BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 204 / 10 janvier 2019

VOEUX

«1er de l’an.
Mon parrain, mon oncle, comment veux-tu que je t’appelle, mon vieux chef de file, mon maître en écriture, je vous souhaite une bonne année et heureuse – et le bouquin fini pour l’an qui vient. […] À vous tendrement, pour moi, ma femme, et mes deux gosses.
Alph. Daudet»
Image de la lettre (catalogue de la vente Sotheby’s, 9 octobre 2018, lot 71):
https://flaubert.univ-rouen.fr/bulletin/agenda/1879_01_01_daua_gf_01.jpg
Avec Alphonse Daudet (lettre à Flaubert du 1er janvier 1879), le Bulletin Flaubert souhaite une bonne année à tous ses lecteurs et à toutes ses lectrices.

AGENDA

Samedi 12 janvier 2019, Amphi Lecat, Hôpital Charles-Nicolle, Rouen, 14h30
Étienne Calais, «Flaubert, Proust et la médecine»
Conférence organisée par l’Association des Amis du Musée Flaubert et d’Histoire de la Médecine.
https://sites.google.com/site/amismuseeflauberthistoiremed/

Programme des Amis de Flaubert et de Maupassant, 1er semestre 2019
http://www.amis-flaubert-maupassant.fr/programmes/programme-du-premier-semestre-2019/
Entrée libre et gratuite, Hôtel des Sociétés savantes, 190 rue Beauvoisine, Rouen
Samedi 19 janvier 2019, 14h30. Assemblée générale
16h. Conférence-lecture du texte composé par Jeanne Bem: «Bouvard et Pécuchet, deux retraités heureux». Avec Jeanne Bem, Joëlle Robert, Arlette Dubois, Gilles Cléroux et Joël Dupressoir.
19h. Reprise de la même conférence-lecture à l’Hôtel littéraire Flaubert, 33 rue du Vieux Palais, 76000 Rouen, à l’occasion de la «Nuit de la lecture».

Samedi 23 mars 2019
Colloque sur «L’École de Rouen», 9h30-17h
Journée en collaboration avec les Amis d’Hector Malot, organisée par Francis Marcoin, son président.
Avant que l’expression «l’École de Rouen» ne désigne un groupe de peintres impressionnistes, elle a été utilisée au moment des débuts simultanés de Flaubert et de Bouilhet. Nous étendrons cette notion à Malot et à Maupassant, en reconstituant les réseaux des Normands «montés» à Paris.
Avec Francis Marcoin, Christa Delahaye, Joëlle Robert, etc.

Dimanche 12 mai 2019, Voyage à Paris
Promenade-lecture dans le Paris de 1848, en rapport avec L’Éducation sentimentale, publié en 1869, il y aura donc 150 ans.
Voyage proposé et organisé par Michel Lambart.

LES MÉMOIRES D’UN FOU sur Gallica

(< Stéphanie Dord-Crouslé)
Préempté par la BnF à la vente Aristophil du 15 novembre 2018, le manuscrit des Mémoires d’un fou vient d’être numérisé et mis en ligne sur Gallica:
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10023907v

VENTES

(< Marlo Johnston, Atsuko Ogane, Philippe Monart)
Catalogue Librairie Pinault Famille Blaizot, n°2, 2018
Lot 87. L.A.S. «G. Flaubert» à un confrère. S.l.n.d., Dimanche soir [Croisset, avril 1855-janvier 1858]. 1 page in-8 sur papier bleu ardoise. 3.800 euros.
Flaubert a vu «Crépet [homme de lettres né à Dieppe, bibliographe de Baudelaire] qui [...] fait gd cas de votre talent et désire vous attacher à sa Revue. De cela je n’en doute pas. Quant à votre roman, il [Crépet] ne serait pas éditeur-rédacteur gouverneur d’un journal s’il n’avait la rage de vouloir corriger la copie des autres. Je l’ai fortement engagé à prendre la vôtre telle qu’elle est. Oh non, car il a ses idées. C’est un brave garçon mais entêté; je vous exhorte donc à la patience.» Il ajoute en P.S. «Vous me trouverez à Paris dans les deux ou trois derniers jours de ce mois. Prévenez-moi par un mot, & venez le matin, de bonne heure pour être sûr de me trouver.»
Lettre en ligne dans la correspondance électronique:
http://flaubert.univ-rouen.fr/jet/public/correspondance/trans.php?corpus=correspondance&id=14034
Lettre inédite. Eugène Crépet (1827-1892), collaborateur de plusieurs revues, dont La Revue moderne, et auteur d’une anthologie des poètes français, entretint une correspondance avec Gustave Flaubert et l’aida dans ses recherches pour Salammbô au sujet de la reproduction d’une mosaïque punique, ou de commentaires d’ouvrages de Hendreich sur Carthage (1860). Eugène Crépet est également à l’origine de l’édition des oeuvres posthumes et de la correspondance de Baudelaire dans laquelle il donne une étude sur le poète. Flaubert honora Crépet d’une dédicace autographe signée sur un exemplaire de L’Éducation sentimentale (collection Dennery, 1984, II, n°85).

