Jacques Seebacher
 
   
 

Les dates

dans Madame Bovary

 

  

     

       Jacques Seebacher, dix-neuviémiste, spécialiste de Victor Hugo, part de la seule date présente dans le texte pour situer tous les épisodes du roman.
C'est le lundi 4 septembre, qui ne peut être que 1843. D'où le jeudi de la mi-carême 1846, qui était le 19 mars et fixe le lundi de l'empoisonnement d'Emma au 23 mars 1846. À rebours, il remonte de saison en saison, jusqu'en 1812, date approximative du mariage du père Bovary.

       Ces dates ont un sens particulier pour Flaubert et pour l'histoire littéraire :
Le 4 septembre 1843, jour de l'abandon d'Emma par Rodolphe, est le jour où Léopoldine Hugo s'est noyée dans la Seine à Villequier.
Emma s'empoisonne le 23 mars 1846 ; Caroline, la sœur de Flaubert, est décédée la veille, le 22 mars 1846.
 

 
     

1786

Naissance de Bovary père

1812

Bovary père quitte le service et se marie

1813-15?

Naissance de Charles Bovary
               (1810 naissance de Louise Colet
                1813 naissance d'Achille, le frère de Gustave Flaubert
                1821 naissance de Gustave Flaubert
                1824 naissance de Caroline, sa sœur)

1828

Charles entre en 5e

1831

Charles sort de 3e – Novembre : s’inscrit pour devenir officier de santé

1834

Charles recalé à l’examen final

1835

Charles reçu – automne : installation à Tostes

1836

Mars : mariage avec la veuve Héloïse Dubuc

1837

6 janvier : Le père Rouault se casse la jambe 
Fin février : le père Rouault guéri – veuf depuis fin 1835
Mars : jalousie d’Héloïse – Charles suspend ses visites aux Bertaux
Avril-mai : fuite du notaire. Scène du père Bovary à Héloïse. Mort d’Héloïse
Fin juillet : Charles retourne aux Bertaux
Saint-Michel : Charles passe trois jours aux Bertaux – demande en mariage

1838

Mai : Noce de Charles et d’Emma – été : Emma déçue
Fin septembre : bal à la Vaubyessard

1839

Printemps-été : mélancolie d’Emma – septembre : anniversaire du bal

1840

Hiver : mélancolie – Fin février : visite du père Rouault
Carême : séjour à Tostes de madame Bovary mère
Reste de l’année : malaises d’Emma – Charles prospecte

1841

Début : choix d’Yonville
Mars : départ pour Yonville. Emma enceinte
Fin mai-début juin : naissance de Berthe
Début juillet : visite à la mère Rolet
Automne : sympathie grandissante d’Emma pour Léon

1842

Février : Visite à la filature, Emma amoureuse de Léon – Mars : elle se reprend
Avril-mai : projets de Léon. Ses adieux. Son départ
Juillet : apparition de Rodolphe – Août : Comices Agricoles
Fin septembre-octobre : Rodolphe reparaît
Octobre : Emma devient sa maîtresse.

1843

Avril-mai : opération du pied-bot
Refroidissement de l’amour entre Rodolphe et Emma. Leur liaison redémarre
Août : querelle d’Emma et de sa belle-mère, projet de fuite
Lundi 4 septembre : rupture
                (jour de la noyade de Léopoldine Hugo dans la Seine)
Septembre : maladie d’Emma
Octobre : Charles emprunte 1000 francs à Lheureux

1844

Mai : convalescence d’Emma
Juin : représentation de Lucia de Lammermoor. Visite de la cathédrale et scène du fiacre – mort du père Bovary à 58 ans. Emma à Rouen pour la procuration
Été-automne : les rendez-vous du jeudi
Novembre-décembre : épisode du châle

1845

Début : première négociation avec Lheureux (la masure de Barneville)
Juillet-septembre : seconde négociation avec Lheureux
Octobre-décembre : Emma paie deux billets avec le solde de Barneville et s’endette à nouveau – refroidissement avec Léon

1846

Jeudi 19 mars : mi-carême.
Vendredi 20 : papier de mise en vente
Samedi 21 : inventaire de l’huissier, Maître Hareng
Dimanche 22 : départ pour Rouen et dernière rencontre avec Léon
Lundi 23 : Guillaumin, Binet, Rodolphe. Elle s’empoisonne
Mardi 24 au matin : Canivet – 11 heures : Larivière
25-26 : veillées funèbres
Jeudi 26 au matin : mise en bière – fin de matinée : arrivée du père Rouault – début de l’après-midi : obsèques – fin de l’après-midi : départ du père Rouault.
                (22 mars : mort de Caroline Flaubert qui sera enterrée dans sa robe de mariée).

1847

Août : mort de Charles Bovary

1847-48

Mort de madame Bovary mère. Paralysie du père Rouault

1856

Berthe travaille dans une filature de coton. Homais reçoit la croix d’honneur.
               (Flaubert achève et publie Madame Bovary. Hugo publie Les Contemplations.)

 
 

 

 

Cette chronologie a été reproduite avec l'aimable autorisation de son auteur, que nous remercions.

Jacques Seebacher tient à rappeler, à cette occasion, sa dette et sa reconnaissance envers Roger Bismut.
Il souligne aussi les incertitudes sur cette datation, telles qu'elles s'expriment dans les milieux flaubertiens les plus autorisés, depuis Claudine Gothot-Mersch jusqu'à Jacques Neefs.