BULLETIN
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

BULLETIN FLAUBERT n° 225 / 26 juin 2021

AGENDA

28-30 juin 2021. Colloque «Salammbô. Antiquité et modernité», en ligne.
Organisé par François Vanoosthuyse, professeur de littérature française du XIXe siècle, directeur du Centre Flaubert, CÉRÉdI, Université de Rouen Normandie
Dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert, et en lien avec l’exposition «Salammbô. Fureur! Passions! Éléphants!» actuellement présentée au musée des Beaux-Arts de Rouen, ces trois journées croiseront des regards divers sur ce «roman carthaginois».
S’il n’est peut-être pas le roman de Flaubert le plus célèbre, Salammbô est pourtant celui qui a eu les effets les plus divers, dès sa parution, dans la société de l’époque, dans la peinture, la sculpture, l’illustration, dans la musique, le cinéma, et dans l’ensemble des arts, y compris la bande dessinée, jusqu’à maintenant. Il inaugurait également une nouvelle «archéologie orientale» en s’attachant à Carthage et la «guerre des mercenaires» (240-238 avant J.-C.), que Michelet appelait, à la suite des historiens de l’Antiquité, la «guerre inexpiable».
Ces rencontres exploreront de multiples facettes de Salammbô, en particulier sa genèse, sa relation à l’Antique, à Carthage, à l’Orient, son rapport à l’histoire, à la violence, à l’érotisme, à ce que Flaubert appelait la «barbarie moderne», et sa réception dans les Arts, jusque dans la Tunisie moderne.
Inscription gratuite mais obligatoire sur https://evento.renater.fr/survey/salammbo-antiquite-et-modernite-703wq0dn
Programme sur le site du CÉRÉdI
http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/main/?salammbo-antiquite-et-modernite-28.html

VENTES

(< Éric Walbecq)
Catalogue de la librairie Le feu follet, mai 2021
https://www.edition-originale.com/pdf/catalogue-de-litterature-mai-2021-1620738323.pdf
Lot 52. Salammbô, Michel Lévy frères, Paris, 1863. Édition originale. Reliure en demi-chagrin bleu marine, dos lisse légèrement foncé sans gravité orné de triples filets dorés, plats de papier marbré, tranches mouchetées, reliure de l’époque. Envoi autographe signé de Gustave Flaubert au jurisconsulte et homme politique rouennais F[rédéric] Deschamps: «hommage de la plus haute considération, souvenirs d’amitié». Frédéric Deschamps est «une des lumières du barreau rouennais et l’un des citoyens les plus estimés de la Normandie» (Biographie nationale des contemporains, Glaeser, 1878). Également républicain engagé aux côtés de Jules Senard, mais aussi écrivain et poète, il défendra contre la mairie de Rouen la proposition de Flaubert d’édifier une statue en hommage à Louis Bouilhet. Une partie de la correspondance entre Gustave Flaubert et Frédéric Deschamps est conservée à l’Institut de France. Précieux exemplaire en reliure d’époque enrichi d’un amical envoi autographe signé de l’auteur à l’un des membres du cénacle rouennais. 15 000 euros.

(< Atsuko Ogane)
Mémoire d’encres, en ligne, mai 2021.
Lettre à Louise Colet, 5 décembre 1852, 2.600 euros.
https://memoiredencres.com/product/gustave-flaubert-l-a-s-a-louise-colet-au-sujet-dun-de-ses-manuscrits-1852/
En ligne:
https://flaubert.univ-rouen.fr/jet/public/correspondance/trans.php?corpus=correspondance&id=9967

(< Jean-Paul Goujon)
17 juin 2021, vente Hermitage Fine Art, Monaco
Lot 736. Lettre de Flaubert à Georges Charpentier, 7 avril 1874. Estimation: 2.000/ 2.500 euros.
https://www.auction.fr/_fr/lot/gustave-flaubert-1821-1880-autograph-letter-signed-in-french-17693192
Chez Georges Charpentier, Gustave Flaubert venait de publier Le Candidat (28 mars 1874), La Tentation de saint Antoine (31 mars 1874), et allait faire paraître une réédition de Salammbô (17 octobre 1874).

