Bulletin Flaubert n°238

Date
12 décembre 2022
Auteur du post
Hélène Hôte
Date de publication
12 décembre 2022

BULLETIN FLAUBERT no 238
12 décembre 2022

12 décembre
201e anniversaire de la naissance de Flaubert. On ne fête pas que les chiffres ronds.
« Votre lettre m’est arrivée hier 12 – comme pr fêter l’anniversaire de ma naissance – ou mieux pr m’en consoler ! 58 ans ! un demi-siècle, & qque chose en plus. N’importe, il faut se dire comme Laferrière : « tou… ou… ou… ou… toujours jeune. »
Lettre à Edma Roger des Genettes, 13 décembre 1879, dernier anniversaire de Flaubert vivant.
https://flaubert-v1.univ-rouen.fr/jet/public/correspondance/trans.php?corpus=correspondance&id=13455

AGENDA

Événements passés
28-29 novembre 2022, Amphithéâtre Pasquier, Campus des Cordeliers, 15-21 rue de l’École de Médecine, 75006 Paris
« Genre & Médicalisation »
Charlotte Geindre, « Tentations et tentatives de médicaliser le bovarysme: une revue critique au prisme de la question du genre » (présentation en anglais)
https://genrehubiomed.sciencesconf.org/program

(< François Vanoosthuyse)
8 décembre 2022, 11h, Centre for Modern European Languages, Literature and Culture Studies, Visva-Bharati University, Santiniketan
Conférence de Rongili Biswas : « The Chartreuse Grass: writing Flaubert, writing fiction »

À venir
(< Juliette Azoulai et Florence Pellegrini)
Programme du séminaire 2023 de l’ITEM consacré au thème de la famille
http://www.item.ens.fr/seminaire-flaubert-familles-et-relations-familiales-chez-et-autour-de-flaubert-2022-2023/
La conférence de Jean-François Louette, initialement prévue le 2 décembre, est reportée au 13 janvier, où l’on entendra également Biaggio Magaudda.

— •• — •• — •• — •• — •• —

VENTES

Ventes passées
24 novembre 2022, Drouot Estimations, coll. Aristophil, vente en ligne
71. Manuscrit autographe, Littérature contemporaine de Charlemagne; 6 pages in-fol. Notes sur la littérature médiévale, d’après le Cours d’histoire moderne de François Guizot, publié pour la première fois en 1828-1832, en 6 volumes, et plusieurs fois réédité. 1.500/ 2.000 euros.
https://www.gazette-drouot.com/lots/19776414-flaubert-gustave-1821-1880---manuscrit---
72. Lettre à Maurice Montégut, Croisset mardi soir 25 [novembre 1879] ; 1 page et demie in-8. Félicitations à un confrère. 800/ 1.000 euros.
https://www.gazette-drouot.com/lots/19776415-flaubert-gustave-1821-1880---l-a-s----
192. Lettre de Sainte-Beuve à Jeanne de Tourbey, mercredi [31 décembre 1862], 1 page in-8.
Sur Flaubert, qui avait été froissé de la critique de Salammbô par Sainte-Beuve : « J’ai, au contraire, été heureux de rencontrer ce brave et noble coeur de Flaubert, si supérieur encore à son talent et à ses livres. Nous faisons un vilain métier, nous autres critiques, il n’y a qu’une manière de le faire supportablement, c’est de le faire honnêtement. Il a très bien compris cela et m’a pardonné ; je le vois et ne l’en estime que plus. » 200/ 250 euros.
https://www.gazette-drouot.com/lots/19776536-sainte-beuve-charles-augustin---

(< Éric Walbecq)
25 novembre 2022, vente Ferri & Associés, Bibliothèque Marcel Lecomte, Hôtel Drouot
72. Trois Contes. Un coeur simple. La Légende de saint Julien l’Hospitalier. Hérodias. Paris, G. Charpentier, 1877. In-12, demi-veau bleu Bradel à coins, dos lisse orné fil. or, tr. jasp. (Rel. de l’époque). Précieux exemplaire relié à l’époque et très frais, portant sur le feuillet de garde la dédicace suivante : « À Me A. Pasca, Gve Flaubert, qui profite de l’occasion pour se mettre à ses genoux. »
On a joint une lettre autographe signée de Flaubert adressée à Ivan Tourgueneff. 2.000/ 3.000 euros.
https://www.gazette-drouot.com/lots/19483742-flaubert-gustave--

