NOUVEAUTÉS
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

Nouveautés sur le site

Page mise à jour le 18 avril 2018


Service de presse pour L’Éducation sentimentale, établi par Flaubert, avec ses commentaires. Publié dans Le Manuscrit autographe, n°37, janvier-mars 1932, Paris, Auguste Blaizot, p.32-33.
Communiqué par Jeffrey Thomas et Éric Le Calvez.
En ligne sur le site Flaubert: http://flaubert.univ-rouen.fr/jet/public/outils/aff_manus.php?id=254

Marie-Paule Dupuy, «Alfred Jarry», site Flaubert, mars 2018
[sur des allusions à Flaubert dans L’amour en visites]
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/jarry.php

Annonce de la mort et de l’enterrement de Mme Flaubert mère, Journal de Rouen, 8 et 10 avril 1872
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/necro_caroline_mere02.php

Compte rendu de Madame Bovary
Philarète CHASLES, Encyclopédie du dix-neuvième siècle, volume 49, 1859-1860
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/madame_bovary/mb_chasles.php

Comptes rendus de Salammbô
Théodore de BANVILLE, L’Artiste, 15 janvier 1863
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/salammbo/sal_banville.php
Jules LEVALLOIS, Encyclopédie du dix-neuvième siècle, vol.55, 1862-1863
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/salammbo/sal_levallois.php

Costumes d’après Salammbô
Henri VALENTIN, L’Illustrateur des Dames et Demoiselles, 8 mars 1863, «Les costumes de Salammbô» (p.142-143)
http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/sal_valentin.php

Compte rendu du Candidat
Paul de SAINT-VICTOR, Le Moniteur universel, 16 mars 1874
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/candidat/candidat_saintvictor.php

Comptes rendus de La Tentation de saint Antoine
Auguste VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, «La Tentation de Saint Antoine par Gustave Flaubert». Première publication dans la Semaine parisienne du 23 avril 1874
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/tsa_villiers.php
Théodore de BANVILLE, Le National, 4 mai 1874
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/tsa_banville.php
Ernest RENAN, Lettre à Gustave Flaubert sur La Tentation de saint Antoine, 8 septembre 1874
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/tsa_renan.php
Saint-René TAILLANDIER, Revue des Deux Mondes, mai-juin 1874, 3e période, t.3, p.205-223
http://flaubert.univ-rouen.fr//article.php?id=57  

Caricature parue au moment de la publication de La Tentation de saint Antoine
«La semaine comique, par Hadol», L’Éclipse, 12 avril 1874
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/tsa_caricature1874.php
«M. Flaubert fait paraître sa tentation de Saint Antoine au moment de la foire aux jambons. Quelle imprudence.»

Articles

François Lapèlerie, «Thomas Edward Lawrence, traducteur manqué de Salammbô: fraternité d’armes», site Flaubert, 2018
http://flaubert.univ-rouen.fr/article.php?id=58

Compte rendu

Jeanne Bem, Flaubert, un regard contemporain, Éditions Universitaires de Dijon, 2016, compte rendu par Chiara Pasetti, Studi Francesi. Rivista quadrimestrale, n°183, settembre-dicembre 2017, p.573.
En ligne sur le site Flaubert (traduction de Jeanne Bem):
http://flaubert.univ-rouen.fr/comptes_rendus/bem_pasetti.php

Kayoko Kashiwagi, «Gustave Flaubert et Léon Bonnat: quelques aspects de l’impressionnisme et du japonisme de Flaubert», dans Les échanges culturels entre le Japon et la France: autour de la collection japonaise d’Emmanuel Tronquois, Kyoto, Shibunkaku, 2014, p.243-261 (mis en ligne sur le site Flaubert, 25 décembre 2017)
http://flaubert.univ-rouen.fr/article.php?id=56

Journée d’Agrégation sur L’Éducation sentimentale, organisée à Rouen par Sylvain Ledda le 7 décembre 2017, avec Amélie Schweiger, Yvan Leclerc, Stéphanie Dord-Crouslé, Éric Le Calvez, François Vanoosthuyse.
https://webtv.univ-rouen.fr/permalink/v12587a1c1b2dsldv33w/

Articles concernant la «jambe cassée» de Flaubert: Le Figaro, 28 janvier 1879; Journal de Rouen, 29 janvier 1879.
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/accident.php

