CORRESPONDANCE
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

Chronologie 1879

Cette chronologie événementielle est établie majoritairement d'après les lettres de Flaubert, écrites à une date souvent proche des faits, et qu'il n'a donc pas semblé nécessaire de signaler en référence. En revanche, si l'information provient d'une autre source que la correspondance, ou si la lettre qui mentionne l'événement en est très éloignée dans le temps, on donne la référence entre crochets. Des mots clés répétés permettent de retrouver les informations en série : lecture, théâtre, visite, maladie, etc.

Un point d'interrogation placé entre crochets signifie que Flaubert annonce, prévoit, envisage, se promet de ..., sans qu'on ait confirmation du fait.

Quand Flaubert se trouve à Croisset, la chronologie apparaît en gras, et en corps ordinaire quand il réside à Paris.

[Chronologie établie par Yvan Leclerc, revue et corrigée par Jean-Benoît Guinot.]

CROISSET

Nuit de 31 décembre 1878 au 1er janvier 1879 - Rêve toute la nuit de Jules de Goncourt.

Jeudi 2 janvier 1879 - Départ de Caroline Commanville à Paris. Flaubert écrit à Tourgueneff le [9 janvier] : « ma nièce est à Paris depuis le jour de l'an », mais dans la nuit du 31 décembre [1878] il écrivait à Maupassant : « ma nièce part pour Paris jeudi prochain ».

Vendredi 3 janvier 1879 - Bouvard et Pécuchet : travaille à la métaphysique (chap. VIII), et prépare les trois derniers chapitres, philosophie, religion et morale.

Samedi 4 janvier 1879 - Bouvard et Pécuchet : lectures : ouvrage sur Berkeley, Kant, résumé de la philosophie matérialiste par Lefèvre. Gaume, Catéchisme de persévérance ; Amoros, Gymnastique.

Dimanche 5 janvier 1879 - Caroline Commanville annonce à son oncle qu'elle a loué l'appartement parisien qu'elle occupait au 240, rue du faubourg-Saint-Honoré [lettre de Flaubert à sa nièce du [9 janvier 1879], datée seulement [janvier 1879] dans CHH, Corr., t. V, p. 130-131].

Jeudi 9 janvier 1879 - Bouvard et Pécuchet : lecture : Louis Viardot, Libre examen.

Vendredi 10 janvier 1879 - Bouvard et Pécuchet : lecture : Taine, Les Philosophes du XIXe siècle. Prévoit entre douze et quatorze mois pour finir Bouvard et Pécuchet, et six mois supplémentaires pour le second volume.

Refuse la place de conservateur à la bibliothèque Mazarine, proposée par Taine.

Lundi 13 janvier 1879 - Bouvard et Pécuchet : emprunts à la BM de Rouen : Dom Calmet, Dissertations sur les apparitions des anges, des démons et des esprits ; Lenglet Dufresnoy, Traité historique et dogmatique sur les apparitions ; Bossuet, [Œuvres complètes], t. XXII ; Condillac, [Œuvres complètes], t. II (registre de prêts).

Mardi 14 janvier 1879 - Lecture : Encyclique du Saint-Père. Bouvard et Pécuchet : lecture : termine l'abbé Gaume, Catéchisme de persévérance. Prépare le chapitre VIII.

Vendredi 17 janvier 1879 - Bouvard et Pécuchet : journée de 14 heures.

Samedi 18 janvier 1879 - Bouvard et Pécuchet : lectures : Kant, Hegel, Leibniz. Condillac, examen de Leibniz. Relève ses notes dans Dom Calmet, Dissertations sur les apparitions.

Vendredi 24 janvier 1879 - Bouvard et Pécuchet : emprunts à la BM de Rouen : Bergier, La Certitude des preuves du christianisme ; Ségouin, Les Mystères de la magie ; Pailloux, Le magnétisme, le spiritisme et la possession ; Hennequin, « Sauvons le genre humain... » ; La Grange, Le grand livre du destin ; Hanapier, Teratoscopie du fluide vital (registre de prêts).

Samedi 25 janvier 1879 - Flaubert se fêle la base du péroné, en glissant sur une plaque de verglas, en allant ouvrir la porte à ses invités Houzeau, Pennetier, Pouchet et Laporte (déjeuner initialement prévu le 12, puis le 18).

