Bulletin

Bulletin Flaubert n° 235

Date
13 septembre 2022
Localisation
Site Flaubert
Auteur du post
Hélène Hôte
Date de publication
19 septembre 2022

BULLETIN FLAUBERT no 235
13 septembre 2022

AGENDA

Samedi 1er octobre 2022, Rouen, Hôtel des sociétés savantes, 190 rue Beauvoisine, Amis de Flaubert et de Maupassant
Maxime Du Camp (1822-1894) et la société de son temps
Journée organisée par Gilles Cléroux (9h30-17h30)
https://www.fabula.org/actualites/maxime-du-camp---et-la-societe-de-son_109695.php

Vendredi 7 octobre, Hôtel littéraire Flaubert, 33 rue du Vieux Palais, Rouen
« Langlois, inspirateur de Flaubert », exposition par Guy Pessiot
Visites, à partir de 15h30, sur réservation, et rencontre avec Guy Pessiot (18h30)

Programme complet des Amis de Flaubert et de Maupassant (2022-2023)
https://www.amis-flaubert-maupassant.fr/programmes/programme-2022-2023/

— • — • — • —

18 et 22 octobre 2022, Conférences d’Éric Le Calvez au Japon
Conférences organisées par Atsuko Ogane, dans le cadre de son projet « Recherches génétiques dans les œuvres de jeunesse et les premiers romans de Flaubert » (JSPS KAKENHI Grant Number JP20K00510, Responsable du projet) par la Société Japonaise pour la Promotion des Sciences.
Modératrice pour les deux conférences et responsable du programme : Atsuko Ogane (Université Kanto Gakuin).
https://flaubert.univ-rouen.fr/actualités/conférences-déric-le-calvez-au-japon-18-et-22-octobre-2022/

Mardi 18 octobre 2022, 17h-18h30
« Flaubert voyageur »
Université de Kyoto, Campus de Yoshida, Bâtiment de la Faculté des lettres, Sous-sol, Grande salle de réunion. Co-organisée par le Département de langue et littérature françaises, École doctorale des Lettres, Université de Kyoto.
Accès au campus : https://www.kyoto-u.ac.jp/en/access
Accès au bâtiment (bâtiment 8) : https://www.kyoto-u.ac.jp/sites/default/files/inline-files/campus-map2022-main-south-621b30654dba92b112a9b5faf5f66bf1.pdf

Samedi 22 octobre 2022, 16h-17h30
« Génétique de Mme Arnoux dans L’Éducation sentimentale »
Grande conférence au Congrès de la Société Japonaise de Langue et Littérature françaises, Université d’Osaka, Campus Toyonaka, Bâtiment B, Grande Salle de conférence. Co-organisée par la Société Japonaise de langue et littérature françaises.
Accès au campus : https://www.osaka-u.ac.jp/ja/access/top
Accès au bâtiment (bâtiment 30) : https://osksn2.hep.sci.osaka-u.ac.jp/images/Access/Toyonaka_Campus_Map.pdf

— •• — •• — •• — •• — •• —

VENTES

Ventes passées
8 juillet 2022, vente Aristophil, n°51, hôtel Drouot, Paris
https://www.collections-aristophil.com/catalogue/128506-51-les-collections-aristophil-litterature
80. Manuscrit autographe, Littérature contemporaine de Charlemagne ; 6 pages in-fol.
Notes sur la littérature médiévale, d’après le Cours d’histoire moderne de François Guizot, publié pour la première fois en 1828-1832, en 6 volumes, et plusieurs fois réédité. Flaubert identifie sa source à la troisième page, en citant un jugement de quelques lignes de « Guiz t. II p. 384 ». Il recueille dans ces pages des renseignements biographiques, bibliographiques et historiques, sur cinq érudits : Alcuin, Leidrade, Theodulf, Smaragde et Éginhard, suivant de près le Cours de Guizot. 2.000/ 2.500 euros.

81. Manuscrit autographe signé « Gve Flaubert », Loys XI, drame, 1838; 88 feuillets in-fol. (31,5x22,5cm) montés sur onglets en un volume in-fol., relié demi-maroquin havane à coins, dos lisse avec titre doré en long, non rogné (Canape et Corriez).
Unique manuscrit de cette première tentative théâtrale du jeune Flaubert.
« Ce drame achevé, cette représentation étendue et dominée d’un moment important de l’histoire, est l’œuvre d’un collégien de seize ans et demi », comme l’indique Guy Sagnes, qui ajoute que ce drame est « incontestablement supérieur aux récits historiques que Flaubert avait composés deux ans plus tôt en empruntant à la manière de Dumas. Une documentation sérieuse et prolongée a fourni à l’imagination toujours puissante une matière sûre tandis que son intelligence passionnée avait acquis le sens de l’histoire. » 40.000/ 50.000 euros.