Lettres inédites

Lettre à Hortense Cornu, 5 mai 1867, extraits publiés dans la Pléiade, t.V, p.1013. Lettre reproduite dans un article du Dr Streletski, «Art et médecine», n°8, s.d. (découverte par Guy Pessiot).
Désormais en ligne dans la correspondance électronique:
http://flaubert.univ-rouen.fr/jet/public/correspondance/trans.php?corpus=correspondance&id=13748

Lettre de Flaubert à M. Turquet, sous-secrétaire d’État, Administration des Beaux-Arts, 29 janvier 1880, découverte et transcrite par Joëlle Robert.
Dorénavant en ligne dans la correspondance électronique:
http://flaubert.univ-rouen.fr/jet/public/correspondance/trans.php?corpus=correspondance&id=14134

Notes

Notes sur «Le Songe de Scipion» (vers 1860-1861), transcriptions par Atsuko Ogane, 2017.
http://flaubert.univ-rouen.fr/manuscrits/songe_scipion.php

Notes sur Cicéron, «De Natura deorum», transcriptions par Atsuko Ogane, 2017.
http://flaubert.univ-rouen.fr/manuscrits/ciceron.php

Articles

Alain Corbellari, «Flaubert philologue», octobre 2017, en ligne sur le site Flaubert, section «Études critiques»
http://flaubert.univ-rouen.fr/article.php?id=53
Résumé
La «méthode» dont Flaubert se réclame sans cesse porte un nom au XIXe siècle: c’est (davantage encore que la «méthode historique») la philologie, dont les principes, en France, sont posés à la même époque par Ernest Renan, dont Flaubert est l’ami. On rééxamine donc ici d’une part le goût de Flaubert pour l’enquête historique et archéologique, d’autre part ses revendications de méthode et les conséquences de celle-ci dans l’élaboration de son esthétique littéraire.

Éric Le Calvez, «Par les champs et par les grèves: genèse de la visite à Amboise», 2017.
En ligne sur le site Flaubert: http://flaubert.univ-rouen.fr/article.php?id=54
Cette étude génétique de la visite du château d’Amboise que font Flaubert et Du Camp le 2 mai 1847 (publiée grâce aux clichés du manuscrit pris chez Pierre Bergé avant la vente des 8-9 novembre 2016 à l’Hôtel Drouot) revient sur les notes du carnet de Flaubert puis sur le passage à la rédaction dans le manuscrit, rédaction qui montre que l’écriture de l’épisode correspond bien à ce que déclarait l’écrivain à Louise Colet à propos de Par les champs et par les grèves: «C’est la première chose que j’aie écrite péniblement.» Pas pour tous les passages cependant; certains ont été bien plus problématiques que d’autres, comme le caractère de la Touraine et la représentation de la chapelle Saint-Hubert.

Éric Le Calvez, «Le château de Chenonceau dans Par les champs et par les grèves», 2017.
En ligne sur le site Flaubert: http://flaubert.univ-rouen.fr/article.php?id=55
Flaubert et Du Camp visitent le château de Chenonceau le 3 mai 1847, après être allés dans son parc la veille au soir fumer des pipes sous la pluie. C’est le dernier des châteaux du Val de Loire dont Flaubert raconte la visite dans le premier chapitre de Par les champs et par les grèves, et c’est aussi celui qu’il a préféré. Cette étude génétique s’attarde sur les (rares) notes prises par Flaubert sur place puis sur les manuscrits des descriptions de tableaux puisque, à la différence des autres visites de châteaux, Flaubert est bien plus intéressé ici par les peintures que par la topographie même; on verra combien il a peiné sur certains passages, même s’ils ne sont pas nombreux.

Site Flaubert

Vie et travaux du R.P. Cruchard, 1873
Transcription: http://flaubert.univ-rouen.fr/oeuvres/cruchard.php
Fac-similé de la première page: http://flaubert.univ-rouen.fr/images/cruchard_01.jpg
Dessin représentant l’abbé Pruneau, de la main de Bouilhet?
http://flaubert.univ-rouen.fr/images/cruchard_02.jpg

La base de données de traductions des oeuvres de Flaubert s’est enrichie de statistiques:
http://flaubert.univ-rouen.fr/jet/public/fsf/jq.php
Ces statistiques sont calculées dynamiquement à partir des données saisies dans la base «Flaubert sans frontières» par l’ensemble des contributeurs. Elles sont donc à jour en permanence.

Médaillon de bronze représentant Flaubert, au fronton du groupe scolaire Flaubert, Le Trait (76, Seine-Maritime), vers 1950, par le sculpteur rouennais Luc James. Photographies communiquées par Guy Pessiot.
http://flaubert.univ-rouen.fr/iconographie/gf_james.php