Bulletin

Bulletin Flaubert n°236

Date
25 octobre 2022
Auteur du post
François Vanoosthuyse
Date de publication
25 octobre 2022

BULLETIN FLAUBERT no 236
25 octobre 2022

AGENDA

Événement passé

13-14 octobre, «Littérature et ruralité II : voix et perspectives», Université de Rennes
Stéphanie Dord-Crouslé, «Flaubert en campagne»
https://www.fabula.org/actualites/110028/litterature-at-ruralite-ii--voix-et-perspectives.html

À venir

28 octobre 2022-21 mai 2023, Musée Flaubert et d’histoire de la médecine, Rouen
Exposition «Flaubert, corps et âme»
Cette exposition invite à une nouvelle exploration de l’oeuvre et de la vie de l’écrivain, à travers un thème essentiel: le corps.
https://musees-rouen-normandie.fr/fr/expositions/flaubert-corps-et-ame

(< Hélène Le Fur)

16-19 novembre 2022, Livres en tête, 13e édition du Festival de lecture à voix haute
Avec Flaubert à l’affiche:
https://leslivreurs.com/agenda/livres-en-tete-2022/

— •• — •• — •• — •• — •• —

VENTES

Ventes passées

4 octobre 2022, vente Ader, salle Favart

145. L.A., [Croisset] Jeudi soir – 11h. [13 août 1846], à Louise Colet ; 4 pages in-4 (datée « 8 août 1846 » par L. Colet ; fente au pli). 6.000/ 8.000 euros. Résultat (avec frais) : 8.320 euros.
https://www.ader-paris.fr/lot/128612/19105065
146. L.A., [Croisset, mars 1848], à Louise Colet ; 3 pages in-4. Sur la Révolution de Février 1848. 2.000/ 2.500 euros. Résultat (avec frais) : 4.480 euros.
https://www.ader-paris.fr/lot/128612/19105066
147. L.A.S. «ton G», [Croisset] midi [« jeudi 3 novembre 1853 »], à Louise Colet ; 3 pages et quart in-8 (date de la main de L. Colet). Sur l’avancement de Madame Bovary. 2.500/ 3000 euros. Résultat (avec frais) : 4.224 euros.
https://www.ader-paris.fr/lot/128612/19105067
209. [George Sand]. 2 L.A.S. et 2 télégrammes, mai-juin 1876.
Émouvants documents sur les derniers instants et la mort de George Sand, provenant de Charles Sagnier (1810-1881). Gustave Flaubert. L.A.S., [Paris, 4 juin 1876.], à Charles Sagnier (1/4 page in-8 au crayon, adresse). « 4h. Aucune nouvelle. Ce soir à partir de 7h. je serai chez le Prince Napoléon bd Malesherbes, 86. S’il y avait du neuf faire parvenir s.v.p. » 800/ 1.000 euros. Résultat (avec frais) : 1.536 euros.
https://www.ader-paris.fr/lot/128612/19105129

(< Stéphanie Dord-Crouslé, Éric Walbecq, Olivier Leroy)
5 octobre 2022, vente Million & associés
220. Salammbô, Michel Lévy, 1863. Bon exemplaire de premier tirage dans sa reliure d’époque enrichi d’un envoi de l’auteur à son « vieil ami Boivin Champeaux » et d’une L.A.S., Paris, sd, à un ami, 1p. in-8 sur papier bleu. (« Je serai bien heureux de te voir ! Viens dimanche (demain) vers 2h. Tu me feras grand plaisir. Quant à passer notre soirée quelque part il m’est impossible de sortir, ayant la figure endommagée par un clou(?) […] »). Louis Boivin-Champeaux (1823-1899), magistrat, auteur de diverses notices historiques notamment sur la Révolution de 1789 dans le département de l’Eure. (Vicaire, III, 724.). Lettre inédite. 5.000/ 8.000 euros.
https://mcusercontent.com/7fe11335dd10b5c41b7d29dfa/files/5ac9d26b-249d-8dde-7200-1bd7d00c1f35/10_05_2022_MILLON_liste.pdf

