Documents 3

Les lectures d'Emma

   
  

 

     

Oeuvres citées uniquement dans les scénarios :
Une gravure de Destouches : L'Amour médecin,
Un opéra de Boieldieu : La Dame blanche,
Deux romans de Chateaubriand : le Dernier Abencérage et Atala, [f° 5]
Une épopée de Torquato Tasso : Jérusalem délivrée. [f° 18].
Le Werther de Goethe [f° 5] porte la mention "plus tard".
Paméla, le roman de Richardson [f° 5] n'est évoqué que pour la forme d'un chapeau
Les poétesses Amable Tastu et Marcelline Desbordes-Valmore qui figurent aux côtés de Lamartine [f° 18] passeront également à la trappe.

   
Oeuvres citées dans les brouillons et non reprises dans le texte définitif :
Mathilde de Sophie Cottin, Numa Pompilius de Florian, L'enfant de la forêt de Ducray-Duminil, Corinne de Germaine de Staël, Caroline de Lichtfield d'Isabelle de Montolieu.
Deux auteurs sont "nominés pour l'ensemble de leur oeuvre" : madame Cottin et Ann Radcliffe.
   
Il ne reste dans le texte définitif que Paul et Virginie, Walter Scott et Lamartine dont la poésie sera évoquée avec beaucoup d'ironie au paragraphe 10, avec la mélancolie qui accompagne la mort de la mère d'Emma.