TRADUCTIONS
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

COLLOQUE INTERNATIONAL, 2 et 3 juin 2016
Maison de l’université, Mont-Saint-Aignan

Flaubert sans frontières : les traductions des œuvres de Flaubert

Flaubert est l’un des écrivains les plus traduits dans le monde. Pendant deux ans, des chercheurs du monde entier ont alimenté une base de données sur les traductions de ses œuvres. Elle comprend actuellement 2400 références, et elle est consultable à l’adresse suivante : http://flaubert.univ-rouen.fr/jet/public/fsf/recherche.php. Ces chercheurs se sont donné rendez-vous à l’université de Rouen pour un colloque international, les jeudi 2 et vendredi 3 juin, à la Maison de l’université du campus de Mont-Saint-Aignan. Le jeudi soir, Yves Chevrel prononcera une conférence à l’Alliance française, 80, bld de l’Yser, Rouen, à 20h 30.

Organisé par Florence Godeau (CERCC-ENS de Lyon, université de Lyon III) et Yvan Leclerc (CÉRÉdI, université de Rouen)

Jeudi 2 juin 2016

Matin

9h Accueil
9h15 Propos de bienvenue par Jean-Claude Arnould, directeur du CÉRÉdI

Présidence : Brigitte Le Juez

9h30 Éric Dayre (ENS Lyon), Conférence d’ouverture : « De la langue du faubourg de Carthage »

10h Florence Godeau (Lyon III) et Yvan Leclerc (Rouen) : présentation du projet « Flaubert sans frontières »

10h30 Kalliopi Ploumistaki (Thessalonique, Grèce) : « Flaubert re-traduit en grec »

Pause

11h15 Arselène Ben Fahrat (Sfax, Tunisie) : « La réception des œuvres de Gustave Flaubert dans les pays arabes : traduire et adapter sans trahir ? »

11h45 Emine Bogenç Demirel et Fulya Marmara (Istanbul, Turquie) : « Les enjeux sociaux et politiques des traductions des œuvres de Flaubert en Turquie » ; Lale Arslan Özcan : « Profil des maisons d'édition ayant publié les traductions des œuvres de Gustave Flaubert en Turquie », Pınar Güzelyürek Çelik : « Profil biobibliographique des traducteurs de Gustave Flaubert en Turquie » 

Après-midi

Présidence : Robert Kahn

14h30 Alexandra Richter (Rouen) : « Les stratégies éditoriales et les enjeux proprement littéraires des traductions de Flaubert en langue allemande »

15h Maaike Koffeman (Nijmegen Pays-Bas) : « “Une rencontre presque physique.” Traduire Flaubert en néerlandais. »

15h30 Hans Färnlöf (Stockholm, Suède) : « Un long fleuve tranquille – les traductions de Flaubert en Suède »

Pause

16h15 Brigitte Le Juez (Dublin, Irlande) : « La tentation de la reprise : traduction et réception de Flaubert en Irlande »

16h45 Giulia Marchina (Italie) : « Trois contes traduit par trois poètes italiens : Sbarbaro, Raboni, Romano. Comparaison des traductions et recherche d’un rythme poétique »

20h30 Alliance française, 80, boulevard de l’Yser, Rouen
Conférence d’Yves Chevrel : « Les œuvres traduites : objets de quelle(s) histoire(s) ? »


Vendredi 3 juin 2016

Matin

Présidence : Éric Dayre

9h Lucia Amaral de Oliveira Ribeiro (São Paulo, Brésil) : « Réflexions à partir d’entretiens avec des traducteurs de Flaubert au Brésil »

9h30 Carmen Ramirez Gomez (Séville, Espagne) : « Traduction et réception de Flaubert dans la presse espagnole (XIXe-début XXe siècle) »

10h Felipe Moreno (Bogota, Colombie) : « Les descriptions de Madame Bovary dans les traductions latino-américaines »

Pause

10h45 Edi Zollinger (Munich) : « Charbovari ! – Schahbovarie ! : Elisabeth Edl traduit Madame Bovary » (communication présentée par Florence Godeau)

11h15 Table ronde sur les premières pages de Madame Bovary, traduites en diverses langues.
Animée par Anne-Laure Tissut et Miguel Olmos (Ériac)
Pauline Doucet
, agrégée d’espagnol ; Anne-Marie Pugh, étudiante en Master 2 d’Anglais ; Hélène Tessier, agrégée d´allemand et doctorante germaniste.

Après-midi

Présidence : Florence Godeau

14h Diana Rinciog (Ploiesti, Roumanie) : « Problèmes des premières traductions de Flaubert dans la presse du XIXe siècle en Roumanie (L’Époque et Le Contemporain) – comparaison avec des éditions récentes pour les textes Hérodias et Salammbô (chapitre VIII) »

14h30 Tomoko Mihara (Gunma, Japon) : « Deux stratégies de publication : Flaubert dans le Japon impérial (1889-1947) et dans le Japon de la haute croissance (1955-1973) »

15h Galyna Dranenko (Tchernivtsi, Ukraine) : « Les implications poétiques et politiques des retraductions des œuvres de Gustave Flaubert en URSS »

Pause

15h45 Jana Truhlarova (Bratislava, Slovaquie) : « Le sort de Madame Bovary en Slovaquie. Trois traductions au XXe siècle »

16h15 Tomasz Swoboda (Gdansk, Pologne) : « Retours à Emma. Traduire Flaubert en polonais »

16h45 Conclusion

18h15 Musée Flaubert et d’histoire de la médecine, Rouen
« Il s’appellerait Georges… », pièce en trois actes, continuation de Madame Bovary, écrite et interprétée par l’Atelier théâtre du Musée Flaubert et d’histoire de la médecine.
Visite guidée du Musée Flaubert et d’histoire de la médecine, par Sophie Demoy, conservateur.