Lot 67. Julia Daudet. Née Julia Allard. 1844-1940. Épouse d’Alphonse Daudet. Femme de lettres, poétesse et journaliste. L.A.S. «J. A. Daudet» au Docteur René Dumesnil. 1 page in-8. Adresse. 220 euros.
Julia Daudet le félicite pour ses articles sur Flaubert: «Tous mes meilleurs remerciements [...] à vous et à votre collaborateur, pour avoir pensé à m’envoyer vos intéressants articles dans la Presse; tout ce qui touche à Flaubert, à ce cénacle où nous comptions des amis fidèles, m’intéresse et m’émeut par la grâce du souvenir, et je revis ainsi les jours disparus si précieux pour moi, que je désirerai savoir comment s’est faite la brouille avec Mr Laporte, comme l’intérêt est capital, des derniers jours, des dernières oeuvres, de l’homme génial et fou que fut Gustave Flaubert.» René Dumesnil (1879-1967) est un médecin, rendu célèbre par ses études sur Flaubert dont il fut le spécialiste. Il publia plusieurs ouvrages sur Flaubert dont une biographie importante Flaubert, l’homme et l’oeuvre (1932). Il recueillit également de nombreuses lettres de l’écrivain rouennais. Dumesnil recensa environ 200 lettres qui furent écrites par Flaubert à son grand ami Edmond Laporte (le «Bab» de ses lettres). Laporte voyagea avec Flaubert dans les années 1875 en Normandie afin d’effectuer des recherches pour la rédaction de Bouvard et Pécuchet. Il collabora au Dictionnaire des idées reçues (posthume). Ils se brouillèrent pour des raisons pécuniaires liées à la faillite des Commanville. Toute jeune, Julia Daudet publia un recueil de poèmes, sous le nom de plume de Marguerite Tournay. En 1867 elle épouse l’écrivain Alphonse Daudet qui dira : «Pas une page, qu’elle n’ait revue ou retouchée». Elle devint sa collaboratrice. Parallèlement, Julia Daudet donna des articles dans de nombreuses revues comme critique littéraire sous le pseudonyme de Karl Steen. Elle fera la rencontre de Marcel Proust, dont elle sera une des premières lectrices, par l’intermédiaire de son fils Lucien, grand ami de jeunesse de Proust. Membre du Prix Fémina. Chevalier de la Légion d’honneur en 1922.

VIENT DE PARAÎTRE

Éditions

Le catalogue de la plateforme Variance vient de s’enrichir d’un nouveau titre, publié avec le soutien de la Section de français et de la Faculté des Lettres de l’Université de Lausanne, ainsi que de l’Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités (UMR 5317 IHRIM).
Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale, éd. Stéphanie Dord-Crouslé, Lausanne, Variance.ch, 10/12/2018.
Il s’agit d’une édition numérique réunissant et comparant les deux versions du roman (Lévy, 1869 et Charpentier, 1879), accompagnée d’une notice.
Notice: http://variance.ch/uploads/pdf/4.pdf
Édition:
http://variance.ch/gustave_flaubert/l-education_sentimentale/comparaison/1es1869-2es1879

À sa publication en 1869, L’Éducation sentimentale présentait déjà les marques structurelles et esthétiques de la modernité qui sera célébrée par la suite. Néanmoins, ces marques ont été notablement accentuées dans la «nouvelle édition», parue en 1879 – au terme d’une relecture par l’auteur aussi indéniable que contrariée par l’incurie des typographes. C’est cette édition qui a donné au roman sa physionomie définitive – de ce fait postérieure à Trois contes et concomitante à la rédaction de Bouvard et Pécuchet.

Tu aimes trop la littérature, elle te tuera. Correspondance de George Sand et Gustave Flaubert, édité par Danielle Bahiaoui, Le Passeur, 2018.
https://www.le-passeur-editeur.com/les-livres/le-passeur-poche/tu-aimes-trop-la-litt%C3%A9rature-elle-te-tuera/

Yvan Leclerc, «Flaubert prépare Salammbô. “Topographie – Carthage”. Notes inédites pour Salammbô», Histoires littéraires, juillet-août-septembre 2018, n°75, p.123-158.
[Dossier inédit, appartenant à une collection privée, constitué par Flaubert, comprenant des notes sur Dureau de la Malle, Falbe, Polybe, Hendreich, etc., et des cartes de la Carthage punique dessinées par Flaubert. Présentation et transcription d’un choix de ces notes.]

Ouvrage

(< Benoît Melançon)
Soledad Bravi et Pascale Frey, Avez-vous lu les classiques de la littérature? Résumés en images des romans éternels, Paris, Rue de Sèvres, 2018.
http://www.editions-ruedesevres.fr/avez-vous-lu
[Madame Bovary fait partie des romans présentés.]