1er décembre 2022, Vente Aguttes, Neuilly-sur-Seine, coll. Aristophil
51. Lettre à Guy de Maupassant, 25 novembre [1879], 2 pages in-8.
Flaubert a recommandé le poème de Maupassant, « Vénus rustique », à Juliette Adam, directrice de La Nouvelle Revue. 3.000/ 4.000 euros.
https://www.aguttes.com/lot/133138/19886280-flaubert-gustave-1821-1880lassort=num&

— • — • — • —

(< Ambroise Perrin)
Ventes sur le site en ligne Delcampe, novembre 2022
Manuscrit autographe « Les recherches de la France d’Estienne Pasquier ». 25p. 1/4 in folio (32X 20cm). Le manuscrit comporte sur le dernier feuillet le cachet de la vente Flaubert d’Antibes en 1931 (lot 23). On joint une copie de cette vente. Manuscrit des notes de Flaubert sur l’ouvrage d’Estienne Pasquier (1529-1615), conseiller et avocat général du Roy en la Chambre des Comptes de Paris. 5.800 euros.
https://www.delcampe.net/fr/collections/autographes/flaubert-gustave-1821-1880-ecrivain-1653313913.html

Lettre à Émile Bergerat, samedi 13 [décembre 1879]. 1p. in 8°. « Vous me semblez Fol ! Où avez-vous vu que je vous boudais ? Si je ne vous envoie pas de vers pour les Espagnols c’est que je n’en imagine aucun. Ce n’est point ma partie. Assez de la prose! Franchement, cela m’est impossible. – & puis en quoi les inondés même de Murcie doivent-ils me faire faire, & me faire signer des turpitudes ? [Le Comité de la Presse Française préparait une manifestation au profit des victimes des inondations de Murcie en Espagne]. Quant aux autographes sur les deux vues de Croisset, j’avais cru comprendre que c’est ainsi que vous les désiriez. Selon moi, ils gâtaient les dessins. Mais je me disais “ça lui plaît ainsi – que sa volonté soit faite”. Vous les avez ôtés, tant mieux [...] ». En PS il ajoute : « Dites à Charpentier de m’envoyer deux numéros du Voltaire de mardi dernier: l’article de Zola sur “L’Educ. Sentim.”. » 1.800 euros.
https://www.delcampe.net/fr/collections/autographes/flaubert-gustave-1821-1880-ecrivain-1653313910.html

Lettre de Jules Duplan à Edmond Laporte, vendredi matin 5 janvier [1855]. « […] je déjeune dimanche avec Flaubert et notre calotin fait un doigt de cour à la jeune Adèle [...]. » 1p. in-12, dble page. Papier bleu/ grisé. 300 euros.
[Par cette lettre, on sait que Flaubert a rencontré Edmond Laporte avant 1866, date de leur premier échange épistolaire.]
https://www.delcampe.net/fr/collections/autographes/jules-duplan-1822-1870-l-a-s-vendredi-matin-5-janvier-1855-je-dejeune-dimanche-avec-flaubert-1-p-1506847861.html