82. Manuscrit autographe, Cosmos, Alexandre Humboldt, [vers 1860]; titre et 20 pages sur 11 feuillets (29,5x22,2cm), montés sur onglets en un volume in-4, demi-maroquin rouge serti d’un filet doré, dos à nerfs, non rogné (reliure moderne).
Notes d’après Humboldt pour la documentation de La Tentation de saint Antoine [en fait Bouvard et Pécuchet].
Ces notes, abondantes et développées, sont écrites à l’encre brune sur des feuillets de papier fort filigrané Canson frères. Alexandre von Humboldt a publié son Cosmos. Essai d’une description physique du Monde en 1845 ; le premier tome de la traduction française en parut dès 1847. 6.000/ 8.000 euros.

83. L.A.S. « Gve Flaubert », Croisset Samedi 21 [20 septembre 1860], à Ernest Feydeau ; 4 pages in-8 sur papier bleu. Très belle lettre pendant l’écriture de Salammbô. 4.000/5.000 euros.

— • — • — • —

12 juillet 2022, Vente Aguttes,
Lettres et documents de Flaubert dans des lots multiples, sans détail : lots 37, 47 (à Jules Rohaut, 7 mai 1877), 148 (à Michel Lévy, 24 mars 1868), 213 (Notes sur le croup pour L’Éducation sentimentale), 240 (à Frances Mary Cloquet, 15 décembre 1871).

39. Lettre à Eugène Fromentin, [19 juillet 1876], 2 pages et demie in-8 (pliures).
Lettre au sujet de son dernier livre consacré à la peinture hollandaise et flamande. 2.000/ 2.500 euros.
En ligne : https://flaubert-v1.univ-rouen.fr/jet/public/correspondance/trans.php?corpus=correspondance&id=12593

294. Lettre à Ernest Feydeau, Tunis, 20 mai [1858]. 2 pages in-8, sur papier bleu (pliures). 1.200/ 1.500 euros.
En ligne : https://flaubert-v1.univ-rouen.fr/jet/public/correspondance/trans.php?corpus=correspondance&id=10308

— • — • — • —

(< Jacques-Remi Dahan, Éric Walbecq)
Site Manuscripta, en ligne, septembre 2022
Lettre de Flaubert à Maurice Dreyfous, 27 mai 1874. 1 page in-8°. Plis marqués. 3.400 euros.
https://www.autographes-manuscripta.com/gustave-flaubert-lettre-autographe-signee/
Belle lettre au sujet de la préparation des nouvelles éditions de Madame Bovary et de Salammbô chez l’éditeur Georges Charpentier. Flaubert avait souhaité intégrer en annexes, pour Madame Bovary, les pièces du procès qui l’avait acquitté et pour Salammbô, les articles de Sainte-Beuve et de l’orientaliste Froehner qui avaient mis en cause la rigueur de ses recherches historiques. Pour Salammbô seules seront intégrées ses réponses aux critiques : « Je viens de lire les deux articles de Froehner et je ne suis pas d’avis qu’il faille les analyser. Il est plus loyal & plus crâne de les imprimer in-extenso. Les 3 articles de Ste Beuve, ma lettre à iceluy, l’article de Froehner, ma réponse, son second article et ma réplique ne doivent pas tenir plus de place dans le volume de Salammbô que le réquisitoire de Pinard & la plaidoirie de Senard n’en tiennent dans Bovary ! – notez que Salammbô est plus court que la Bovary ! Telle est mon opinion. Advisez ! J’attends la fin des épreuves de la dite Salammbô. Quoi de nouveau ? Georges [Charpentier] vient de recevoir de moi une lettre à prendre en considération. »
Lettre en ligne sur le site de la Correspondance intégrale :
https://flaubert-v1.univ-rouen.fr/jet/public/correspondance/trans.php?corpus=correspondance&id=13910

— •• — •• — •• — •• — •• —

VIENT DE PARAÎTRE

Édition
Gustave Flaubert, Pamiętniki szaleńca / Listopad [Mémoires d’un fou/ Novembre], traduction de Piotr Śniedziewski, postface : Claudine Gothot-Mersch, Yvan Leclerc, Piotr Śniedziewski, Maison d’édition Sic !, Varsovie, 2021.