(< Alexandre Zviguilsky)
18 juin 2021, vente Pierre Bergé.
Lot 24. Ivan Tourguéniev, Dimitri Roudine, dédicacé à Flaubert le lendemain de leur première rencontre (1er mars 1863): «A Mr Gustave Flaubert témoignage de vive sympathie - Paris 1863  - J.Tourguéneff». Joint la première lettre adressée par Flaubert à Tourguéniev le 16 mars 1863. Estimation: 15.000/ 20.000 euros.
https://www.drouotonline.com/l/15054048-ivan-tourgueniev-dimitri-roudi

Catalogue de la Librairie Bertran, 112 rue Molière, Rouen
Liste Flaubert du bicentenaire
http://www.librairie-bertran-rouen.fr/V_Catal/bicentenaireflaubert.pdf

29-30 juin 2021, vente Ader, salle Favart, Paris
Lot 167. Gustave Flaubert, L.A.S., [Paris] Mardi soir [23 février 1864], à Aglaé Sabatier, «la Présidente»; 1 page in-8, sur papier bleu.
Belle lettre galante, à propos de la création du drame de son grand ami Louis Bouilhet, Faustine (Porte Saint-Martin, 20 février 1864). Estimation: 800/ 1.000 euros.
https://www.ader-paris.fr/lot/114635/15369861

(< Stéphanie Dord-Crouslé, Éric Walbecq)
1er juillet 2021, vente Oger & Blanchet, Hôtel Drouot, Paris
Lot n° 60. Gustave Flaubert. Manuscrit autographe. Notes de lecture du Voyage en Perse de Chardin. 176 pages écrites recto-verso sur papier vergé, format grand in-4° en feuilles, sous couverture portant le titre «Voyage en Perse de Chardin» de la main de Flaubert.
Ces notes copieuses, abondantes, éprises de détails de moeurs pittoresques, nous montrent le grand lecteur consciencieux que fut Flaubert; elles constituent aussi un éloquent témoignage de l’insatiable curiosité de l’auteur de Salammbô sur tout ce qui touchait l’Orient. Cachet de la vente Flaubert (lot 38 de la vente du 28 avril 1931). Estimation: 15.000/ 20.000 euros.
https://www.gazette-drouot.com/lots/15431614

VIENT DE PARAÎTRE

Éditions

Gustave Flaubert, Le dossier de notes de lecture «L’Esthétique de Hegel», éd. Stéphanie Dord-Crouslé, en ligne sur le site Les Dossiers de Bouvard et Pécuchet, mai 2021, 59p., ISSN 2495-997.
Un billet du carnet de recherche (https://flaubert.hypotheses.org/645) présente l’édition.

Gustave Flaubert, El hilo del collar [Le fil du collier], anthologie de la correspondance de Flaubert, choix et édition par Antonio Álvarez de la Rosa, Alianza Editorial, 2021.
Compte rendu El Mundo, 26 mai 2021
https://www.elmundo.es/cultura/literatura/2021/05/26/60acfdf3e4d4d8c4078b45a9.html
Entretien avec l’auteur:
https://diariodeavisos.elespanol.com/2021/06/antonio-alvarez-de-la-rosa-flaubert-es-un-provocador-puedes-estar-o-no-de-acuerdo-con-el-pero-te-obliga-a-pensar/

