Le départ de Virginie

 

Ne pleure point, mon ami,
si tu ne veux pas m'accabler de chagrin.

[Paul et Virginie]

 

 

 

 

Le départ de Virginie
lui ravagea le cœur -
elle se roula avec Paul dans les
angoisses d'un déchirement profond

Brouillons, f° 1_125v

 
H. Cobould - G. Cobould.
Lebigre frères, 1834, p. 93