— • — • — • —

(<Stéphanie Dord-Crouslé)
Ventes en ligne sur le site Interenchères, jusqu’au 15 décembre 2022
Lot n°167. Ensemble de 4 notes et documents préparatoires à l’écriture de L’Éducation sentimentale. 1p. in-8 sur papier bleu: notes sur le retour des cendres de Napoléon Ier : « La veille de la rentrée des cendres de l’Emp [...]. La foule augmente jusqu’à la rue de Grenelle. On laisse entrer dans la cour. On ferme les grilles. On demande ce qu’on veut. Beaucoup ne savent pas. L’homme se détache – ça ne sert à rien. Puis ils vont à Neuilly voir la Belle-Poule. ». 1p. in-16: plusieurs calculs et sommes et l’inscription «droits de succession». 1p. 1/2 in-8: au crayon à papier, notes à propos de procès et d’opérations boursières. 1p. in-12 oblong, manques, 7 lignes autographes: brouillon fragmentaire relatif au passage d’une messe à la Madeleine célébrée en l’honneur de la liberté espagnole. On joint quatre documents: facture d’un artisan, menus avec le mot « Menus » de la main de Flaubert, protêt d’un notaire et un billet. Provenance: vente de Mme Franklin Grout-Flaubert, 18 et 19 novembre 1931, Hôtel Drouot. Estimation: 500/ 600 euros.
https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/collection-claude-seignolle-600695/lot-70176563.html
Lot n°168. Jules Duplan, reçu signé par Flaubert, 5 août 1866. 1p. in-8 oblong sur papier bleu. Reçu pour la somme de cinq cents francs signé deux fois avec la mention autographe. De la main de Flaubert: «c’est-à-dire je paierai». Estimation: 200/ 250 euros.
https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/collection-claude-seignolle-600695/lot-70176564.html
Lot n°169. Lettre à Edmond Laporte (tampon en bas à gauche). Concarneau, «Jeudi» [octobre 1875]. 2pp. 1/2 in-8 sur papier bleu. Deux ratures. Très belle lettre d’un Flaubert dévasté qui commence la rédaction de La Légende de saint Julien l’hospitalier, lors d’un séjour dans «la catholique Bretagne». Estimation: 500/ 600 euros.
https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/collection-claude-seignolle-600695/lot-70176565.html
Lot n°170. Notes sur «OEdipe / Sophocle / Sénèque / Corneille / Voltaire». On connaît le travail méticuleux réalisé par Flaubert dans les années 1840 sur le mythe d’Oedipe à partir des pièces de ces quatre illustres auteurs. Les notes sur l’Oedipe de Corneille faisaient partie des collections de Pierre Bergé (2e vente, novembre 2016, lot 349), celles sur la pièce de Voltaire, 18 feuillets in-folio furent également présentées en vente à l’hôtel Drouot le 28 juin 2001. Provenance: vente de Mme Franklin Grout-Flaubert, 18 et 19 novembre 1931, Antibes, lot n°61. Estimation: 100/ 150 euros.
https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/collection-claude-seignolle-600695/lot-70176566.html

— • — • — • —

(< Jacques-Remi Dahan)
Catalogue «Le Manuscrit français»
Lettre à Paule Sandeau, 16 novembre 1867, 3p. in-8° sur papier vergé bleu. 4.900 euros.
https://www.lemanuscritfrancais.com/fr/manuscrit/flaubert-gustave-1821-1880-6/

Lettre à Paule Sandeau, 24 novembre 1859, quatre pages in-8° sur papier bleu. Légère trace de cire rouge sur le premier feuillet et quelques rousseurs. Lettre sur La Fontaine et Victor Hugo. 9.500 euros.
https://www.autographes-des-siecles.com/produit/gustave-flaubert-affaire-a-salammbo-semerveille-du-genie-de-ses-aines-la-fontaine-et-hugo/

— •• — •• — •• — •• — •• —

VIENT DE PARAÎTRE

Traduction
(< François Vanoosthuyse)
Gustave Flaubert, Viaggio in Oriente, traduzione di Olimpia Antonietti, Ibis, Como-Pavia, 2022.

Ouvrages
Daniel Fauvel et Hubert Hangard, Fortune & Infortune des Flaubert, t.3, D’Anne Justine Caroline Fleuriot à Désirée Caroline Hamard, Wooz Éditions, 2022.

(< Jacques Neefs, Benoît Melançon)
Atsushi Yamazaki, «Bouvard et Pécuchet», roman philosophique. Une archéologie comique des idées au XIXe siècle, Presses universitaires de Vincennes, coll. «Manuscrits Modernes», 2022
https://www.puv-editions.fr/nouveautes/-i-bouvard-et-pecuchet-i-roman-philosophique-9782379242878-0-745.html
« Je crois qu’on n’a pas encore tenté le comique d’idées. » Flaubert résumait ainsi le projet de son dernier roman, en menant l’intense travail documentaire qui alimente le récit encyclopédique de Bouvard et Pécuchet, mais aussi la Copie, monument des idées comiques incluant Le Dictionnaire des idées reçues. L’originalité du projet tient à l’invention d’une fable où les idées se rapprochent, se parlent, se contredisent, comme des personnages, avec et contre les deux protagonistes. L’exemple le plus éclatant d’un tel comique des idées est donné par le chapitre VIII du roman, où s’articulent étroitement trois champs aussi hétérogènes que la gymnastique, le magnétisme animal et la philosophie.

