NOUVEAUTÉS
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

Nouveautés sur le site

Page mise à jour le 12 avril 2014

 

Dans la série «Objets», la coupe de Flaubert

http://flaubert.univ-rouen.fr/iconographie/coupe.php
Où l’on apprend que la coupe entrée récemment au musée Flaubert et d’histoire de la médecine a fait partie des collections de Sacha Guitry.

Flaubert, trois plans d’Yonville

http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/mb_yonville_plans.php

Un chapitre inédit de Bouvard et Pécuchet : les mathématiques (pastiches)

Deux versions par Fanny Debacque:
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/bp_maths_debacque.php
et Richard Turcey:
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/bp_maths_turcey.php

PLANS ET SCÉNARIOS DE SALAMMBÔ PAR ATSUKO OGANE

Pour saluer la parution de deux nouveaux volumes des Oeuvres complètes de Flaubert dans la Bibliothèque de la Pléiade, Atsuko Ogane présente les plans et scénarios de Salammbô, transcriptions diplomatiques intégrales et classement génétique des manuscrits conservés à la Bibliothèque nationale de France et à la Bibliothèque municipale de Rouen, au total 99 folios.
Transcriptions: http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/sal_scenarios.pdf
Table des matières: http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/sal_scenarios_table.pdf
Présentation: http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/sal_scenarios_presentation.pdf

Article

«Madame Bovary, c’est moi»: formule apocryphe, par Yvan Leclerc
http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/mb_cestmoi.php

Deux portraits «douteux» de Flaubert qui trouvent une authentification

Portrait de Flaubert par Victor Pierters
Jusqu’à présent, nous avions présenté comme «douteux» le portrait de Flaubert par Victor Pierters, daté de 1856. Certes, la ressemblance avec Flaubert est frappante, mais nous ne savions rien de ce peintre. Un échange avec l’actuel propriétaire du tableau nous a permis d’approfondir l’enquête. Nous avons découvert que Pieters (1813-1894) était un peintre et un photographe établi à Rouen depuis 1845. Il habitait alors au 16 rue Lecat, d’après l’Almanach de Rouen. Il était donc voisin de la famille Flaubert. La ville de Bolbec (Seine-Maritime), où Pieters résida de 1840 à 1844, possède trois tableaux de ce peintre, de même facture, et avec la même signature. Voir le portrait et le certificat d’authenticité envoyé par son propriétaire.
http://flaubert.univ-rouen.fr/iconographie/pieters.php

Un autre portrait douteux trouve son auteur, le «Portrait de Gustave Flaubert adolescent», grâce aux informations transmises par Catherine Hubbard, spécialiste du fonds iconographique à la BM de Rouen. Il s’agit d’un tableau de la nièce de Flaubert, daté et signé «Caroline Commanville 1883» (Cote: Flaubert F1-03, Coll. Bibliothèque municipale de Rouen).
http://flaubert.univ-rouen.fr/iconographie/gf_lisant.php

Dérivés

Ont été mises en ligne plusieurs contributions de François Lapèlerie:
> une notice sur le groupe Wapassou, qui a enregistré Salammbô en 1977:
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/sal_wapassou.php
> les annonces de deux nouvelles versions de Madame Bovary en cours de tournage.
Une adaptation du roman par Sophie Barhes:
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/mb_cinema_sophiebarthes.php
Une adaptation du roman graphique de Posy Simmonds, Gemma Bovery, par Anne Fontaine, avec Fabrice Luchini:
http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/mb_cinema_gemmabovery.php
Sur Gemma Bovary, voir le compte-rendu publié lors de sa publication:
http://flaubert.univ-rouen.fr/comptes_rendus/crendus.php#simmonds

Articles

Anonyme, «Chronique. Gustave Flaubert» et «Nécrologie», Le Temps, 10 mai 1880, transcrit par Olivier Leroy.
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/necro_temps.php

(< François Lapèlerie)
Anonyme, «Poignées d’histoires. Ambitions littéraires», La Croix Supplément, jeudi 1er juillet 1897 [les poux de Flaubert en Égypte; Zola et l’argent.]
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/lacroix_1897.php

Fourcaud, «Gustave Flaubert», Le Gaulois, 9 mai 1880.
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/necro_gaulois.php

Henry Houssaye, «Variétés. Gustave Flaubert», Journal des débats politiques et littéraires, dimanche 16 mai 1880.
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/necro_debats.php