Samedi 1er février 1879 - Caroline Commanville arrive à Croisset. Flaubert lui a demandé de lui apporter le livre de Noël, Cours de littérature.

Dimanche 2 février 1879 - Bouvard et Pécuchet : reprend d'anciennes notes sur Sainte-Beuve, Port-Royal.

Lundi 3-mardi 4 février 1879 -. Visite de Tourgueneff, pour convaincre Flaubert d'accepter la place de bibliothécaire à la Mazarine. Caroline Commanville quitte Croisset après l'arrivée de Tourgueneff : « Dès que vous avez été partis, Tourgueneff a pris une figure solennelle... » (lettre à Caroline du 22 février).

Mercredi 5 février 1879 - Flaubert accepte la place de bibliothécaire. Visite des Censier.

Jeudi 6 février 1879 - Visite de Houzeau.

Lundi 10 février 1879 - Pose d'une botte d'amidon. Visite de Cordier, sénateur.

Mardi 11 février 1879 - Se lève pour la première fois depuis son accident à la jambe.

Mercredi 12 [?] février 1879 - Se réinstalle dans son cabinet. Bouvard et Pécuchet : prend des notes sur le spiritisme et sur la religion.

Jeudi 13 février 1879 - Un télégramme de Tourgueneff apprend à Flaubert qu'il n'obtiendra pas la place à la Mazarine. Visite de Pennetier et de M. Besselièvre.

Vendredi 14 février 1879 - Lecture : Maxime Du Camp, Épisodes de la Commune, t. II des Convulsions de Paris, Hachette.

Mi-février 1879 - Ne pense pas se rendre à Paris avant le mois de mai.

Samedi 15 février 1879 - Le Figaro publie un article sur l'affaire de la Mazarine.
Dimanche 16 février 1879 - Bouvard et Pécuchet : lectures : métaphysique et spiritisme.

Mercredi 19 février 1879 - Maupassant, Histoire du vieux temps, un acte en vers, représenté pour la première au Troisième Théâtre-Français, dit Théâtre Déjazet.

Samedi 22 février 1879 - Bouvard et Pécuchet : Laporte emprunte à la BM de Rouen : Bautain, Avis aux chrétiens sur les tables tournantes ; Swedenborg, Abrégé des merveilles du ciel et de l'enfer ; Schopenhauer, « Philosophie de la Magie », dans Revue française, 2e année, t. VII, 1856 ; Morin, Du magnétisme et des sciences occultes ; Maury, Le Sommeil et les rêves ; Mandeville, La Fable des abeilles ou les Fripons devenus honnêtes gens ; Laplace, Essai philosophique sur les probabilités ; Cousin, Premiers essais de philosophie (registre de prêts). Visite de Houzeau, Valérie et Charles Lapierre.

Mardi 24 février 1879 - Fortin change la botte en dextrine pour une bottine d'amidon. Réunion du comité pour la souscription de la Fontaine Bouilhet [lettre à Raoul-Duval du 7 mars 1879 ; les éditions antérieures impriment par erreur, pour cette réunion, la date du « 24 février 1875 »].

Jeudi 27 février 1879 - Lecture : Huysmans, Les Sœurs Vatard.

Samedi 1er mars 1879 - Bouvard et Pécuchet : continue à lire. Ne sait pas quand il se remettra à écrire. Visite de Maupassant, le soir [lettre à sa nièce Caroline du 6 mars].

Dimanche 2 mars 1879 - Visite d'Alice Pasca et de Valérie Lapierre.

Mercredi 5 mars 1879 - Lectures : Anatole France, Le Chat maigre ; Juliette Adam, Grecque. Bouvard et Pécuchet : a bientôt fini ses lectures sur le magnétisme, la philosophie et la religion.

Jeudi 6 mars 1879 - Déjeuner avec Marie Régnier, à qui Flaubert lit quelques pages de Bouvard et Pécuchet [lettre de Marie Régnier du 10 mars, Lettres à Flaubert, t. II, p. 467]. Visite de Laporte. Bouvard et Pécuchet : aura bientôt fini ses lectures.

Vendredi 7 mars 1879 - Visite de Houzeau.

Dimanche 9 mars 1879 - Visite de Philippe Leparfait et de Charles Lapierre.

Lundi 10 mars 1879 - Madame Bovary, chez Charpentier (retirage de l'édition de 1873 ; Bibliographie de la France du 22 mars 1879). Vente de la scierie d'Ernest Commanville.

