ŒUVRES

L'Éducation sentimentale

Résumé

Première partie

Chapitre 1 — Paris-Nogent en bateau (15 septembre 1840). Frédéric Moreau rencontre Jacques Arnoux. « Apparition  » de Mme Arnoux. Arrivée à Nogent. La mère de Frédéric. Sont nommés Louise, la fille du père Roque, et M. Dambreuse.
 

Chapitre 2 — Récit rétrospectif : les enfances des deux amis, au collège de Sens (1833-1837). Leurs rêves respectifs : la politique, l’amour. Rencontre du père Roque, régisseur de M. Dambreuse.
 

Chapitre 3 — Frédéric à Paris [novembre 1840]. Visite chez les Dambreuse. Le magasin d’Arnoux, l’Art industriel. Ennui des études de droit. Les camarades : Martinon, Cisy. Frédéric ne réussit pas à rencontrer Mme Arnoux. Promenade à pied aux Champs-Elysées. Désœuvrement. Frédéric voit Arnoux au théâtre avec deux femmes. « Sa grande passion pour Mme Arnoux commençait à s’éteindre » (rentrée [1841]).
 

Chapitre 4 — Émeute des étudiants au quartier Latin (décembre [1841]). Frédéric fait connaissance de Hussonnet et de Dussardier. Par Hussonnet, il est introduit à l’Art industriel. Là se trouvent Pellerin, Regimbart, Melle Vatnaz. Frédéric dans l’atelier de Pellerin. Fréquente Regimbart. Les affaires malhonnêtes d’Arnoux. Frédéric entrevoit Mme Arnoux.

Arnoux invite Frédéric à dîner, le soir où Deslauriers arrive. Le coffret de Mme Arnoux; elle chante. Au retour, la nuit, Frédéric « transporté dans un monde supérieur ».
 

Chapitre 5 — Deslauriers présente Sénécal à Frédéric. Querelle entre Sénécal et Pellerin, à propos de politique, d’art, d’Arnoux. Vie en commun des deux amis (mars [1842]).

Réunion chez Frédéric : Hussonnet amène Dussardier. Martinon est introduit chez les Dambreuse. Frédéric et Deslauriers se disputent à propos de Mme Arnoux. Frédéric collé à l’examen de droit (août [1842]), que Martinon réussit. Frédéric reste à Paris pendant les vacances pour voir Mme Arnoux. Se rend chez elle : elle est partie à Chartres. Désœuvrement de l’été. Frédéric invite Arnoux à dîner, avec Regimbart.

Retour de Mme Arnoux (fin novembre [1842]). Frédéric « tournait dans son désir ». Pour distraire son ami, Deslauriers l’invite au bal de l’Alhambra. Il y retrouve Arnoux, avec Melle Vatnaz, très éprise du chanteur Delmas. Au retour, Deslauriers « lève » une femme qui passe. Frédéric tenté par le suicide.

Le même jour, Frédéric invité chez les Dambreuse, et à Saint-Cloud (maison de campagne des Arnoux, [printemps 1843]). Frédéric s’est chargé d’une lettre pour Arnoux par Melle Vatnaz. Promenade en canot. Retour. Mme Arnoux en pleurs : elle a découvert la lettre de la Vatnaz.

Encouragé par Mme Arnoux, Frédéric passe son dernier examen avec succès (août [1843]). Réunion de ses amis [flou chronologique : allusion à la Camarilla : août-septembre 1844]. Fédéric rencontre M. et Mme Dambreuse au théâtre de la Porte Saint-Martin.

À Nogent. Mauvaise situation financière de Mme Moreau. La petite Louise Roque.
 

Chapitre 6 — « Ruiné, dépouillé, perdu ! » Frédéric se résoud à être clerc de notaire, à Nogent. Louise Roque amoureuse de Frédéric. Il hérite (12 décembre 1845).


Deuxième partie

Chapitre 1 — Retour à Paris [14 décembre 1845]. Les Arnoux n’habitent plus rue de Choiseul. Frédéric cherche Regimbart. Mme Arnoux a un enfant de « trois ans, à peu près » [erreur chronologique : l’enfant, né après le départ de Frédéric pour Nogent, à l’automne 1843, ne peut avoir trois ans fin 1845]. L’amour s’est étiolé. Frédéric trouve Mme Arnoux « bourgeoise ». Arnoux marchand de faïence.