Ouvrages
Hans Färnlöf, La Motivation littéraire. Du formalisme russe au constructivisme, Classiques Garnier, 2022.
Partant du formalisme russe pour aller jusqu’au constructivisme actuel, en passant par la poétique des années 1960 et la théorie des mondes possibles, cet ouvrage est le premier à faire le point sur les multiples rapports qu’entretient la motivation littéraire avec le réel.
Dans l’Index, Flaubert est mentionné aux pages 19, 45, 59, 76, 106, 115-122, 130, 167, 182, 193, 214, 218.
https://classiques-garnier.com/la-motivation-litteraire-du-formalisme-russe-au-constructivisme.html

(< Florence Vatan)
Atte Jongstra, Cholerastad, Amsterdam/ Antwerp, De Arbeiderspers, 2022.
https://www.singeluitgeverijen.nl/de-arbeiderspers/boek/cholerastad/
L’auteur néerlandais, Atte Jongstra, s’intéresse depuis longtemps à Flaubert et les deux héros de son dernier roman, Messieurs Boevers et Peek, doivent beaucoup à Bouvard et Pécuchet. Leurs (més)aventures se déroulent à Amsterdam en 1840 en pleine épidémie de choléra...

Lucrèce Luciani, Le Cochon de Flaubert, Serge Safran éditeur, 2022.
https://www.sergesafranediteur.fr/le-cochon-de-flaubert-lucrece-luciani-en-librairie-le-07-octobre-2022/
Historiquement, le cochon est l’attribut de saint Antoine le Grand (IIIe siècle de notre ère) depuis la période médiévale. Il connaît une formidable carrière sur les planches de théâtres et foires de marionnettes (au spectacle fort couru de La Tentation de saint Antoine) qui culminent au XIXe siècle, époque de Flaubert.
Flaubert, lui, l’a placé aux côtés d’Antoine dans la première version de son ouvrage La Tentation de saint Antoine (1849), œuvre littéraire hors du commun sur laquelle il a travaillé pendant trente ans, en trois versions différentes. Mais Flaubert va plus loin que la tradition picturale, statuaire ou littéraire: il le met en scène, renouant avec les spectacles de foire de son enfance, et même après, où le cochon d’Antoine est sur les planches.
Face à cet animal si glorieux comme atypique, le génie de Flaubert nous fait jeter un regard neuf sur cet animal et son Antoine (à la foire, au musée, au théâtre…) qui nous permet d’échapper aux interprétations classiques de ce duo si particulier et de revisiter rétrospectivement leur parcours d’une densité et polysémie extraordinaires, à travers le temps et la culture occidentale.

Piotr Śniedziewski, Flaubert – anatomia stylu [Flaubert – anatomie du style], Maison d’édition IBL, Varsovie 2021
Flaubert est un écrivain particulier ; il réagit avec vivacité à l’époque moderne qui lui paraît confuse, mais il ne craint pas non plus les sujets historiques. Dans les deux cas, la question du style était pour lui essentielle, à savoir le choix de mots appropriés pour rendre présents les personnes, les événements et les choses. Cependant, pour Flaubert le style n’était pas seulement une question formelle, tout au contraire – l’« anatomie du style », sur laquelle il écrivit si éloquemment dans une de ses lettres, arrangeait la matière de la vie avec celle de la langue, l’existence avec la façon d’en parler. Cette conviction, Flaubert l’a héritée des classiques, en particulier de Buffon, qui affirmait que «le style est l’homme même». La foi en cette pensée est parfaitement visible à la fois dans le premier roman de Flaubert, L’Éducation sentimentale de 1845, et dans une œuvre totalement différente, c’est-à-dire la dernière version de La Tentation de saint Antoine de 1874, emblématique de toute sa création.

