RESSOURCES
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

La soie gorge-de-pigeon :
une exposition au Musée de la Mode d’Albi, 2015

Flaubert avait une prédilection particulière pour l’étoffe « gorge-de-pigeon » :

Madame Bovary
« L'ombrelle, de soie gorge-de-pigeon, que traversait le soleil, éclairait de reflets mobiles la peau blanche de sa figure. Elle [Emma] souriait là-dessous à la chaleur tiède ; et on entendait les gouttes d'eau, une à une, tomber sur la moire tendue » (Madame Bovary, I, 2).


L’Éducation sentimentale
« Il [Frédéric] n'en devait pas moins, puisque c'était la fête de Mme Arnoux, lui offrir un cadeau ; il songea, naturellement, à une ombrelle, afin de réparer sa maladresse.
Or, il découvrit une marquise en soie gorge-de-pigeon, à petit manche d'ivoire ciselé, et qui arrivait de la Chine » (I, 5).
« Le soleil l'entourait ; – et sa figure ovale, ses longs sourcils, son châle de dentelle noire, moulant la forme de ses épaules, sa robe de soie gorge-de-pigeon, le bouquet de violettes au coin de sa capote, tout lui parut d'une splendeur extraordinaire » (III, 6).


Le Musée de la Mode d’Albi présente, du 31 mars au 27 décembre 2015, l’exposition « Noir sur Blanc – noir et blanc », dans laquelle on peut voir une robe en soie gorge-de-pigeon, illustrant une citation de L’Éducation sentimentale.
Site du Musée de la mode d’Albi :

http://www.musee-mode.com/pages/accueil.html

Photos publiées grâce à l’obligeance d’Atsuko Ogane, avec la permission de Dominique Miraille, fondateur et créateur du Musée de la Mode, grâce à l’aimable médiation de Mireille Dottin-Orsini.

 



Mentions légales