FOLIO 133 : Isidore - Assiettes peintes
   
les jours de fête             les jours de fête
elle jouait  qqfois avec le fils du charpentier leur
                       qqfois
voisin. – il était de six mois plus âgé qu’elle
                           tout                 Isidore
mais craintif  &  lourdaud Isidore   il n’osait pas
seulement grimper sur le to  la couverture des
 de la bouillerie
et d’ailleurs   

bâtiments pr cueillir  des iris - & il   il  - Ce  
               - jaloux detout ce qu’elle avait
n’est pas lui, qui l’eut portée sur dos à
                                                                           même
travers les torrents !  -  Car  - il se précipitait  
comme un vorace sur ses tartines de compottes
                                                   pr l’éviter
&  – alors elle s’enfuyait,  car elle courait
comme une petite biche chat
                                                   chevreau
Car elle était vive comme un petit chat
à peu près
Quand
elle eut 13 ans
son père         à R.
              à la ville
l’amena lui-même
              au couvent
pr la mettre en pension
            à treize ans son père l’amena l’amena
           lui-même à R. pr       ils                    un soir
l’amena au couvent
.    –   on descendit un soir dans
                                                            
un auberge du quartier St Gervais  -  on leur
                 servit le soir le soir   à
servit   au   dessert    à   dîner    souper dans des
                        fayence   fayence peintes
assiettes de   fayence    porcelaine  brune    qui représentaient
                                                             on la voyait
l’histoire de Melle de la Vallière. – on la voyait

 sur une d’elle          

 

  on la voyait                         et les cheveux frisés
avec une gde robe à queue /qui traînait
                          &
sur les pavés \ ,  embrassant d’une main un
                tandis qu’elle
crucifix   &   repoussait de l’autre Louis XIV

                                                       au bas des assiettes
qui s’avançait le chapeau bas    -   les explications
 brisées nombreuses
et dont les lignes    étaient
      brisés    ça & là      
interrompues de raies par
de raies brunes              
                       
               tableau
de chaque scène / avaient dix lignes, et étaient
                         &
d’une fine écriture fine  brisée ça & là par le
par la coupure                                 toutes
tranchant des couteaux glorifiaient    les forces
                   les délicatesses du coeur
de la Religion,  et les pompes de la Cour

BAS (texte à l'envers)

 
 
 
car elle était légère
comme une biche -
  lourdaud                                      eut abusé
Mais craintif & brutal lourdaud Isidore abusa
          sur
deux ou trois fois de sa force, si elle n’eut été plus
leste que lui - & il n’osait même pas aller cueillir des
iris sur le toit de l’écurie
                à atto