REVUE
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site
Retour
Sommaire Revue n° 15
Revue Flaubert, n° 15, 2017 | Bouvard et Pécuchet, roman et savoirs:
l'édition électronique intégrale des manuscrits

Colloque de Rouen, 7-9 mars 2013. Numéro réuni par Yvan Leclerc

Bio-bibliographie des auteurs

Juliette Azoulai

Maître de conférences en littérature française à l'université Paris-Est Marne la Vallée
France

 

Juliette Azoulai est maître de conférences en littérature française à l'université Paris-Est Marne la Vallée. Elle a publié L'Âme et le corps chez Flaubert. Une ontologie simple, Paris, Classiques Garnier, « Études romantiques et dix-neuvièmistes », 2014. Ses recherches portent principalement sur le lien entre littérature, sciences et philosophie au XIXe siècle.



Niklas Bender

Professeur remplaçant, Trèves
Allemagne

 

Niklas Bender est enseignant-chercheur en Littérature française, en Littérature italienne et en Littérature comparée ; actuellement, il occupe un poste de remplaçant sur une chaire à l’université de Trèves. Ses travaux portent principalement sur la littérature européenne des XIXe et XXe siècles, sur les rapports entre littérature et savoirs, ainsi que sur les questions de philosophie et d’esthétique. Sa thèse, soutenue en 2007, a été publiée sous le titre : La Lutte des paradigmes : la littérature entre histoire, biologie et médecine (Flaubert, Zola, Fontane), Amsterdam / New York, Rodopi, 2010. Son mémoire d’habilitation sur les fonctions du comique pour la littérature du XXe siècle paraîtra en 2017 chez Rombach (Fribourg). Actuellement, il s’intéresse à la figure de Saül dans la littérature européenne, depuis le Moyen Âge jusqu’au XXe siècle.

Niklas Bender est par ailleurs critique littéraire pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung.

 


Contact: niklas.bender@uni-tuebingen.de

Michel Bernard

Professeur Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 Centre de recherche Hubert de Phalèse EA 4400 - Écritures de la modernité
France

Michel Bernard est professeur à Paris 3. Depuis 2003, il assure la direction du séminaire de troisième cycle « Tous ceux qui comptent », puis du séminaire de Master-Doctorat « Le littéraire, du papier au numérique ». Il a publié :

De quoi parle ce livre ? Élaboration d’un thésaurus pour l’indexation thématique d’œuvres littéraires, Champion, 1994.

Introduction aux Études Littéraires Assistées par Ordinateur, PUF, 1999.

L’Histoire littéraire au risque de l’informatique. La question du canon littéraire, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2011.



Claudine Cohen

Directeur d’Études à l’EPHE (3e section SVT)
France

Claudine Cohen est historienne des sciences de la Vie et de la Terre, spécialiste de l’épistémologie et de l’histoire de la paléontologie et de la préhistoire, et des disciplines connexes (géologie, biologie de l’évolution, anthropologie). Elle situe ses recherches dans la longue durée, de l’époque moderne à nos jours. Elle s’intéresse particulièrement à l’histoire des représentations scientifiques, à l’imaginaire scientifique et à la diffusion publique des savoirs de la science, notamment dans les arts et la littérature.

Elle est Directeur d’Études à l’EPHE (3e section SVT), où elle est titulaire de la chaire Biologie et Société, et Maître de Conférences à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, Paris) où elle est membre du Centre de Recherches sur les Arts et le langage.

Parmi ses ouvrages, ceux qui articulent plus particulièrement science et littérature sont :

Boucher de Perthes, Les origines romantiques de la préhistoire (avec J.-J. Hublin, Paris, Belin, 1989)

Le Destin du Mammouth (Paris, Points/Seuil 2004)

L’Homme des origines, savoirs et fictions en préhistoire (Paris, Seuil, 1999)

La Femme des origines (Paris, Belin Herscher 2003, réed. 2006)

Un Néandertalien dans le métro (Paris, Seuil, 2007)

Science, libertinage et clandestinité à l’aube des Lumières : le transformisme de Telliamed (PUF, 2011).