On trouvera, dans ce travail d’archéologie épistémologique, une synthèse comique de l’histoire culturelle, scientifique et philosophique du XIXe siècle : débats sur le magnétisme animal, polémiques sur la dualité de l’âme et du corps, sur les causes finales et le scepticisme, versions contemporaines des grandes philosophies, de Descartes à Hegel et Spinoza. Fabriquer une archéologie des idées, à la fois comique et critique, tel est l’enjeu de pensée pour Flaubert dans son entreprise de «roman philosophique», contre l’autorité des idées reçues.

— • — • — • —

Articles
(< Benoît Melançon)
Claudia Bouliane, « La foule romanesque au XIXe siècle à partir d’exemples de Stendhal, Hugo, Flaubert, Vallès et Zola », Études littéraires, érudit, vol.51, no 2, 2022, « La foule romanesque au XIXe siècle », dir. Claudia Bouliane et Sébastien Roldan.
https://www.erudit.org/fr/revues/etudlitt/2022-v51-n2-etudlitt07363/

Guillaume Delaunay, « Salammbô et ses sources », Le Blog Gallica, 24 novembre 2022.
https://gallica.bnf.fr/blog/24112022/salammbo-et-ses-sources?mode=desktop

Sandra Glatigny, « De l’émotion littéraire à l’émotion patrimoniale: “Flaubert dans la ville” », Itinéraires. Littérature, textes, cultures, revue en ligne, no 1, 2022, « Les émotions littéraires à l’œuvre : lieux, formes et expériences partagées d’aujourd’hui »
https://journals.openedition.org/itineraires/11868

Joëlle Robert, « Quand Flaubert rêve », Le Magasin du XIXe siècle, « Le XIXe siècle intime », sous la direction de Brigitte Diaz, 2022, n°12, p. 258-261.

— •• — •• — •• — •• — •• —

SUR LA TOILE

(< Benoît Melançon)
François Bon, série Flaubert sur Youtube
« 134 | Gustave Flaubert en jette son chapeau par terre »
https://www.youtube.com/watch?v=JidRUq94NvQ
https://twitter.com/fbon/status/1594579637849530368/photo/1

France-Culture, 7 décembre 2022
« Emma Bovary est-elle le personnage le plus bête de la littérature ? », avec Delphine Jayot.
https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/sans-oser-le-demander/emma-bovary-est-elle-le-personnage-le-plus-bete-de-la-litterature-5703946

— •• — •• — •• — •• — •• —

NOVEMBRE

La métropole Rouen Normandie annonce l’acquisition de Novembre, un manuscrit de jeunesse de Gustave Flaubert, que l’auteur de Madame Bovary commence à écrire à l’âge de 19 ans. La pièce rejoint les collections de la Réunion des musées métropolitains Rouen Normandie.
https://actu.fr/normandie/rouen_76540/un-manuscrit-tres-rare-de-flaubert-rejoint-les-collections-des-musees-metropolitains-de-rouen_55470991.html
https://actualitte.com/article/108913/bibliophilie/novembre-manuscrit-de-jeunesse-de-flaubert-acquis-par-rouen-normandie
https://www.francetvinfo.fr/culture/en-regions/rouen-soffre-lunique-manuscrit-de-novembre-roman-de-jeunesse-de-gustave-flaubert-deteste-par-lauteur_5512611.html