OUVERTURE DU SITE DES MANUSCRITS DE BOUVARD ET PÉCUCHET

L’édition intégrale des manuscrits de Bouvard et Pécuchet est en ligne depuis le 7 mars 2013 à l’adresse suivante:
http://flaubert.univ-rouen.fr/bouvard_et_pecuchet
On trouvera sur ce site les 2848 fac-similés des pages conservées à la bibliothèque municipale de Rouen, dont 2300 pages à ce jour transcrites et classées par ordre génétique: les pages non encore transcrites se situent dans les trois derniers chapitres du roman. L’achèvement du chantier est prévu pour la fin de l’année 2013.
Les folios numérisés et leur transcription sont accessibles en mode «Feuilleter», dans l’ordre matériel de la conservation, et en mode «Consulter», selon plusieurs voies d’entrée: par le roman (édition établie par Stéphanie Dord-Crouslé pour GF-Flammarion), par épisodes, par deux tableaux génétiques (plans-scénarios et brouillons) et par un moteur de recherche spécialement conçu pour ce site.
À partir de la barre de navigation, on peut dérouler la liste complète des notes de régie (marquées en rouge dans les transcriptions), envoyer une suggestion de correction et afficher les codes de transcription.
Un «Atelier», conçu par Danielle Girard, comprend actuellement la liste des toponymes présents dans les brouillons et une cartographie.
Une quarantaine de transcripteurs bénévoles ont participé à cette aventure intellectuelle et humaine.
L’édition des manuscrits de Bouvard et Pécuchet est complétée
– en amont par la mise en ligne sous forme de feuilletoirs d’une première série de livres conservés à Canteleu et annotés par Flaubert, certains directement liés à la genèse du roman (Larroque, Paramelle, Rousseau, Taine, Vermorel):
http://flaubert.univ-rouen.fr/bibliotheque/feuilletoir
− en aval par l’édition des brouillons des préfaces de Raymond Queneau au roman de Flaubert, conservés à la bibliothèque municipale du Havre et transcrits par Guillaume Rousseau.
Ce projet s’inscrit dans le programme de l’IRIHS (Institut de Recherche Interdisciplinaire Homme et Société) de Haute-Normandie, accepté et financé par la Région Haute-Normandie au titre du Grand Réseau de Recherche (GRR) «Valorisation du patrimoine Haut-Normand» (2008-2012). Il a été conçu et réalisé par le Centre Flaubert de l’université de Rouen (dir. Yvan Leclerc), composante du laboratoire CÉRÉdI (Centre d’études et de recherche «Éditer-Interpréter»), dirigé par Jean-Claude Arnould.
Le site Bouvard et Pécuchet est complémentaire de celui des Dossiers de Bouvard et Pécuchet, dirigé par Stéphanie Dord-Crouslé et ouvert en 2012:
http://dossiers-flaubert.ish-lyon.cnrs.fr/

(< François Lapèlerie)
Clémentine Gutron, «La mémoire de Carthage en chantier: les fouilles du tophet Salammbô et la question des sacrifices humains», L'Année du Maghreb, IV, 2008, dossier «La fabrique de la mémoire».
http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/sal_gutron_2008.pdf
Avec l’aimable autorisation de l'auteur, grâce à la médiation de François Lapèlerie.

Charles Giraud, Le salon de la princesse Mathilde, 1859
http://flaubert.univ-rouen.fr/biographie/mathilde_salon.php

Moteur de recherche avancée

Le site Flaubert offre désormais un moteur de recherche avancée mis au point par Jean-Eudes Trouslard et financé par le laboratoire CÉRÉdI. On peut sélectionner le type de documents (oeuvres de Flaubert/ tous les écrits de Flaubert [y compris les notes et la correspondance]/ tout le site), et y ajouter des mots-clés pour affiner la recherche.
On retrouvera sur le site le mode d’emploi d’utilisation des mots-clés. Nous le copions ici pour donner une idée des possibilités offertes par ce moteur de recherche sur mesure.

UTILISATION DES MOTS-CLÉS

Les mots-clés correspondent à toutes les rubriques présentes dans les trois cadres [rubriques, oeuvres de Flaubert, autres critères]. La recherche d’un mot n’affiche pas toutes les occurrences de ce mot, mais elle donne une seule fois les fichiers dans lesquels il existe au moins une occurrence.
Tous les critères présents dans les cadres peuvent être utilisés de manière indépendante ou croisée.
Pour effectuer une recherche dans toutes les oeuvres de Flaubert présentes dans le site, cocher la case «Oeuvres de Flaubert» dans le cadre RUBRIQUES. On peut ensuite affiner la recherche en cochant une des oeuvres dans le cadre central.
Le plus souvent, la recherche par mots-clés consiste à sélectionner deux critères, l’un dans le cadre RUBRIQUES, l’autre pris soit dans le cadre OEUVRES DE FLAUBERT, soit dans le cadre AUTRES CRITÈRES.
Ex. 1: chercher un mot dans les études critiques (cadre RUBRIQUES) portant sur Salammbô (cadre OEUVRES DE FLAUBERT).
Ex. 2: chercher un mot dans l’iconographie (cadre RUBRIQUES) relative aux amis de Flaubert (cadre AUTRES CRITÈRES).
La sélection de trois cases permet d’affiner la recherche.
Ex: pour chercher dans les études critiques portant sur les manuscrits de Madame Bovary, on sélectionne «Études critiques» et «Manuscrits» (cadre RUBRIQUES) et Madame Bovary (cadre OEUVRES DE FLAUBERT).

Mentions légales