Damien Dauge

Damien Dauge a soutenu en octobre 2008 un mémoire de Master 1 à l’Université de Caen, codirigé par Gérard Gengembre et Constance Himelfarb (musicologue), intitulé « La musique dans Madame Bovary : mélodies à faire danser les ours ». Il prépare actuellement à l’EHESS un mémoire de Master 2 sur les mises en musique de Madame Bovary, dirigé par E. Buch (musicologue). Une partie de ses recherches figure dans la rubrique Dérivés / Madame Bovary du site Flaubert, à l’adresse suivante : http://flaubert.univ-rouen.fr/derives/mb_musique.php


Contact: damien.dauge@gmail.com

Stéphanie Dord-Crouslé

CNRS, UMR IHRIM
France

Stéphanie Dord-Crouslé est chercheur au CNRS, à Lyon, au sein de l’Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités (IHRIM - UMR 5317). Spécialiste de Flaubert, elle a édité plusieurs de ses romans, ainsi que son Voyage en Orient, en collaboration avec Claudine Gothot-Mersch, dans la « Bibliothèque de la Pléiade » (Œuvres complètes, 1845-1851, tome II, 2013). Elle prépare pour la même collection l’édition de Trois contes en collaboration avec Pierre-Louis Rey. Elle a rédigé un ouvrage de synthèse sur le roman posthume (Bouvard et Pécuchet de Flaubert, une « encyclopédie critique en farce », Belin, 2000), ainsi que de nombreux articles sur cet auteur. Elle dirige l’édition numérique des dossiers documentaires de Bouvard et Pécuchet (ANR Corpus, 2007) : http://www.dossiers-flaubert.fr/

Page web professionnelle :

http://ihrim.ens-lyon.fr/auteur/dord-crousle-stephanie


Contact: Stephanie.DordCrousle@ens-lyon.fr

Yvan Leclerc

Professeur de Lettres modernes à l’université de Rouen
France

Yvan Leclerc est professeur de Lettres modernes à l’Université de Rouen. Il dirige le Centre Flaubert, composante du laboratoire CÉRÉdI (Centre d’études et de recherche Éditer-Interpréter). Responsable du site Flaubert : http://flaubert.univ-rouen.fr. Il a publié des ouvrages et des articles sur Maupassant et sur Flaubert. Ses recherches et ses éditions portent essentiellement sur les manuscrits et sur les correspondances. Parmi ses dernières publications : Flaubert, Correspondance, édition de Jean Bruneau et Yvan Leclerc, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », t. V, 2007. Édition intégrale des manuscrits de Madame Bovary et de Bouvard et Pécuchet sur Internet, en partenariat avec la Bibliothèque municipale de Rouen et en collaboration avec Danielle Girard pour la direction des transcriptions (http://www.bovary.fr et http://flaubert.univ-rouen.fr/bouvard_et_pecuchet). Il a participé à la nouvelle édition des Œuvres complètes de Flaubert dans la Pléiade, sous la direction de Claudine Gothot-Mersch (t. II et III). [janvier 2014]


Contact: Yvan.Leclerc@univ-rouen.fr

Stella Mangiapane

Maître de conférences - Université de Messine
France

 

Stella Mangiapane enseigne la Langue française à l’Université de Messine. Ses recherches portent principalement sur la génétique flaubertienne et sur les langues spécialisées.

Elle a publié de nombreux articles et des essais sur Flaubert, en particulier sur Hérodias, Madame Bovary, Bouvard et Pécuchet, ainsi que des travaux sur le français techno-scientifique.

Elle a collaboré avec l’équipe de Rouen, dirigée par Yvan Leclerc, et avec l’équipe de Lyon, dirigée par Stéphanie Dord-Crouslé, aux éditions éléctroniques de Bouvard et Pécuchet (vol. 1 et vol. 2).

 


Contact: stella.mangiapane@unime.it

Taro Nakajima

Université Waseda (Tokyo)
Japon

Actuellement : chargé de cours à l’Université Waseda (Tokyo)

 

Thèse de doctorat : « Les figures religieuses dans l’œuvre de Gustave Flaubert » (2009, université Paris-Est, sous la direction de Gisèle Séginger).

 

Articles :

– « La Tentation de saint Antoine et le Second Faust. L’allégorie de la Science », Gustave Flaubert 6, Fiction et philosophie, Lettres modernes Minard, 2008, p. 203-222.

– « Les Figures religieuses dans l’œuvre de Gustave Flaubert », thèse de doctorat, présentée à l’Université Paris-Est, 2009.

– « Transformation des savoirs dans La Tentation de saint Antoine – du voltairianisme au renanisme », Études de Langue et Littérature Françaises, Société Japonaise de Langue et Littérature Françaises, n° 98, 2011, p. 119-131 (en japonais).