— •• — •• — •• — •• — •• —

SITE FLAUBERT

Cafetière de la famille Flaubert
Cette cafetière est une petite verseuse dite «égoïste», parce qu’elle est destinée à une seule personne.
https://flaubert.univ-rouen.fr/qui-%C3%A9tait-flaubert/dossiers-documentaires/reliques/objets-ayantappartenu-%C3%A0-gustave-flaubert-et-sa-famille/cafeti%C3%A8re-de-la-famille-flaubert/
Achille Cléophas Flaubert, père de Gustave Flaubert, l’a offerte à sa mère, avec le premier argent qu’il a gagné à l’Hôtel-Dieu de Rouen. Il l’avait commandée à son beau-frère, François Parain, orfèvre à Nogent-sur-Seine. Elle est en argent ciselé, de style premier Empire, avec la contenance d’une tasse à café pour midi, et suffisante aussi pour le café au lait du matin. Elle revint à Achille Cléophas après la mort de sa mère, et elle fit partie de la vaisselle de Croisset. Une cafetière, sans doute celle-ci, est mentionnée dans l’inventaire après décès de Gustave Flaubert, en 1880. Caroline Franklin Grout, la nièce de Flaubert, en hérita: elle en fit cadeau à Louise Roux, arrière-petite-fille de François Parain par sa grand-mère Olympe Bonenfant. En 1936, Louise Roux l’offrit à Jeanne Louis Bertrand, soeur de Louis Bertrand, le voisin de Caroline à Antibes, et héritier de la bibliothèque de Flaubert. Elle passa ensuite à Marie Delépine, fille de Marguerite Delépine, née Dorveaux, elle-même fille du docteur Paul Dorveaux, cousin germain de Louis Bertrand, puis à sa nièce Anne-Marie Valette, qui la possède actuellement.
Nous remercions Anne-Marie Valette de nous avoir communiqué ces informations, et une photo de l’objet.

(< François Vanoosthuyse)
Publication sur le site Flaubert d’un extrait du roman de Rongili Biswas, The Chartreuse Grass. Partly based on Flaubert’s life

https://flaubert.univ-rouen.fr/ateliers/atelier-de-cr%C3%A9ation-litt%C3%A9raire/excerpt-from-the-novel-the-chartreuse-grass-by-rongili-biswas/
https://flaubert.univ-rouen.fr/ateliers/contributeurs/rongili-biswas/

— •• — •• — •• — •• — •• —

LECTURE

Discours d’Annie Ernaux pour la remise du prix Nobel de littérature, 10 décembre 2022
https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/12/07/annie-ernaux-j-ecrirai-pour-venger-ma-race-le-discours-de-la-prix-nobel-de-litterature_6153401_3232.html
«Le choix de faire des études de lettres avait été celui de rester dans la littérature, devenue la valeur supérieure à toutes les autres, un mode de vie même qui me faisait me projeter dans un roman de Flaubert ou de Virginia Woolf et de les vivre littéralement. Une sorte de continent que j’opposais inconsciemment à mon milieu social. Et je ne concevais l’écriture que comme la possibilité de transfigurer le réel. […] les modèles des oeuvres admirées, intériorisées, celles qui ont ouvert l’univers premier et auxquelles ils se sentent redevables de leur élévation, qu’ils considèrent même souvent comme leur vraie patrie. Dans la mienne figuraient Flaubert, Proust, Virginia Woolf […].»

— •• — •• — •• — •• — •• —

Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Marie-Paule Dupuy, Olivier Leroy et Joëlle Robert. Il vous tiendra informés, selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement, veuillez vous inscrire à l’adresse suivante:
https://sympa.univ-rouen.fr/sympa/info/flaubert-bulletin
Contact: flaubert-bulletin-request@listes.univ-rouen.fr

Yvan Leclerc
Professeur honoraire à l’université de Rouen Normandie
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
F – 76821 Mont Saint Aignan Cedex
Tél. Secrétariat département: (+33) (0)2 35 14 61 67

Flaubert en images

Bulletin Flaubert n°238

Ce site dédié à Flaubert a été fondé en 2001 par Yvan Leclerc, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen, qui l'a animé et dirigé pendant vingt ans. La consultation de l’ensemble de ses contenus est libre et gratuite. Il a pour vocation de permettre la lecture en ligne des œuvres, la consultation des manuscrits et de leur transcription, l’accès à une riche documentation, à des publications scientifiques et à des ressources pédagogiques. Il est également conçu comme un outil pédagogique à la disposition des enseignants et des étudiants. La présente version du site a été réalisée en 2021 par la société NoriPyt sous la responsabilité scientifique de François Vanoosthuyse, professeur de littérature du XIXe siècle à l’Université de Rouen Normandie. Les contributeurs au site Flaubert constituent une équipe internationale et pluridisciplinaire de chercheurs.

Menu principal

Qui était Flaubert ?

© Flaubert 2023 – Tous droits réservés

Université de Rouen Normandie
IRIHS
CÉRÉdI