(< Benoît Melançon)
Peter Szendy, Pouvoirs de la lecture. De Platon au livre électronique, La Découverte, 2021.
« Lorsque je lis, une voix en moi m’intime de lire (« lis ! »), tandis qu’une autre s’exécute, prêtant sa voix à celle du texte, comme le faisaient les antiques esclaves lecteurs que l’on rencontre notamment chez Platon. Lire, c’est habiter cette scène qui, même lorsqu’elle est intériorisée dans une lecture apparemment silencieuse, reste plurielle : elle est le lieu de rapports de pouvoir, de domination, d’obéissance, bref, de toute une micropolitique de la distribution des voix. »
Un chapitre concerne Flaubert :
« Au tribunal (Madame Bovary) »
https://www.editionsladecouverte.fr/pouvoirs_de_la_lecture-9782348072291

Classiques du XIXe siècle, par Emmanuelle de Boysson, Valentine Del Moral, Vincent Pieri, François Taillandier, Sigolène Vinson, Plon, coll. « Fidelio », 2022.
Cinq auteurs contemporains parlent des auteurs qui ont changé leur vie.
Vincent Pieri s’interroge sur l’amour déraisonné qu’il éprouve pour Flaubert.
https://www.lisez.com/livre-grand-format/classiques-du-xixeme/9782259310833

— • — • — • —

Revue
(< Joëlle Robert)
Cahiers George Sand, no 43, « Sand-Flaubert (2021) »
Dossier
Brigitte Diaz et Claudine Grossir : Introduction. « Sand et Flaubert: être écrivain au XIXe siècle »
François Vanoosthuyse : « Écrire je. Poétiques du sujet chez Sand et Flaubert »
Olivier Bara : « Sand et Flaubert dramaturges: débats esthétiques et partage d’expérience »
Brigitte Diaz : « Sand et Flaubert: deux écrivains contre les critiques »
Domitille Raillon : « Sand et Flaubert à la recherche de l’âme d’un éditeur »
Pascale Auraix-Jonchière : « La forêt en régime romanesque. Du topos romantique au métadiscours crypté: George Sand, Gustave Flaubert »
Thierry Poyet : « Sand vue par Flaubert. De l’impossible substitut maternel à la consœur en écriture »
Olga Kafanova : « Tourgueniev et Flaubert face à Sand: réflexions sur la sainteté »
https://www.amisdegeorgesand.info/cahiers-gs-n43-sand-flaubert-2021/

— • — • — • —

Articles
Ivo Blom, « Images spectaculaires : Cabiria de Pastrone et les illustrations de Salammbô de Flaubert par le peintre Rochegrosse », dans Le Cinéma muet italien à la croisée des arts, éd. Céline Gailleurd, Grande Collection ArTeC, Co-édition Les Presses du réel, 2022.
https://www.lespressesdureel.com/EN/ouvrage.php?id=9517

Jérôme Bourdon, « De Cicéron à Flaubert: l’émergence du soi médiatisé dans la correspondance », Le Temps des médias, 2022/1 (n°38), p. 17-38.
https://www.cairn.info/revue-le-temps-des-medias-2022-1-page-17.htm
https://doi.org/10.3917/tdm.038.0017
S’appuyant sur des corpus épistolaires classiques, cet article suggère que la lettre interpersonnelle offre une occasion singulière de comparer, dans le long terme historique, le « parler de soi », dans un texte où les individus ont à la fois construit et éprouvé très tôt la complexité d’une représentation de l’individu, échappant parfois à son auteur. Quête de gloire politique, présente et future, du citoyen romain Cicéron ; érémitisme mis en public de saint Jérôme ; inquiétude d’un Pétrarque multilingue se réinventant à travers la réappropriation de thèmes antiques ; performance maternelle de Madame de Sévigné ; intime épistolaire de Flaubert permettant de confesser un désir de gloire à peine avouable : diverses formes de soucis du moi s’expriment très tôt, et conduisent à reconsidérer l’idée d’une différence essentielle entre notre âge « narcissique » contemporain, et ceux qui l’ont précédé.

(< Benoît Melançon)
Moulay Youssef Soussou (Maroc), « Flaubert : le désir et le style », Méditations Littéraires, n°4 : Désir(s), Oujda, Éditions Orchidées, 2022.
« La recherche menée par Moulay Youssef Soussou porte sur le problème du désir dans l’écriture à travers le programme stylistique de Flaubert qui avoue son manque de vocation tout en suivant le projet de la quête d’un style parfait et d’une prose poétique inédite. »
http://meditationslitteraires.com/numero-04/

— • — • — • —

Compte rendu
Gustave Flaubert, Cabane fantastique, édition diplomatique de la deuxième version (1856) de La Tentation de saint Antoine, par Atsuko Ogane, Genève, Droz, coll. « Textes littéraires français », février 2021 ; compte rendu par Mary Orr, French Studies, volume 76, Issue 2, avril 2022, p. 295-296.
https://academic.oup.com/fs/article-abstract/76/2/295/6521610?redirectedFrom=fulltext