Revue

Flaubert, revue critique et génétique, n°20, 2018
«Hommage à Claudine Gothot-Mersch», sous la direction de Jeanne Bem
https://journals.openedition.org/flaubert/2887

Jeanne Bem
Claudine Gothot-Mersch: In Memoriam
Claudine Gothot-Mersch
Flaubert et le récit autobiographique: Les Mémoires d’un fou
Shiguéhiko Hasumi
Identiques et différentes – à propos des répétitions dans Madame Bovary
Lea Caminiti Pennarola
À propos d’un jugement inédit sur Oberman: convergences et divergences
André Guyaux
Bourget et le «nihilisme» de Flaubert
Françoise Gaillard
Quarante ans après. En hommage à Claudine Gothot-Mersch
Jacques Neefs
Flaubert et la «mimesis» scénarique
Anne Herschberg Pierrot
Prose et épopée
Pierre-Marc de Biasi
Roman et Histoire: une écriture subliminale
Jeanne Bem
«Une femme passa»: les passantes de L’Éducation sentimentale

Articles

François Lapèlerie, «Les dessous de Madame Bovary», 2019. En ligne sur le site Flaubert:
https://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/mb_lapelerie_2019.pdf
«Madame Bovary n’est pas seulement une source d’inspiration pour professeur en quête d’un sujet de dissertation ou pour psychiatre cherchant un éponyme à un syndrome féminin: le roman de Flaubert – surtout son héroïne – inspire aussi les créatrices (et parfois les créateurs) dans les domaines de la mode et de l’audiovisuel», et particulièrement au Brésil.

(< Benoît Melançon)
Carpanin Marimoutou, «1848 en perspectives: L’Éducation sentimentale de Gustave Flaubert», Tropics, n°5, «Supplément: Autour du programme de l’agrégation de Lettres 2019», Université de la Réunion
http://tropics.univ-reunion.fr/accueil/numero-5/supplement-autour-du-programme-de-lagregation-de-lettres-2019/carpanin-marimoutou-1848-en-perspectives/

Luís Carlos Pimenta Gonçalves, «Le crayon bleu de la censure: oeuvres d’auteurs français interdites au Portugal entre 1933 et 1974» [sur les traductions de Madame Bovary au Portugal au XXe siècle], vol.22, n°1, 2017: Creation, Political Repression and Censorship
http://ojs.utlib.ee/index.php/IL/article/view/IL.2017.22.1.7

Thierry Poyet, «L’épistolier Flaubert, le roman moderne de l’échec et une esthétique fondatrice de l’éthique», Les Valeurs dans le roman. Conditions d’une «poéthique» romanesque, Rémi Astruc, Jacques-David Ebguy (dir.), Versailles, RKI Press, 2018.

SUR LA TOILE

(< Michèle Leroux-Baron)
France Culture, 30 novembre 2018, lecture de la lettre que Flaubert adressa à Maupassant le 19 février 1880 pour le soutenir face au procès qui venait de lui être intenté:
https://www.franceculture.fr/emissions/cetait-a-la-une/proces-litteraires-quand-gustave-flaubert-manifestait-sa-solidarite-a-son-ami-guy-de-maupassant

France-Culture, «Les nuits de France-Culture», 11, 12 et 13 décembre 2018
Un homme, une ville - Gustave Flaubert, 3 épisodes:
1. à Paris, le premier des nouveaux romanciers (1re diffusion: 24 avril1981).
Par Jean Montalbetti - Avec Alain Robbe-Grillet, Roger Pierrot et Anne Pierrot Herschberg. Lectures Catherine Sellers et François Marthouret. Réalisation Jean-Claude Loiseau.
https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/un-homme-une-ville-gustave-flaubert-13-a-paris-le-premier-des-nouveaux-romanciers-1ere-diffusion
2. à Rouen, topologie d’un pays fantôme (1re diffusion: 08 mai 1981).
Par Jean Montalbetti - Avec Alain Robbe-Grillet. Lectures Catherine Sellers et François Marthouret. Réalisation Jean-Claude Loiseau.
https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/un-homme-une-ville-gustave-flaubert-23-a-rouen-topologie-dun-pays-fantome-1ere-diffusion-08051981
3. fantasmes orientaux, exotisme et érotisme (1re diffusion: 15 mai 1981).
Par Jean Montalbetti - Avec Alain Robbe-Grillet. Lectures Catherine Sellers et François Marthouret. Réalisation Jean-Claude Loiseau.
https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/un-homme-une-ville-gustave-flaubert-33-fantasmes-orientaux-exotisme-et-erotisme-1ere-diffusion

SITE FLAUBERT

Deux comptes rendus contemporains du Candidat (documents saisis par Chloé Chmielina, Master 1, Lettres modernes, université de Rouen Normandie, 2018)


B. JOUVIN, La Presse, 14 mars 1874
https://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/candidat/candidat_jouvin.php
Anonyme [Paul MEURICE], Le Rappel, 14 mars 1874
https://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/candidat/candidat_meurice.php


Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Marie-Paule Dupuy, Olivier Leroy et Joëlle Robert. Il vous tiendra informés, selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement, veuillez vous inscrire à l'adresse suivante:
https://sympa.univ-rouen.fr/sympa/info/flaubert-bulletin
Contact: flaubert-bulletin-request@listes.univ-rouen.fr



Mentions légales