(< Stéphanie Dord-Crouslé)
18 octobre 2022, vente Audap, Drouot.
113. Madame Bovary, Michel Lévy, 1857. Édition originale. Exemplaire sur papier vélin fort ; 75 exemplaires en ont été dénombrés par Auguste Lambiotte (Le Livre et l’Estampe, n°12, 1957 ; n°14, 1960). Envoi autographe sur le faux-titre : « à Mr Clogenson, à l’ami dévoué, à l’esprit charmant, à l’homme, au poète, l’auteur et son livre Gustave Flaubert ». Jean Clogenson, homme politique français (1785-1876), préfet puis député de l’Orne, président de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen, avait publié quelques essais sur Voltaire qui ont pu amuser Flaubert. 10.000/ 15.000 euros. Résultat (sans frais): 17.545 euros.
https://www.audap-associes.com/lot/128398/19318135-flaubert-gustave-madame-bovary

Ventes à venir

(< Jacques-Remi Dahan)
25 octobre 2022, vente Osenat, Fontainebleau
https://www.osenat.com/catalogue/129615-livres-autographes?search=Flaubert&Submit=OK&sort=num&p=&sold=
13. Salammbô, Michel Lévy, 1863. Édition originale. Exemplaire de premier tirage, avant corrections d’« effraya » en « effrayèrent » (p. 5) et de « Scissites » en « Syssites » (p. 217, 251, 268, 270).
Envoi autographe signé « à mon ami Louis Ulbach, en souvenir de la Revue de Paris... » Louis Ulbach dirigeait ce périodique avec l’ami de Gustave Flaubert, Maxime Du Camp, et y avait publié Madame Bovary en 1857, certes avec coupes et à sa demande. 800/1.000 euros.
130. Manuscrit autographe intitulé «Noura». 5 p. 1/2 sur 2 bifeuillets in-folio de papier vergé filigrané « BFK Rives » et « D & C Blauw », montés sur onglets et retenus par un ruban de soie dans un portefeuille de chagrin grenat, triple filet doré sur les plats dont le premier avec titre doré, doublures et gardes de moire grenat ; portefeuille un peu taché avec coiffes et coupes frottées.
Fable orientale recueillie lors de son voyage en Orient. Par ses ruptures grammaticales, ses ellipses, ses tournures étrangères, ses hésitations sur les noms propres, ce texte partiel a tous les dehors d’une traduction par un locuteur étranger francophone, prise sous la dictée puis sans doute recopiée. Dans une lettre adressée du Caire à sa mère le 5 janvier 1850, Gustave Flaubert écrivait : « Le soir un conteur arabe vient nous lire des contes, et il y a un effendi [lettré] que nous payons pour nous faire des traductions. » Jean Bruneau a identifié le présent texte à l’une de ces traductions. Ce texte de Noura, longtemps demeuré inédit, a été publié en 2021 par Stéphanie Dord-Crouslé, Caroline Dorion-Peyronnet et Yvan Leclerc dans Pages d’Orient. 6.000/ 8.000 euros.
131. Manuscrit autographe intitulé «Carthage». 2 p. in-folio.
Précieuses notes préparatoires à Salammbô, concernant la civilisation punique, prises à la lecture du volume IV consacré à Carthage de l’ouvrage d’Arnold Hermann Ludwig Heeren, De la Politique et du commerce des peuples de l’Antiquité (Paris, Firmin Didot frères, 1832). Il cite cet auteur dans sa célèbre réponse du 21 janvier 1863 à Guillaume Froehner qui pointait des erreurs historiques. 600/800 euros.
132. Lettre autographe signée [à Jeanne de Tourbey]. Croisset [sur la commune de Canteleu, près de Rouen en Seine-Maritime], «dimanche» [probablement le 28 mai 1865]. 1p. in-8. 300/ 400 euros.
133. Lettre autographe signée [à Ivan Tourguéniev]. Paris, « 14 février » [1870]. 2p. 3/4 in-8, deux fentes marginales restaurées. 1.500/ 2.000 euros.
134. Lettre autographe signée [à l’éditeur Georges Charpentier]. S.l., « mardi 7 h. » [7 avril 1874]. 2 p. in-16. 800/ 1.000 euros.
135. Lettre autographe signée [à l’historien Adolphe Chéruel]. Croisset [dans l’actuel département de Seine-Maritime], 10 août 1878. 1 p. in-8. 200/300 euros.
136. Lettre autographe signée à Edmond Laporte. [Croisset], « samedi » [10 mai 1879]. 2 p. in-8, estampille aux initiales du destinataire. 600/ 800 euros.
137. 2 lettres autographes signées [à Jules Rohaut], sans date. 400/ 500 euros.
177. Sartre (Jean-Paul). Manuscrit autographe. 13 ff. in-folio, foliotés 204 à 206 et 208 à 215, avec 2 ff. interpolés, d’une encre plus sombre, tous deux foliotés 207, provenant d’une autre rédaction.
Notes préparatoires à son essai sur Gustave Flaubert, L’Idiot de la famille. 800/ 1.000 euros.
336. Ensemble de 9 pièces. Auguste Bourdelle, Alexandre Dumas fils, Gustave Flaubert, Anatole France, Jules Massenet, Prosper Mérimée, etc. 300/ 400 euros.