— •• — •• — •• — •• — •• —

SUR LA TOILE

(< Benoît Melançon)
« Feuilletez L’Éducation sentimentale avec les oreilles », par Odile Dereuddre et Annelise Signoret, France Culture, 9 juin 2022
Nous vous proposons de parcourir ce grand classique qu’est L’Éducation sentimentale de Gustave Flaubert, à travers une dizaine de passages illustrés par des archives de France Culture, entre saccage révolutionnaire en 1848 et bal costumé, en passant par l’art de l’éloquence et celui du duel.
https://www.radiofrance.fr/franceculture/feuilletez-l-education-sentimentale-avec-les-oreilles-9771200

Vidéos de François Bon
François Bon @fbon
https://twitter.com/fbon/status/1544907710348627970/video/1

#40, Flaubert & Sand histoire de la littérature volume 1 les hommes
le sommaire https://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article5175
https://twitter.com/fbon/status/1556839485437988865/video/1

Project Gutenberg - @gutenberg_org: All Things Are Possible : Mario Vargas Llosa on the Eternal Youth of Flaubert’s Writing
https://lithub.com/all-things-are-possible-mario-vargas-llosa-on-the-eternal-youth-of-flauberts-writing/ via @lithub

— •• — •• — •• — •• — •• —

SITE FLAUBERT

La nouvelle version du site Flaubert, placée sous la direction de François Vanoosthuyse, s’enrichit progressivement de contenus inédits ou importés de l’ancienne version.

Le Sexe faible, texte établi par Olivier Bara et Marianne Bouchardon :
https://flaubert.univ-rouen.fr/œuvres/autres-textes/le-sexe-faible/
Les Mémoires d’un fou, texte établi par Yvan Leclerc
https://flaubert.univ-rouen.fr/œuvres/les-textes-de-jeunesse/mémoires-dun-fou/

La rubrique « Labo Flaubert » comprend une sous-rubrique « Études »:
* Julien Barnes, « Flaubert a deux cents ans », trad. Danielle Wargny de l’article en anglais publié dans le London Review of books en 2021
https://flaubert.univ-rouen.fr/labo-flaubert/études/flaubert-a-deux-cents-ans/
* Kayoko Kashiwagi, « Le Château des cœurs, genèse et structure »
https://flaubert.univ-rouen.fr/labo-flaubert/études/kayoko-kashiwagi-le-château-des-cœurs-genèse-et-structure/

Dans la rubrique « Médiations », mise en ligne du microtrottoir réalisé dans le cadre de Flaubert 21 sous la direction de Sandra Glatigny:
https://flaubert.univ-rouen.fr/médiations/flaubert-2021-microtrottoir/

L’Atelier de traduction se développe avec la publication de sept traductions (en arabe classique et dialectal, en chinois et en thaï):
https://flaubert.univ-rouen.fr/ateliers/atelier-de-traduction/

— •• — •• — •• — •• — •• —

Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration d’Olivier Leroy et Joëlle Robert. Il vous tiendra informés, selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement, veuillez vous inscrire à l’adresse suivante:
https://sympa.univ-rouen.fr/sympa/info/flaubert-bulletin
Contact: flaubert-bulletin-request@listes.univ-rouen.fr
Sur la page d’accueil du site Flaubert (https://flaubert.univ-rouen.fr), la rubrique « Bulletin » conduit aux archives et aux informations regroupées en quatre sections : « Agenda », « Ventes », « Vient de paraître », « Sur la Toile ».

Yvan Leclerc
Professeur retraité à l’université de Rouen Normandie
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
F – 76821 Mont Saint Aignan Cedex
Tél. Secrétariat département: (+33) (0)2 35 14 61 67

Ce site dédié à Flaubert a été fondé en 2001 par Yvan Leclerc, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen, qui l'a animé et dirigé pendant vingt ans. La consultation de l’ensemble de ses contenus est libre et gratuite. Il a pour vocation de permettre la lecture en ligne des œuvres, la consultation des manuscrits et de leur transcription, l’accès à une riche documentation, à des publications scientifiques et à des ressources pédagogiques. Il est également conçu comme un outil pédagogique à la disposition des enseignants et des étudiants. La présente version du site a été réalisée en 2021 par la société NoriPyt sous la responsabilité scientifique de François Vanoosthuyse, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen Normandie. Les contributeurs au site Flaubert constituent une équipe internationale et pluridisciplinaire de chercheurs.

Menu principal

Qui était Flaubert ?

© Flaubert 2022 – Tous droits réservés

Université de Rouen Normandie
IRIHS
CÉRÉdI