MANUSCRITS
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

Un scénario inédit :
« Ballet » [« Pepo va se marier à Pepa »]




> Voir les manuscrits

Feuchtwanger Memorial Library. Specialized Libraries and Archival Collections University of Southern California. (Cachet : Vente Flaubert). Reproduit avec l'aimable autorisation de l'institution. Mise en ligne sur le site Flaubert en décembre 2010.


Ballet


Une noce — en Italie. Pepo va se marier à Pepa. réjouissance danse.
tout à coup un nain (< un > mendiant, enchanteur) arrive. on s’écarte. il demande à se marier à Pepa — on le repousse. il menace. on rit. — alors il donne des preuves de sa puissance et opère des prodiges. < fait voir des richesses, etc. > – à chacun [des prodiges] accompli il se rapproche de Pepa. — Pepo redouble d’amour.
il condamne Pepo à des courses à travers le monde jusqu’à ce que.
_______

il reste seul. < les pays. et les paysannes se sont peu à peu en allés, pendant la fin de la scène précéd.* effrayés de l’enchanteur. >
une prairie la lune sur l’eau. — tremblotte. — il croit voir l’image de Pepa, < (on la voit se dessinant > il se précipite.
_______

Pays des ondes. Coquilles < chœur de homards effrayants >. grottes d’azur. < stalactites > les sirènes < corset en écailles d’argent couronne de roseaux avec des diam au bout > veulent le retenir. il la cherche parmi elles. ne la trouve pas.
_______

intérieur de la terre. pays des cyclopes.
_______

deux ou trois pays de la terre. village de Laponie — Chine —
_______

Dans l’Inde va consulter les mages — idoles. assemblée de docteurs longue barbe. — encens.
_______

hypogée. — les statues se mettent à dans < en bas relief se détachant > du mur se mettent à danser.
_______

dernier tableau dans le ciel. ballet astronomique. Pepa resplendissante. union.

[en travers, dans la marge]
Pepa pourrait paraître deux ou trois fois — et de plus en plus pure — mais inobtenable. Pepo de plus en plus se déniaisant. on pourrait en faire au commencement un paysan un peu balourd et s’élevant de plus en plus par la passion et ses recherches.



Code de transcription 
<...> ajout interlinéaire
[…] restitution ou commentaire, par ex. [illis.] pour « illisible »
* lecture conjecturale du mot qui précède

Document découvert (2004) et transcrit par Yvan Leclerc.

Localisation. Feuchtwanger Memorial Library. Specialized Libraries and Archival Collections University of Southern California. (Cachet : Vente Flaubert). Reproduit avec l'aimable autorisation de l'institution.

Origine. Vente après décès de Mme Franklin Grout, Antibes, 28-29-30 avril 1931, n° 2 : « Dans une chemise vergé bleu, un feuillet 35x23 intitulé : Ballet. — Projet de féerie, Pepo va se marier à Pepa, une seule page manuscrite. » (Joint à un autre projet : Plan et Canevas de « Noura ».)

Datation. On pourrait rapprocher ce scénario des projets de féeries datant des années 1862 et 1863, mais l'écriture du manuscrit et les allusions contemporaines de la correspondance le placent plutôt au début des années 1850. Alors qu'il rédige Madame Bovary, Flaubert écrit à Louise Colet : « Quand j’aurai fini ma Bovary et mon conte égyptien (dans deux ans), j’ai deux ou trois idées de théâtre que je mettrai à exécution » (lettre du 23 mai 1852, Corr., éd. Jean Bruneau, Bibl. de la Pléiade, t. II, p. 94). Le « Ballet » fait-il partie de ces projets ? Une mention dans une lettre postérieure à Louis Bouilhet semble se rapporter à notre scénario : « Nous ferons le Ballet astronomique, une féerie, des pantomimes, le Dictionnaire des idées reçues, des scénarios, des bouts rimés, etc. » (t. II, p. 561). Parmi les pantomimes, se trouvait très probablement Pierrot au sérail, composé avec Louis Bouilhet. Le « ballet astronomique » dont il est question dans cette lettre pourrait se confondre, ou du moins avoir un rapport étroit avec le scénario qui nous occupe, puisque l'expression y figure : la pièce se termine en effet par l'apothéose d'un « ballet astronomique », consacrant l'union de Pepo et Pepa. Notons par ailleurs qu'un autre « ballet astronomique » se trouvera à la fin de la pièce de Louis Bouilhet, Faustine (Michel Lévy, 1864, p. 97-98). Voir la lettre de Flaubert à Gabriel Fauré du 13 mars 1879, t. V, p. 580.


[Mis en ligne sur le site Flaubert en décembre 2010.]

Mentions légales