REVUE
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site
Retour
Sommaire Revue n° 14
Revue Flaubert, n° 14, 2015 | Écrire avec Flaubert aujourd'hui
Rencontres « Flaubert dans la ville », 17-18 avril 2015, Rouen,
organisées par Sandra Glatigny et Yvan Leclerc
Centre Flaubert, laboratoire du CÉRÉdI, université de Rouen
Enregistrement assuré par le Service audiovisuel de l'Université de Rouen

Bio-bibliographie des auteurs

Pierre Bergounioux

Écrivain
France

Pierre Bergounioux est né à Brive-La-Gaillarde en 1949. Ancien élève de l’École Normale supérieure, il a enseigné le français en région parisienne. Passionné d’entomologie, il pratique également la sculpture. Il est l’auteur d’une cinquante de livres, depuis Catherine (Gallimard, 1984). Son journal paraît chez Verdier dans une suite de trois Carnets de notes, par tranches de dix années : 1980-1990 (2006), 1991-2000 (2007), 2001-2010 (2012). Le nom de Flaubert y apparaît régulièrement. C’est à lui qu’il a consacré sa thèse, Flaubert et l’autre : communication littéraire et dialectique intersubjective, sous la direction de Roland Barthes, en 1979. À la Revue Flaubert, il a donné « La lutte symbolique dans la littérature » (n° 2, 2002).



François Bon

Écrivain
France

François Bon est né en 1953, en Vendée. Il a fait des études d’ingénieur aux Arts et Métiers. Son premier roman, Sortie d’usine, a paru aux éditions de Minuit en 1982. Tout en poursuivant son œuvre de fiction, il a commencé en 1991 à animer des ateliers d’écriture (Tous les mots sont adultes, Fayard, 2002, réed. 2005). Professeur titulaire à l’École nationale supérieure d’arts Paris-Cergy, il est désormais en charge du studio d’écriture. Il a consacré plusieurs années à une trilogie sur le rock’n roll et sur l’histoire des années 60/70. Récemment parus : Après le livre (Seuil, 2011), Autobiographie des objets (Seuil, 2012), Proust est une fiction (Seuil, 2013). Il est très présent sur Internet depuis 1997 par son site tierslivre.net. Il a souvent croisé Flaubert (comme le montre une requête par ce mot clé sur son site) dont la formule « faire du réel écrit » convient à son propre travail.

 

Site Le tiers livre :

http://www.tierslivre.net/

 

Notice bio-bibliographique :

http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article3569

 

 

 

 


Contact: fbon@tierslivre.net

Françoise Cahen

Professeure agrégée de Lettres modernes
France

Professeure agrégée de lettres modernes, formatrice académique, enseignante en lycée, Françoise Cahen a soutenu un mémoire de Master 2 sur l’ensemble de l’œuvre d’Éric Reinhardt, sous la direction de Bruno Blanckeman, à l’université Paris 3. Auteure d’une dizaine d’ouvrages parascolaires publiés aux éditions Nathan, et de trois communications sur l’œuvre d’Éric Reinhardt dans des colloques universitaires (sur le discours du travail à Strasbourg, sur les personnages farfelus à Caen, et sur le retour du récit à Amsterdam).

 



Annie Ernaux

Écrivaine
France

Annie Ernaux est née à Lillebonne en 1940. Agrégée et professeur de lettres modernes. Elle a passé son enfance et sa jeunesse à Yvetot, en Normandie. « Voir Yvetot et mourir » : cette définition du Dictionnaire des idées reçues ancre Annie Ernaux dans le territoire littéraire de Flaubert, dont, très tôt, elle a tout lu. Depuis son premier livre, Les Armoires vides (1974), son œuvre se construit à partir d’un matériau autobiographique. Ce genre pourrait l’écarter de Flaubert, mais elle le retrouve dans la recherche d’un style « objectif », par l’affirmation qu’il n’existe « aucun objet poétique ou littéraire en soi ». Même le « je » autobiographique lui apparaît comme une « forme impersonnelle » ou « transpersonnelle ». Pas si éloigné de l’impersonnalité flaubertienne, donc.



Tony Gheeraert

Vice-président fonctionnel en charge du numérique, université de Rouen
France

Notice bio-bibliographique :

 

http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/main/?tony-gheeraert.html


Contact: tony.gheeraert@univ-rouen.fr

Pierre Michon

Écrivain
France

Pierre Michon est né en 1945, aux Cards, dans la Creuse. Il étudie les lettres à l’université de Clermont Ferrand. Son premier texte paraît lorsqu’il a 39 ans : Vies minuscules (Gallimard, 1984). Il déclarera plus tard que ce livre l’a « sauvé » : soit il devenait écrivain, soit il devenait clochard… Avec Rimbaud, auquel il a consacré un essai (Rimbaud le fils, 1991) et Faulkner, Flaubert fait partie de ses écrivains de référence. Il est souvent cité dans le recueil de ses entretiens, Le Roi vient quand il veut. Propos sur la littérature (Albin Michel, 2007 ; Le Livre de Poche, 2010). « Corps de bois », l’un des textes de Corps du roi (Verdier, 2002) lui est entièrement consacré : « Flaubert est notre père en misère. »