Catalogue «Le Manuscrit français»
Lettre à Zola, 15 février 1880. Sur Nana. 15.000 euros.
https://www.lemanuscritfrancais.com/fr/manuscrit/zola-flaubert-gustave-1821-1880/
Lettre à Zola, 17 décembre 1874. Billet pour fixer un rendez-vous. 3.200 euros.
https://www.lemanuscritfrancais.com/fr/manuscrit/zola-flaubert-gustave-1821-1880%e2%80%a8/

(< Stéphanie Dord-Crouslé, Éric Walbecq)
25 novembre 2022, Ferri & Associés, vente Drouot
Trois contes, G. Charpentier, 1877. In-12, demi-veau bleu Bradel à coins, dos lisse orné fil. or, tr. jasp. (Rel. de l’époque).
Édition originale de ces admirables contes, chefs-d’oeuvre de Flaubert. Précieux exemplaire relié à l’époque et très frais, portant sur le feuillet de garde la dédicace suivante : « À Me A. Pasca, Gve Flaubert, qui profite de l’occasion pour se mettre à ses genoux ». Marie-Ange Séon, dite Pasca, actrice, un des « Trois anges » qui adoucirent par leur amitié les dernières années de Flaubert.
On a joint une lettre autographe signée de Flaubert adressée à Tourguéniev [le catalogue indique: Viardot], 17 septembre 1877. 2.000/ 3.000 euros.
https://www.gazette-drouot.com/lots/19483742-flaubert-gustave

(< Éric Walbecq)
Catalogue de la librairie Fourcade, septembre 2022
48. Manuscrit autographe. Notes de lectures de l’ouvrage Voyage au Ouaday par le cheykh Mohammed ibn‑Omar el‑Tounsy, traduit de l’arabe par le Dr Perron. 10 pages recto‑verso, 32,5× 20,5cm sur un beau papier vergé [soit 20 pages manuscrites]. Reliure souple in‑4, plein maroquin tabac à la bradel, dos lisse, titre en long, non rogné, étui bordé (Alix). 5.000 euros.
http://www.librairie-fourcade.com/catalogues/FOURCADE_2022_LiseGP_Paris_mail.pdf

Catalogue Les Autographes, Thierry Bodin, automne 2022, n°149
106. L.A., [Croisset] lundi soir [16 février 1852], à sa maîtresse Louise Colet ; 4 pages in-8, enveloppe. Longue et belle lettre sur Sainte-Beuve et Louis Bouilhet, sur sa découverte de Ronsard, et son travail sur Madame Bovary. 13.000 euros.
http://www.lesautographes.com/?page_id=2928?&SingleProduct=4100

(< Olivier Leroy)
Librairie Le Feu Follet
Lot 30. Salammbô, Michel Lévy, 1863, EO, avec une lettre de Flaubert à Charles-Ernest Beulé, [5 ou 12 février 1860]. 38.000 euros.
https://www.edition-originale.com/pdf/catalogue-livres-rares-arts-graphiques-au-grand-palais-ephemere-2022-1663780046.pdf

Catalogue Bertran, Rouen
33. Lettre à Théophile Gautier, 27 janvier 1859. Trois pages et demie in-8 sur papier bleu (209x 133mm), traces de pliures. Provenance : anciennes collections Sacha Guitry (1975, n°207) et colonel Daniel Sickles (I, 1989 , n°64). Certificat d’exportation joint. Sous chemise en demi-maroquin moderne. [21799.] Superbe lettre à propos de Salammbô. Dans cette longue lettre amicale, Flaubert évoque le séjour de Gautier en Russie (du 15 septembre 1858 au 27 mars 1859), s’emporte contre le monde littéraire parisien et évoque la rédaction de Salammbô dans laquelle il est totalement plongé. 6.800 euros.
http://www.librairie-bertran-rouen.fr/V_Catal/listegrandpalais2022.pdf