– « Notes de lecture et généalogie des idées. Le discours apologétique de Jeufroy et la pensée maistrienne », Arts et savoirs, n° 1, 2012 [en ligne].

– « Apologétique et vulgarisation : les notes de lecture sur les “pamphlets” de Mgr de Ségur », Flaubert, revue critique et génétique, 7, 2012 [en ligne].

– « Le catholicisme intransigeant de Joseph de Maistre : notes de lecture et transferts dans le second volume de Bouvard et Pécuchet », Revue Flaubert, no 13, 2013 [en ligne].

– « La critique rationaliste, de Voltaire à Renan », Bouvard et Pécuchet : archives et interprétation, Éditions Cécile Défaut, 2014, p. 149-167.

– « Le catholicisme social dans Bouvard et Pécuchet », Études de Langue et Littérature Françaises, Société Japonaise de Langue et Littérature Françaises, n° 109, 2016, p. 73-88 (en japonais).


Contact: Nakajimataro@aol.com

Atsuko Ogane

Professeur à l’Université Kanto Gakuin (Yokohama)
Japon

Atsuko Ogane est professeur à l’Université Kanto Gakuin (Japon). Ses recherches portent principalement sur Hérodias (Trois contes) et Salammbô ainsi que sur la formation du mythe d’Hérodias-Salomé dans la littérature européenne, dans le but d’analyser l’influence et l’importance de Flaubert, qui est le premier à avoir décrit la danse de Salomé. Elle est l’auteur de plusieurs articles et livres sur le mythe de Salomé :

 La genèse de la danse de Salomé. L’« Appareil scientifique » et la symbolique polyvalente dans Hérodias de Flaubert, Keio University Press, 2006 (sa thèse).

 La genèse de la danse de Salomé. Flaubert, Moreau, Mallarmé, Wilde, Keio University Press, 2008 (en japonais). Dans ce dernier ouvrage, elle a établi en français « la chronologie des adaptations du mythe d’Hérodias-Salomé » du Moyen Âge à nos jours dans tous les domaines artistiques.

 « Parcours du mythe d’Hérodias : Ysengrimus, Atta Troll, Trois contes, Salomé », Romantisme, n. 154, décembre 2011-4, p. 149-160.

 « Noces, Notion, Sacrifices dans Les Noces d’Hérodiade », Revue d’Histoire littéraire de la France, n. 1, février 2009, p. 121-131.

Pour la génétique, elle a transcrit et publié tous les folios concernant la danse de Salomé dans Hérodias sur le site Flaubert. Elle a édité Salammbô, Figure(s) de la fatalité pour le cent cinquantenaire de Salammbô (1862) en 2012 pour son projet « Recherches sur le mythe de la femme fatale dans Salammbô de Flaubert » (Société Japonaise pour la Promotion des Sciences « JSPS KAKENHI Grant Number 23520406 ») et Rêve d’Orient, Plans et scénarios de Salammbô, édition et introduction, Droz, 2016, après avoir pré-publié la transcription sur le site Flaubert en 2014. Elle a travaillé pour les dossiers de Bouvard et Pécuchet, dirigés par Stéphanie Dord-Crouslé, CNRS-Lyon, et publié « Le pèlerinage à la Délivrande, une vision ironique du catholicisme » en 2014. Elle vient de publier un article sur Zola et Flaubert, « Danse de Nana, danse de Salomé ? », Romantisme, 2016/4, n. 174, p. 111-120, avec une édition hyper-texte de la lettre de Flaubert à Zola.

 


Contact: atogane@kanto-gakuin.ac.jp

Michel Rasse

Université de Rouen - Département de Géographie UMR 6266 - IDEES
France

Enseignant-chercheur en géographie à l’université de Rouen jusqu’en septembre 2015, et depuis à l’université de Lyon 2, plutôt spécialisé en géomorphologie et en paléoenvironnement.



Monique Remy-Watté

Agrégée d’histoire, doctorante
France

Monique Remy-Watté, agrégée d’histoire, a dirigé des fouilles archéologiques protohistoriques en Haute-Normandie. Elle prépare une thèse sur les préhistoriens normands et leurs précurseurs, du XVIIe au début du XXe siècle, à l’Université du Havre, sous la direction d’Éric Wauters.

 

Dernières publications :

« À l’origine de la préhistoire en Haute-Normandie : l’abbé Cochet, Georges Pouchet et Boucher de Perthes », Journées archéologiques de Haute-Normandie, 3-5 avril 2009 (2010), Presses universitaires de Rouen et du Havre, p. 9-22.