Ouvrages

(< Benoît Melançon)
Marina Girardin, La mort écrite de Flaubert. Nécrologies, Honoré Champion, 2021
https://www.honorechampion.com/fr/11395-book-08535463-9782745354631.html
«Comme c’est aimable à vous de m’envoyer ainsi tout ce qui paraît sur mon compte», écrit Flaubert à Jules Duplan lors de la publication en volumes de Madame Bovary. Bien qu’il ait une piètre opinion des journalistes – «Mon Dieu! sont-ils bêtes! quels ânes!» –, Flaubert demeure curieux, voire préoccupé de ce qu’ils écrivent à son sujet. C’est là un de ses nombreux paradoxes. Lui est-il arrivé, en songeant à sa «crevaison imminente», de se demander ce que diraient alors de lui ceux qu’il avait pris tant de plaisir à vilipender? Sans aucun doute.
Rassemblant près d’une centaine d’articles parus au moment de son décès, survenu le 8 mai 1880, cet ouvrage permet d’assister à la naissance d’un véritable mythe littéraire, c’est-à-dire d’une figure aussi inédite que fondatrice: l’écrivain pur. Si la perception que l’on avait de l’oeuvre de Flaubert se trouve modifiée par sa mort – d’oeuvre incertaine, encore appelée à être transformée au fil des rééditions, on passe à l’oeuvre achevée –, le nom d’auteur lui-même, dans ses usages, se voit également marqué de nouvelles attributions. Chez ces chroniqueurs, en effet, il s’agit désormais de ménager à Flaubert une place aux côtés des grands auteurs du patrimoine littéraire français. Mais quelle place? Et au nom de quels critères? En ce printemps qui voit éclore l’école naturaliste, le deuil le dispute à l’esprit de querelle.

Patrick Mathieu, La Face cachée de Flaubert. Névrose, impersonnalité, médiation, Éditions Kimé, 2021.
https://www.editionskime.fr/publications/la-face-cachee-de-flaubert/
À travers l’étude de la correspondance et de l’oeuvre romanesque de Flaubert, Patrick Mathieu dévoile un aspect de la personnalité de l’auteur de Madame Bovary propre à la fabrique du texte: la souffrance réelle de l’écrivain et l’obsession du style seraient le résultat de névroses, d’un rapport de forces psychiques entre revendications pulsionnelles et inhibitions, qui transparaissent d’ailleurs à travers ses personnages. Pour supporter cette souffrance, Flaubert forge le mythe de l’écrivain martyr de l’Art, et sa théorie de l’impersonnalité apparaît en réalité comme une construction esthétique visant à mettre en scène son intégrité, tout en permettant le dévoilement romanesque.

D’après Flaubert, sous la direction d’Éric Dayre et de Florence Godeau, Éditions Kimé, 2021.
http://cercc.ens-lyon.fr/spip.php?article845
Dans le sillage de Flaubert sont nées, dans tous les domaines artistiques, des adaptations et des créations multiples, reflétant la réception contrastée de son oeuvre de par le monde: le cinéma, le théâtre, la musique, l’opéra, la bande dessinée, nous offrent aujourd’hui une très large palette d’intertextes attestant la vitalité d’une oeuvre constamment lue, relue,
réécrite, traduite, retraduite, bref, constamment (ré)interprétée, en vertu d’intentions parfois contrastées, méritant une étude attentive, en vertu peut-être aussi de l’inquiétude fondamentale qui traverse l’oeuvre de Flaubert et dont ces postérités sont, chacune à leur manière, les échos entêtants.
L’étude de ces «dérivés» flaubertiens révèle aussi bien les procédés d’actualisation de la filiation ainsi revendiquée, que les singulières métamorphoses induites par les lectures de Flaubert en d’autres langues et au sein d’autres cultures. Ce volume rassemble les travaux de chercheurs internationaux, qui, à l’étranger et en France, nous offrent un vaste panorama de ces créations.
Table des matières
https://www.fabula.org/actualites/sous-la-direcion-d-eric-dayre-et-florence-godeaud-apres-flaubert_102097.php

Revue

Revue générale, n°2021/2, juin 2021, Presses universitaires de Louvain
https://pul.uclouvain.be/book/?gcoi=29303100870820#h2tabtableContents
Dossier «Baudelaire/ Flaubert: le bicentenaire de deux géants», coordonné par Jean-Baptiste Baronian et Frédéric Saenen.
[Articles consacrés à Flaubert:]
Jean-Baptiste Baronian, «L’ange gardien, la muse et la madone»
Entretien avec Yvan Leclerc, À propos de Flaubert
Yves-Édouard Le Bos, Flaubert, étudiant en droit
Entretien avec Michel Winock, Gustave Flaubert, «le patron»
Frédéric Saenen, La Belgique fantôme de Flaubert
Françoise Lalande, Emma Bovary est une raseuse
Stéphanie Dord-Crouslé, «Idées fort sages (c’est-à-dire miennes)» Les opinions de Flaubert dans la documentation préparatoire pour Bouvard et Pécuchet
Jean-Baptiste Baronian, Gustave Flaubert vu par Charles Monselet

