant plus ne voulaient/lant voir personne


                                                                                                             & un Monsieur.
         un après-midi, [illis.]/un dialogue s'éleva entre               qui  M 
          un jour Larsonneur . . se présente. dialogue avec Marcel. Bouvard
                                                                                                               ne put
                                                                                                                 s'op  pas
N                                                        ne demandant pas mieux l'aurait bien reçu
qui/lui demandait. C'était l'académicien Larsonneur. B.     par sauv   par sauvagerie.
          les voir                          
à leur par...                        
                    sans apercevoir          
l'aurait bien reçu. mais réserve de Pécuchet s'y oppose – Larsonneur se
                                        par sauvagerie
des allées & venues – des pourparlers     en le chargeant de dire à ses maîtres qu'il     
retire tout étonné – & furieux car c'était une condescendance  les regardait – tant
Larson les
vit
& s'en alla    isolemt. continence*                                 comme des goujats...      pis.
 Dans cette solitude, par l'excès de travail métaphysique le monde perdait son importance
Sa démarche était
une condescendance

une conception à
la politesse – un
raccommodemt
                                                       Ils ne s'en soucièrent
presque sa réalité. Ils l'apercevaient comme à travers un brouillard descendu
de leur cerveau sur leurs prunelles.
 
 (2)                                 qu'il voulait opérer  Ils le jugeaient n'est-ce pas, d'ailleurs
Les prospérités & les malheurs D'ailleurs n'est-il pas une illusion, un phantasmatisme, un mauvais rêve –
{{  en           peut-être
la somme des
   
infortunes               prospéri
adversités & des bonheurs
s'équilavaient peut sans doute  }}
en
des [illis.]
la [illis.]                

mais le bonheur de l'espèce
le bien-être           
ne console pas l'individu.
                                                    & la folie, le hasard, l'absurdité la méchanceté
                                                                     domaine

Le bonheur y est impossible. C'est le dommage* de l'erreur & du hazard – La folie
et le hasard                                                 la premi place  (1)
la méchanceté l'absurdité y tiennent la tête des régiments – qu'une génération
                                                  adversité
fasse des sacrifices, c'est un malheur, elle peut se consoler dans l'espoir
       revanche* [illis.] mais ce n'est pas les       qu'importe
d'un mieux mais que manque-t-il à moi, individu, [illis.] – l'espèce
                   & – mais qu'importe les autres disait Pécuchet.
                                                                   son                                       l'accablait de regrets
& que m'importent tous
les autres disait P
.
Spleen vrai Pécuchet est désespéré et ce désespoir affligeait Bouvard car
                                                                              & .............[illis.]............
                                                                         le                                  domicile
c'est lui qui l'avait poussé jusque là – & leur délabremt de leur maison
jetait dans leur chagrin                                    journalières
qui tombait en ruines ajoutait des irritations à leur tristesse
                                                        – – –             quotidiennes
 
    qqfois tâchaient de réagir. étaient pires après.                                                   tour à tour
                                                                              les coudes sur la table. se regardant
                                                                                                                d'une man            d'un
                                                                                                                                 mani lug
                     en les                       sans manger.                  d'une manière lugubre. –
qqfois Marcel est tout ébahi de les voir comme çaLeur pose. la sienne.
                                                                                   sa pose. – – – qu'est-ce
                                                                                             sa mine    qu'ils      
     ce n'est pas à ton image*. Il s'en va triste                                      avaient
Billet de faire-part du mariage de Dumouchel avec Melle X . . .
       Voilà prquoi il nous négligeait.
[Transcription de Nicole Caron ]