Christine Montalbetti

Écrivaine, enseignante-chercheuse
France

Christine Montalbetti est née en 1965 au Havre. Elle est l’auteure de sept romans, parus chez POL, depuis Sa fable achevée, Simon sort de la bruine (2001), jusqu’à Plus rien que les vagues et le vent (2014). Parallèlement à cette œuvre romanesque, Christine Montalbetti, enseignante-chercheuse en littérature française à Paris VIII, a publié des essais critiques, entre autres sur Diderot, Chateaubriand, Genette. Elle a croisé Flaubert sur les chemins d’Orient, lorsqu’elle a rédigé sa thèse, consacrée aux récits de voyage, parue sous le titre Le Voyage, le monde et la bibliothèque (PUF, 1997). Au moment de la sortie du premier tome des Œuvres complètes de Flaubert dans la Pléiade, elle a donné une contribution sur « Les récits de voyages de jeunesse virtuels de Flaubert », dans la Revue Flaubert, n° 2, 2002.



Chiara Pasetti

Enseignante, chercheuse et critique littéraire
Italie

 

Doctorante à l’Université de Rouen, en co-tutelle avec Università Roma Tre.

Thèse : Hallucinations et rêves dans la vie et dans l’œuvre de Gustave Flaubert, sous la direction de Monsieur le Professeur Yvan Leclerc et de Madame le Professeur Bruna Donatelli.

Depuis 2010, critique littéraire pour la littérature française du XIX siècle pour Il Sole24ore, dossier du Dimanche, journal de référence pour la culture en Italie (dirigé par le philosophe Armando Massarenti), avec plus de 100 articles publiés (avec des inédits en italien de Flaubert, Maupassant, Huysmans, Hugo).

Traductrice en italien de Vie et travaux du Révérend Père Cruchard et autres inédits, [Vita e lavori del Reverendo padre Cruchard e altri scritti], publié en 2007 pour Exlcesior, avec six inédits de G. Flaubert, traduction et commentaires par Chiara Pasetti.

Depuis 2013, dramaturge : premier texte de spectacle consacré à Camille Claudel : « Moi, Camille ». En préparation pour les éditions L’Orma editore (Roma), traduction et commentaires de tous les écrits de jeunesse de Flaubert (contes philosophiques). Sortie prévue en  janvier 2016.

 

 


Contact: chiarapasetti@libero.it

Yuxia Peng

Enseignante à l’Université Fudan de Shanghai et doctorante ès lettres
Chine

Doctorante ès lettres, Yuxia Peng enseigne le français au département des études françaises de l’Université Fudan à Shanghai, en Chine. Elle a publié plusieurs articles sur l’oeuvre de Flaubert dans des revues académiques chinoises, dont Complices et Complot – analyse des personnages secondaires dans Madame Bovary ; sur la traduction du Dictionnaire des idées reçues de Gustave Flaubert ; Le Flaubert derrière le dos de Sartre.



Véronique Samson

Doctorante à l'Université McGill, Montréal
Canada

Véronique Samson est doctorante à l’Université McGill et auditrice étrangère à l’École normale supérieure depuis 2012. Sa thèse, entre historiographie et poétique romanesque, porte sur le sentiment de « l’après » chez Flaubert ainsi que dans certaines de ses réceptions au XXe siècle. Véronique Samson a publié des articles sur Julien Gracq et Samuel Beckett. Elle fait partie du groupe de recherche « Travaux sur les arts du roman » (McGill), dirigé par Isabelle Daunais.



Jean-Philippe Toussaint

Écrivain, cinéaste
Belgique

Jean-Philippe Toussaint est né en 1957 à Bruxelles. Son premier roman, La Salle de bain, a été publié aux Éditions de Minuit en 1985. Onze romans ont suivi, chez le même éditeur, dont quatre forment le « Cycle de Marie ». Il a adapté plusieurs de ses livres pour le cinéma. Son site personnel témoigne de l’intérêt qu’il porte à ses propres manuscrits, dont il a mis certains en ligne. Voilà qui le rapproche de Flaubert. Il est question de cet écrivain dans L’Urgence et la Patience (2012), essai dans lequel Jean-Philippe Toussaint analyse ses propres processus de création, son rapport à la documentation, ses habitudes d’écriture. Ce qui l’apparente à Flaubert : « le travail inlassable sur la langue » et, par un côté, la lenteur, la constance et l’effort, représentés par « Flaubert, bien sûr, la patience même ».

 

Site personnel :

http://www.jptoussaint.com/

 

Notice bio-bibliographique :

http://www.jptoussaint.com/jean-philippe-toussaint.html

 


Contact: jpt@jptoussaint.com

Annie Urbanik-Rizk

Professeur en classes préparatoires, lycée Blanqui, Saint-Ouen
France

Ancienne élève de l’ENS de Fontenay-aux-Roses, agrégée de Lettres modernes, docteur ès-lettres à Paris 4 (Littérature comparée), professeur en classes préparatoires aux grandes écoles (ENS de Lyon), Annie Urbanik-Rizk a écrit une thèse portant sur la transfiguration du quotidien chez Michel Tournier et elle publié un certain nombre d’ouvrages sur le XIXe et le XXe siècles.





Mentions légales