« Les préhistoriens normands au XIXe siècle », Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, t. 69, (2010), p. 249-270.

« 1859 et la naissance de l’archéologie préhistorique en Normandie », dans A. Hurel et N. Coye coord., Dans l’épaisseur du temps, archéologues et géologues inventent la préhistoire, Publications scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle, (2011), p. 212-243.

« Premiers préhistoriens havrais dans la deuxième moitié du XIXe siècle », Cahiers havrais de recherche historique, n° 69 (2011), p. 235-256.

« L'abbé Cochet à Dieppe et les débuts de la préhistoire en Seine-Inférieure », Bulletin des Amys du Vieux-Dieppe, n° CXXIII (2012).

« Commémorer à la Société normande d’études préhistoriques (1893-1959) : quelles priorités ? », Actes du 46e congrès des sociétés historiques et archéologiques de Normandie : Commémorer en Normandie, Condé-sur-Noireau, 19-22 octobre 2011, (2012), p. 199-209.

« Être archéologue au féminin en Normandie au XIXe siècle », Actes du 48e congrès des sociétés historiques et archéologiques de Normandie : Être femme(s) en Normandie, Bellême, 16-19 octobre 2013, (2014), p. 129-140.

« Le rôle de la Haute-Normandie dans les problématiques préhistoriques du XIXe siècle : chronologie et stratigraphie du Paléolithique inférieur et moyen (1870-1894) », Journées archéologiques de Haute-Normandie, 24-26 mai 2013, Presses universitaires de Rouen et du Havre, (2014), p. 9-22.

« À propos de la fouille d’Houlbec-Cocherel (1685…1722), Journées archéologiques de Haute-Normandie, 5-6 juin 2015, Presses universitaires de Rouen et du Havre, (2016), p. 9-18.



Joëlle Robert

Présidente de l’Association des Amis de Flaubert et de Maupassant
France

Présidente de l’association des Amis de Flaubert et de Maupassant. A participé à la réalisation du tome V de la Correspondance de Flaubert dans la Bibliothèque de la Pléiade pour l’édition des lettres à Léonie Brainne et à Michel Lévy, et à la confection de l’index. Articles sur la poésie et le théâtre dans la correspondance de Flaubert. A travaillé sur l’édition électronique de Bouvard et Pécuchet, ainsi que sur l’édition des Dossiers de ce roman.

Membre du Centre Flaubert et du laboratoire de lettres (CÉRÉdI) de l’université de Rouen.



Guillaume Rousseau

Docteur de l’Université Paris-Sorbonne en Littérature et civilisation françaises, membre du Centre de Recherche en Poétique, Histoire Littéraire et Linguistique (C.R.P.H.L.L., Université de Pau et des Pays de l’Adour)

 

Professeur agrégé de Lettres Modernes, Guillaume Rousseau a soutenu en mai 2016 une thèse portant sur « L’Expérience du Néant dans les œuvres romanesques de Georges Bataille et Raymond Queneau » (sous la direction de M. Jean-François Louette). Ses travaux de recherche concernent essentiellement le roman français du XXe siècle (Georges Bataille, Raymond Queneau, Alain Robbe-Grillet). En complément du présent article, il a consacré une seconde étude aux relectures de l’œuvre de Flaubert par Raymond Queneau dans Les Fleurs bleues et Le Vol d’Icare : « Le triangle littéraire de la modernité : Gustave Flaubert, arbitre de la querelle ludique de Raymond Queneau à Alain Robbe-Grillet », in Bonifay Florence, Broussin Marjorie, Caruana Stéphane et Guérimand Mélanie (dir.), Concurrence(s) dans le monde des arts et des lettres, Paris, L’Harmattan, 2016, Logiques sociales.


Contact: rousseauguillaume@hotmail.com

Philippe Rouyer

Conservateur de bibliothèques
France

 

Angliciste de formation, il a soutenu sa thèse en 1999, sur « l’évolution de la technique cinématographique et l’émergence de la reproduction documentaire en France et aux États-Unis » à Paris III (études du monde anglophone). Il a exercé ses fonctions pendant trente ans à l’université de Rouen (1986-2016) et a publié sur la conservation et la reproduction photographique dans la presse professionnelle. Il a contribué à la revue Cercles (Centre de recherches et d’études en civilisation britannique) et a aussi rédigé quelques textes de vulgarisation sur l’histoire de l’aviation.