Amertume de Deslauriers après son échec à l’agrégation de droit. Arnoux invite Frédéric à un bal chez Rosanette. Entretenue par Arnoux et le père Oudry, mais elle aime Delmar (le chanteur Delmas rebaptisé). Frédéric a soif « des femmes, du luxe ».
 

Chapitre 2 — Frédéric s’installe rive droite. Trois visites à Mme Dambreuse, à Rosanette, à Mme Arnoux.

Crémaillère chez Frédéric : « grand fossé plein d’ombre » entre lui et ses amis [flou chronologique : les allusions à l’actualité dans la discussion oscillent entre octobre 1846 et avril 1847].

Difficultés financières d’Arnoux. Frédéric fréquente à la fois les Arnoux et Rosanette. Il place Sénécal dans l’usine d’Arnoux. Fait des avances à Rosanette. Commande son portrait à Pellerin. Promet de l’argent à Deslauriers pour fonder un journal politique.

Bal chez Mme Dambreuse : sa nièce Cécile, Martinon [janvier-février 1847, d’après les allusions à l’actualité]. Visite à Rosanette : elle a pris Delmar pour amant. Colère de la Vatnaz qui pousse Frédéric à informer Arnoux. Il surprend une dispute entre les époux, à propos de Rosanette.
 

Chapitre 3 — Frédéric ne quitte plus le ménage Arnoux. Mme Arnoux lui raconte sa vie. Il est séparé d’elle par une « invincible pudeur ». Arnoux condamné en justice pour malversation. Il fait passer Frédéric pour l’amant de Rosanette, auprès de sa femme. Frédéric annonce l’argent à Deslauriers pour son journal : programme politique. Mais Frédéric donne la somme à Arnoux, pour le sauver de la ruine.

Mme Arnoux vient chez Frédéric (avril [1847]) : elle lui demande d’intervenir auprès de M. Dambreuse. Le banquier propose à Frédéric d’être son secrétaire général. Mais Frédéric manque le premier rendez-vous pour se rendre à la fabrique d’Arnoux, à Creil. Il tente de se déclarer : « inanité de son espoir ». Il se venge en allant au rendez-vous fixé par Rosanette.
 

Chapitre 4 — En compagnie de Rosanette : course à l’hippodrome du Champ-de-Mars. Il y rencontre Mme Arnoux, que Rosanette outrage, ainsi que Mme Dambreuse. Descente des Champs-Elysées. La berline éclabousse Deslauriers.

Dîner au café Anglais, avec Hussonnet et Cisy, qui raccompagne Rosanette.

Frédéric refuse d’acheter le portrait de Rosanette par Pellerin. Invité à la Maison d’Or par Cisy, qui médit de Mme Arnoux, Frédéric le provoque en duel. Bois de Boulogne. Duel interrompu par l’arrivée d’Arnoux.

Dussardier veut secourir Sénécal arrêté. Hussonnet se venge de Frédéric en publiant dans son journal un article malveillant au sujet du duel.

Visite chez les Dambreuse : Frédéric passe pour l’amant de Rosanette, de Mme Arnoux. Se brûle par des discours déplacés. Réconciliation avec Deslauriers. Frédéric perd de l’argent en Bourse (juillet [1847]).

Frédéric part à Nogent. Le père Roque veut lui faire épouser sa fille Louise.
 

Chapitre 5 — Deslauriers tente de supplanter Frédéric auprès de Mme Arnoux. Elle s’avoue qu’elle aime Frédéric. Il se promène avec Louise à Nogent (« Frédéric se sentait aimé »). Trois lettres le font revenir à Paris : Mme Dambreuse, Rosanette, Deslauriers.
 

Chapitre 6 — Retour à Paris (août [1847]). Frédéric pense au mariage avec Louise. Reçoit la visite de la Vatnaz (« désir de volupté bestiale »), qui est la maîtresse de Delmar. Visite chez Rosanette, entretenue par un prince russe. Rencontre Mme Arnoux, dans la rue.

Réunion chez Dussardier, pour la libération de Sénécal: réconciliation générale des amis.

Frédéric embrasse Mme Arnoux (« rougeurs de l’adultère »). Visites à Auteuil : « Il était bien entendu qu’ils ne devaient pas s’appartenir ». Rendez-vous rue Tronchet (mardi [22 février 1848], le jour de l’émeute). Mme Arnoux ne vient pas : son fils est malade. Colère de Frédéric : par dépit, devient l’amant de Rosanette.