(< Éric Walbecq)
Site Manuscripta
Lettre à Maurice Dreyfous, 27 mai 1874. Au sujet de la réédition de Salammbô chez Charpentier avec les articles de la « Querelle ». 3.400 euros.
https://www.autographes-manuscripta.com/gustave-flaubert-lettre-autographe-signee/
En ligne:
https://flaubert-v1.univ-rouen.fr/jet/public/correspondance/trans.php?corpus=correspondance&id=13910

— •• — •• — •• — •• — •• —

VIENT DE PARAÎTRE

Ouvrages
(< Hélène Le Fur)
André Hirt, L’idée perroquet. La folie douce de Flaubert-Félicité, Éditions Kimé, 2022.
https://www.editionskime.fr/publications/lidee-perroquet
La folie douce est l’apparence que prend la littérature lorsqu’elle se décide pour une existence libérée. Cette mystique de la littérature est celle que connaît le personnage de Félicité dans Un coeur simple de Flaubert. La folie et l’extase qui s’emparent d’elle sont provoquées par un perroquet empaillé nommé Loulou, posé là sur la table, et qui finira par s’envoler comme le Saint-Esprit lui-même. […]

(< Benoît Melançon)
Collectif, Chroniques! 50 chefs-d’oeuvre de la littérature vus par la presse, Flammarion, 2022.

Le Rouge et le Noir, Madame Bovary, Les Misérables… ces titres semblent gravés dans le marbre, et pourtant, comme toute œuvre culturelle, ils ont eux aussi essuyé le feu des critiques au moment de leur sortie. Que pensaient les journalistes contemporains de la publication des livres que nous considérons aujourd’hui comme des chefs-d’ œuvre?
https://editions.flammarion.com/chroniques/9782080263612

— • — • — • —

Revue
Cahiers Flaubert Maupassant, n°40, 2022.

Ce numéro est presque exclusivement consacré à Maupassant. Quatre articles concernent cependant Flaubert : « Maupassant fréquente Bouilhet et Flaubert », «Maupassant, La Trahison de la comtesse de Rhune : le manuscrit de la pièce de théâtre, annoté par Flaubert », « Lettre de Maupassant à Ivan Tourguéniev, 25 mai 1880 » [sur la mort de Flaubert] ; « Une lettre inédite de Caroline Commanville à Maupassant, 10 novembre 1883 » [informations sur Flaubert à la demande de Maupassant]. Sommaire complet en ligne:

https://www.amis-flaubert-maupassant.fr/cahiers-flaubert-maupassant-n-40-2022/

— • — • — • —

Articles
Kayoko Kashiwagi, « Le Château des cœurs en son siècle: la confrontation de l’humain et de l’automate », site Flaubert, 2022
https://flaubert.univ-rouen.fr/labo-flaubert/%C3%A9tudes/le-ch%C3%A2teau-des-c%C5%93urs-en-son-si%C3%A8cle-la-confrontation-de-lhumain-et-de-lautomate/

Takeshi Matsumura, « Remarques sur la Préface de Flaubert aux Dernières chansons de Louis Bouilhet éditée par Gisèle Séginger », Glaliceur, Groupe de recherche sur la LAngue et la LIttérature françaises du Centre et d’aillEURs, Tokyo, n°66, 2022.
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03809913
[Les coquilles signalées par l’auteur dans l’édition de cette Préface sur l’ancien site Flaubert ont été corrigées sur sa nouvelle version:
https://flaubert.univ-rouen.fr/%C5%93uvres/%C5%93uvres-publi%C3%A9es/pr%C3%A9face-aux-derni%C3%A8res-chansons-de-louis-bouilhet/ ]

Comptes rendus
Cabane fantastique. Édition diplomatique de la deuxième version (1856) de La Tentation de saint Antoine, par Atsuko Ogane, Genève, Droz, coll. «Textes littéraires français», 2021. Compte rendu par Bruna Donatelli, Il Confronto Letterario, Quaderni di Letterature Straniere Moderne e Comparate dell’Università di Pavia, volume 77, juin 2022. p.185-187.