Gisèle Séginger

Université Paris-Est
LISAA (EA 4120)
Fondation Maison des Sciences de l’Homme de Paris
France

Gisèle Séginger, ancienne élève de l’ENS Fontenay-aux-Roses, est professeur de littérature du XIXe siècle et directrice du Centre de recherche LISAA (« Littératures, Savoirs et Arts ») à l’université Paris-Est/Marne-la-Vallée.

Elle est membre de la Rédaction de la revue Romantisme, du Conseil de rédaction de la revue Nineteenth Century French Studies, responsable de la série « Flaubert » aux Éditions Minard/Lettres Modernes, et directrice de la collection « Formes et Savoirs » aux Presses Universitaires de Strasbourg. Elle a publié Flaubert et Les Tentations de saint Antoine. Naissance et métamorphoses d’un écrivain (Champion, 1997), Flaubert. La poétique de l’histoire (Presses universitaires de Strasbourg, 2000), Flaubert. Une poétique de l’art pur (SEDES, 2000), une édition de Salammbô (Flammarion, 2001), et elle a coordonné plusieurs volumes d’articles sur Flaubert : Flaubert. Dix ans de critique (Série Gustave Flaubert 5, Minard, 2005), Fiction et philosophie (Gustave Flaubert 6, Minard, 2008), Madame Bovary et les savoirs (co-direction avec Pierre-Louis Rey) aux Presses de la Sorbonne-Nouvelle (2008). Elle est aussi l’auteur de travaux sur d’autres écrivains : Nerval au miroir du temps (Ellipses, 2004), des éditions de Balzac (Le Lys dans la vallée, Hachette, 1995) et Zola (La Bête humaine, Hachette, 1997) et d’ouvrages collectifs aux Presses Universitaires de Strasbourg (De l’objet à l’œuvre en 1997, Éthique et littérature en 2000, Zola à l’œuvre  en 2003, Écriture(s) de l’histoire en 2006, Les formes du temps  en 2007, Fiction et histoire en 2010. Elle participe à la réédition des Œuvres complètes de Flaubert dans la Bibliothèque de la Pléiade (Gallimard), et elle est responsable de l’édition d’un Dictionnaire Flaubert aux éditions Champion.

Elle dirige un programme sur la littérature et les savoirs du vivant à la Fondation Maison des sciences de l’homme de Paris ainsi qu’un programme ANR : http://www.fmsh.fr/fr/projets-collaboratifs/anr.


Contact: gisele.seginger@univ-paris-est.fr

François Tron

CHU de Rouen
France

Ancien chef de service d’Immunopathologie du CHU de Rouen, ancien Directeur de l’Unité INSERM 519 Protéines de défense des réponses auto-immunes et inflammatoires



Mitsumasa Wada

Professeur à l’Université Seinan-Gakuin
Japon

Professeur de Langue et Littérature françaises à l’Université Seinan-Gakuin (Japon), Mitsumasa Wada a publié notamment, Roman et éducation, étude génétique du chapitre X de Bouvard et Pécuchet de Flaubert (Atelier national de reproduction de thèses, 1995) ; « Comment interpréter l’ambiguïté épistémologique dans Bouvard et Pécuchet de Flaubert » (Balzac, Flaubert. La genèse de l’œuvre et la question de l’interprétation, textes réunis et présentés par Kazuhiro Matsuzawa, Graduate School of Letters, Nagoya University, 2009) ; « Flaubert et les animaux » (Les études françaises au Japon, éd. Jean René Klein et Francine Thyrion, Presses universitaires de Louvain, 2010) ; « Une leçon de choses inattendue ou comment Victor a appris la notion de la propriété dans Bouvard et Pécuchet de Flaubert » (Comment naît une œuvre littéraire ? textes réunis par Kazuyoshi Yoshikawa et Noriko Taguchi, Champion, 2011).


Contact: wada@seinan-gu.ac.jp

Michel Winock

Professeur émérite des universités à Science po Paris
France

Michel Winock, professeur émérite des universités à Science po Paris, s’est spécialisé dans l’histoire politique et intellectuelle de la France. Il a obtenu notamment le prix Médicis essai pour Le Siècle des intellectuels (Seuil) et le prix Goncourt de la biographie pour Madame de Staël (Fayard). Il a publié en 2013 un Flaubert chez Gallimard, couronné par l’Académie des sciences morales et politiques et traduit par Harvard University press en 2016.





Mentions légales