 

Troisième partie

Chapitre 1 — Journées de février 1848. Le peuple aux Tuileries. Rencontre de Hussonnet, Dussardier. Dambreuse propose à Frédéric d’être candidat à la députation. Séance au Club de l’Intelligence. Frédéric repoussé par Sénécal. Dispute entre Rosanette et la Vatnaz, à propos du féminisme et surtout de Delmar.

Arnoux et Frédéric se rencontrent dans l’escalier de Rosanette. Ensemble au poste de la garde nationale. Arnoux dort avec son fusil. Frédéric fantasme sur sa mort.

Frédéric part à Fontainebleau avec Rosanette [21-25 juin 1848, pendant les journées de l’insurrection à Paris]. Histoire du Château. Éternité de la forêt. Histoire de Rosanette : les débuts de la lorette.

Frédéric rentre à Paris pour soigner Dussardier, blessé (journées de juin 1848). Le père Roque, garde national, tue un prisonnier, aux Tuileries. Louise à Paris pour s’informer de Frédéric.
 

Chapitre 2 — Dîner chez les Dambreuse. Martinon et Cisy courtisent Cécile. « L’ordre était rétabli. » Frédéric entre Mme Dambreuse, Mme Arnoux, Louise. Il est question du portrait de Rosanette. Les femmes pensent qu’elle est la maîtresse de Frédéric. Dialogue de Louise et de Mme Arnoux à son sujet.

En sortant, Louise rappelle à Frédéric sa promesse de mariage. Frédéric songe plutôt à Mme Dambreuse. La nuit, Louise se rend chez Frédéric : elle apprend qu’il découche.
 

Chapitre 3 — Frédéric vit chez Rosanette. Arnoux entretient une ouvrière. Laisse sa femme seule. Frédéric lui rend visite. S’embrassent. Mais Rosanette les surprend. Elle est enceinte. Frédéric s’en détache. Se distrait chez Mme Dambreuse. Martinon épouse Cécile (mai 1850). Frédéric devient l’amant de Mme Dambreuse (« le monde supérieur des adultères patriciens »). Rencontre Deslauriers, démis de ses fonctions. Il pousse Frédéric à la députation.
 

Chapitre 4 — Deslauriers associé à M. Dambreuse. La liaison de Frédéric et de Mme Dambreuse « convenue, acceptée » (hiver [1850-1851]). Mais « atrophie sentimentale » de Frédéric. Mort de M. Dambreuse (12 février [1851]). Mme Dambreuse propose à Frédéric le mariage. Enterrement. Mme Dambreuse déshéritée par testament, au profit de Cécile, fille naturelle de M. Dambreuse.

Rosanette accouche [février 1851, après deux ans de grossesse : elle est enceinte début 1849!]. « Existence double » de Frédéric, entre Rosanette et Mme Dambreuse. Excédé par les deux femmes. Arnoux reconverti au commerce des objets religieux. La Vatnaz provoque une saisie chez Rosanette (mi-juin [1851]). Dussardier se fâche avec la Vatnaz, sa maîtresse, et donne ses économies à Frédéric.

Deslauriers se place auprès de Louise. Frédéric va se marier avec Mme Dambreuse. Mort de l’enfant de Rosannette. Pellerin fait son portrait, et apprend à Frédéric que les Arnoux, ruinés, sont sur le point de quitter la France.
 

Chapitre 5 — Frédéric emprunte de l’argent à Mme Dambreuse pour garder Mme Arnoux près de lui. Mais le couple est déjà parti.

Conseillée par Deslauriers, Mme Dambreuse fait vendre les biens d’Arnoux. Frédéric croit Rosanette responsable, il rompt avec elle, puis avec Mme Dambreuse, quand elle achète aux enchères le coffret de Mme Arnoux, le jour de la vente (1er décembre [1851]).

Frédéric à Nogent : Louise épouse Deslauriers. Revient à Paris : Dussardier tué par Sénécal [2 décembre 1851, coup d’état de Louis-Napoléon].
 

Chapitre 6 — Voyages, retour. « Blanc » de seize années. Dernière visite de Mme Arnoux (fin mars 1867). « Nous nous serons bien aimés. »
 

Chapitre 7 — Épilogue (« vers le commencement de cet hiver » [1868-1869]). Frédéric et Deslauriers réconciliés. Bilan. Ce que les autres sont devenus. Leur échec. Récit rétrospectif : l’épisode de la maison Turque (vacances 1837).