Même ouvrage ; compte rendu d’Alain Pagès, Les Cahiers naturalistes, n°96, 2022, p.346-347.

(< Benoit Melançon)
Yannick Marcoux, « Le salon littéraire d’Oscar Lalo », Le Devoir, 28 septembre 2022.
« Dans Le Salon, le protagoniste et narrateur, orphelin de mère et émasculé par son père autoritaire, s’éveille à l’existence du haut de ses 39 ans, après avoir acheté, par un désir aveugle, un exemplaire à un euro de La Tentation de saint Antoine, de Gustave Flaubert. »
https://www.ledevoir.com/lire/759461/litterature-le-salon-litteraire-d-oscar-lalo

— •• — •• — •• — •• — •• —

SUR LA TOILE

(< Sébastien Bailly, Benoît Melançon)
François Bon réalise une petite histoire de la littérature en vidéo, très personnelle, tout à fait passionnante. Histoire de la littérature volume 1 les hommes, sur #YouTube.
82 | Flaubert enterre Balzac
https://www.youtube.com/watch?v=5vh_Z1k4SUk

(< Benoît Melançon)
Claro, « Une taupe chez Flaubert », Le Clavier Cannibale, mardi 11 octobre 2022
https://towardgrace.blogspot.com/2022/10/une-taupe-chez-flaubert.html

— •• — •• — •• — •• — •• —

SITE FLAUBERT

(< François Vanoosthuyse)
Voici l’enregistrement de La Légende de saint Julien l’hospitalier, réalisé avec le concours du service audiovisuel de la Faculté de Lettres et Sciences humaines de l’université de Rouen, par sept étudiantes du département de lettres modernes (Alexia Paulin, Fatou Ndiaye, Eugénie Maya, Anissa Khoualdia, Melike Aydin, Louison Duflos, Chloé Bellenger), une étudiante du département d’anglais (Chloé Legrand) et une étudiante en philosophie de l’université de Caen, qui avait participé à un atelier d’écriture à Rouen (Djena Rafa).
C’est actuellement en ligne sur la web-TV de l’université ; ce sera bientôt en ligne sur le site Flaubert :
https://webtv.univ-rouen.fr/permalink/v1264006b785clgie7q5/
De même, ici, le chapitre 1 de Salammbô, avec trois étudiantes du département de lettres modernes (Youstina Georges, Chloé Bellenger, Louison Duflos) :
https://webtv.univ-rouen.fr/permalink/v1264005d4fa7rotwfh4/

— •• — •• — •• — •• — •• —

LECTURES

Annie Ernaux : « Flaubert a été mon premier maître », L’Obs, 13 février 2021
Pour le bicentenaire du romancier de Madame Bovary, on a demandé à une vingtaine d’écrivains s’il est leur « patron ». Voici la réponse de l’auteure des Années.
«Une chose est sûre, c’est Flaubert qui a été mon premier maître en écriture. J’avais 20 ans, j’étais en vacances dans le Nord et j’ai emprunté dans une bibliothèque de Dunkerque sa Correspondance dans une édition abrégée. Je pensais à écrire, peut-être même avais-je commencé. Je me revois couchée sur le vieux lit haut de la petite chambre de Saint-Pol-sur-Mer, notant toutes ces phrases qui bout à bout devaient constituer mon vade-mecum littéraire. Ses conseils à Louise Colet, sa maîtresse romancière, je les prenais pour moi.
Quarante ans plus tard, lisant la Correspondance dans son intégralité, j’ai été troublée de tomber sur ces mêmes phrases, comme les articles d’une charte que je me serais donnée à 20 ans, « Vouloir plaire c’est déroger », « il faut écrire froidement », « chaque œuvre à faire a sa poétique à soi qu’il faut trouver », et ceci : « en art, Yvetot vaut Constantinople », assertion dont je devine aujourd’hui qu’elle m’avait paru un signe envoyé par Flaubert!
https://www.nouvelobs.com/bibliobs/20210213.OBS40181/annie-ernaux-flaubert-a-ete-mon-premier-maitre.html