Articles

(< Benoît Melançon)
Victor Bianchini et Patrick Mathieu, «Flaubert face à l’utilitarisme: la figure de l’“utilitaire”», en ligne sur le site Flaubert (mai 2021).
https://flaubert.univ-rouen.fr//article.php?id=84
Amoureux de l’Art pour l’Art, comme disait de lui son ami Maxime Du Camp, et tonnant contre un siècle avili par la montée de la bourgeoisie ignorante, Flaubert n’a cessé de condamner le conformisme de ses contemporains préoccupés de la seule morale de l’intérêt. Cet article montre comment Flaubert dresse le portrait de «l’utilitaire»; désignant tantôt les bourgeois, tantôt les socialistes, «l’utilitaire» lui permet de se positionner en tant qu’artiste intègre, sans réaliser qu’il n’échappe pas toujours à certains de ses traits.

Pascal Engel, «Bouveresse, Flaubert et la bêtise», En attendant Nadeau, 2 juin 2021
https://www.en-attendant-nadeau.fr/2021/06/02/bouveresse-flaubert-betise/

(< Benoît Melançon)
Philippe Dufour, «Du style descriptif. La réponse de Flaubert à Lessing», Poétique, n°189, 2021-1.
https://www.fabula.org/actualites/poetique_102117.php

Steve Murphy, «Homais, fragments encyclopédiques», dans Encyclopédique Moyen Âge. Mélanges en l’honneur de Denis Hüe, Christine Ferlampin-Acher et Fabienne Pomel, Classiques Garnier, 2021, p.91-101.
https://classiques-garnier.com/encyclopedique-moyen-age-melanges-en-l-honneur-de-denis-hue.html

Comptes rendus

Gustave Flaubert, Cabane fantastique, édition diplomatique de la deuxième version (1856) de La Tentation de saint Antoine par Atsuko Ogane, Genève, Droz, coll. «Textes littéraires français», 2021, par Rosa Maria Palermo Di Stefano.
https://flaubert.univ-rouen.fr/article.php?id=83

Régis Jauffret, Le dernier bain de Gustave Flaubert, Seuil, 2021, par Yvan Leclerc, «Flaubert est un je(u)?», revue en ligne AOC, Analyse, Opinion, Critique, mai 2021.
https://aoc.media/critique/2021/05/16/flaubert-est-un-jeu-sur-le-dernier-bain-de-gustave-flaubert-de-regis-jauffret/

SUR LA TOILE

(< Benoît Melançon)
Joachim Séné, «Style et histoire», 6 juin 2021.
https://jsene.net/journal-eclate/article/style-et-histoire

DIVERS

Michel Brix nous informe que Xu Yuanchong, né le 18 avril 1921, traducteur de Madame Bovary en chinois (1992), est mort ce 17 juin 2021 (centenaire, donc). [À noter que le site Wikipedia anglais donne par erreur pour date de décès le 18 juin 2021.] Xu Yuanchong avait également traduit en chinois Le Rouge et le Noir, Jean-Christophe et À la recherche du temps perdu.


Ce Bulletin est édité par le Centre Flaubert, avec la collaboration de Marie-Paule Dupuy, Olivier Leroy et Joëlle Robert. Il vous tiendra informés, selon une périodicité variable, des manifestations et des publications concernant Flaubert. Si vous désirez le recevoir gratuitement, veuillez vous inscrire à l'adresse suivante:
https://sympa.univ-rouen.fr/sympa/info/flaubert-bulletin
Contact: flaubert-bulletin-request@listes.univ-rouen.fr



Mentions légales