Jeanne Bem, Flaubert et Théocrite
Quand on ouvre le Poésie/Gallimard récent, Théocrite, Les Magiciennes et autres idylles, 2021, avec présentation, édition et traduction par Pierre Vesperini, on tombe tout de suite sur Flaubert, dont quelques phrases d’une lettre à Louise Colet du 2 février 1847 sont mises en exergue à l’entame de la préface. « Quels artistes que ces Anciens ! […] C’est là qu’il faut vivre, c’est là qu’il faut aller. – Dans la région du soleil, au pays du Beau. » Cette préface de vingt petites pages ne contient pas moins de six références ou citations de Flaubert. Il y a d’autres références, de Wittgenstein à Virginia Woolf, de Matisse à Brodsky, ponctuelles, mais la référence à Flaubert est massive. Le traducteur approche Théocrite par le filtre de la beauté : « le droit à la beauté, dit-il, comme le droit au bonheur, est un droit universel ». C’est ainsi qu’il dessine une étonnante diagonale de filiation entre ces deux « mystiques » du Beau séparés par vingt-deux siècles, et qu’il révèle chez Flaubert comme une altérité radicale.

— •• — •• — •• — •• — •• —

ADAPTATION

Le film Bovary de Jaco Van Dormael récompensé au festival de Milan
Le téléthéâtre Bovary, adaptation cinématographique de la pièce de théâtre éponyme, a remporté le prix « Menzione Speciale, Il Cavallo Di Leonardo Da Vinci » au festival du film de Milan (MIFF) qui met à l’honneur les réalisateurs indépendants.
Bovary était nominé dans six catégories, celles du meilleur réalisateur (Jaco Van Dormael), de la meilleure actrice (Maaike Neuville), du meilleur acteur (Koen De Sutter), du meilleur montage (Günter Hoogstyn), de la meilleure photographie (Juliette Van Dormael) et du meilleur film.
L’idée du film est née en plein confinement, lorsque la première de la pièce a dû être reportée. Le théâtre KVS, la chaîne de télé flamande Canvas et le réalisateur Jaco Van Dormael ont uni leurs efforts pour filmer la représentation théâtrale et permettre au public de la voir malgré tout. La pièce, jouée cette saison à Madrid, Barcelone, Reims et Amsterdam, est l’oeuvre de Michaël De Cock. Il s’agit d’une adaptation contemporaine du roman de Gustave Flaubert Madame Bovary, décrivant l’existence d’une jeune femme malheureuse dans son mariage et qui multiplie liaisons et dépenses pour fuir son ennui.
https://www.rtbf.be/article/le-film-bovary-de-jaco-van-dormael-recompense-au-festival-de-milan-11085933

— •• — •• — •• — •• — •• —

Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Marie-Paule Dupuy, Olivier Leroy et Joëlle Robert. Il vous tiendra informés, selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement, veuillez vous inscrire à l’adresse suivante :
https://sympa.univ-rouen.fr/sympa/info/flaubert-bulletin
Contact: flaubert-bulletin-request@listes.univ-rouen.fr
Sur la page d’accueil du site Flaubert (https://flaubert.univ-rouen.fr), la rubrique « Bulletin » conduit aux archives et aux informations regroupées en quatre sections : « Agenda », « Ventes », « Vient de paraître », « Sur la Toile ».

Yvan Leclerc
Professeur émérite à l’université de Rouen
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
F – 76821 Mont Saint Aignan Cedex
Tél. Secrétariat département: (+33) (0)2 35 14 61 67

Ce site dédié à Flaubert a été fondé en 2001 par Yvan Leclerc, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen, qui l'a animé et dirigé pendant vingt ans. La consultation de l’ensemble de ses contenus est libre et gratuite. Il a pour vocation de permettre la lecture en ligne des œuvres, la consultation des manuscrits et de leur transcription, l’accès à une riche documentation, à des publications scientifiques et à des ressources pédagogiques. Il est également conçu comme un outil pédagogique à la disposition des enseignants et des étudiants. La présente version du site a été réalisée en 2021 par la société NoriPyt sous la responsabilité scientifique de François Vanoosthuyse, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen Normandie. Les contributeurs au site Flaubert constituent une équipe internationale et pluridisciplinaire de chercheurs.

Menu principal

Qui était Flaubert ?

© Flaubert 2022 – Tous droits réservés

Université de Rouen Normandie
IRIHS
CÉRÉdI