Mardi 11 mars 1879 - Visite de Claudius Popelin, qui repart le lendemain matin. Reçoit de Maupassant Histoire du vieux temps.

Mercredi 19 mars 1879 - Lecture : Goncourt, Madame de Châteauroux. Bouvard et Pécuchet : prépare ses trois derniers chapitres ; espère se remettre à écrire dans une quinzaine de jours. Visite de Nion et Valérie Lapierre.

Vendredi 21 mars 1879 - Bouvard et Pécuchet : refait, pour la troisième fois, les tables de son dossier « Philosophie » ; depuis 15 jours, coordonne les notes de ses notes pour faire le plan du chapitre VIII. Lecture : Laporte emprunte à la BM de Rouen : Jouffroy, Mélanges philosophiques (registre de prêts).

Lundi 24 mars 1879 - Vente des terrains d'Ernest Commanville [lettres à sa nièce Caroline, 9 et 25 mars].

Vendredi 28 mars 1879 - Bouvard et Pécuchet : continue à faire de la métaphysique. « Mon nouveau manuscrit est préparé. » Se mettra à écrire dans huit ou dix jours.

Dimanche 30 mars 1879 Caroline Commanville arrive à Croisset. Flaubert lui a demandé d'apporter, de Balzac, Ursule Mirouët et Séraphîtüs-Séraphîta, et sa gymnastique de chambre (ouvrages destinés à la documentation du chapitre VIII de Bouvard et Pécuchet : gymnastique, magnétisme, spiritualisme). Bouvard et Pécuchet : demande à Laporte de lui emprunter à la BM de Rouen P. Kircher, Ars Magna Lucis et Umbrae in X libros digesta. Pioche Spinoza, rabiboche son plan. Lecture : Quatrelles, Le Parfait causeur [Le Causeur parisien, dans la lettre de Flaubert].

Mardi 1er avril 1879 - Bouvard et Pécuchet : en plus du Kircher que Flaubert lui a demandé le 30 mars, Laporte emprunte à la BM de Rouen : Gauthier, Introduction au magnétisme ; Teste, Le magnétisme animal explique ; Bertrand, Du magnétisme animal en France ; abbé Migne, Dictionnaire des sciences occultes (registre de prêts).

Dimanche 6 avril 1879 - Santé : le dentiste Félix Galli vient à Croisset arracher une dent (une des dernières), qui faisait souffrir Flaubert depuis quinze jours.

Lundi 7 avril 1879 - Lectures : Julia Daudet, Impressions de nature et d'art, Charpentier ; Heredia, Véridique histoire de la conquête de la Nouvelle-Espagne, par le capitaine Bernal Diaz del Castillo, l'un des conquérants, traduite de l'espagnol, avec une introduction et des notes par José-Maria de Heredia, Lemerre, t. II. Discours de Renan et de Mézières à l'Académie française.

Santé : quelques pas dans son jardin. Douleur de reins.

Bouvard et Pécuchet : après trois mois et demi de lectures, commence à rédiger le chapitre VIII. Structure d'ensemble du roman : « Restera le second volume, rien que de notes... Elles sont presque toutes prises. Enfin, le chapitre XII sera la conclusion en trois ou quatre pages. [...] sans compter le Dictionnaire des idées reçues entièrement fait et qui doit être placé dans le second volume. »

Départ de Caroline Commanville pour Paris.

Dimanche 13 avril 1879 - Alice Pasca et Valérie Lapierre viennent déjeuner.

Mercredi 16 avril 1879 - Lecture : Maxime Du Camp, Les Sauvetages pendant la Commune, t. III des Convulsions de Paris, Hachette. Lecture : premier numéro de La Vie moderne ; Berlioz, Correspondance inédite.

Mercredi 23 avril 1879 - Santé : clou au milieu du visage.

Jeudi 24 avril 1879 - Bouvard et Pécuchet : espère avoir terminé le chapitre VIII au mois de juillet. Dîner à Rouen chez les Lapierre : première fête de la Saint-Polycarpe.

Vendredi 25 avril 1879 - Lecture : Zola, article dans Le Figaro. Salammbô : corrige les épreuves de l'édition Lemerre.

Mardi 29 avril 1879 - Salammbô : envoie le second jeu d'épreuves corrigées.

Jeudi 1er mai 1879 - Lecture : Goncourt, Les Frères Zemganno.

[2 ou 9 mai ?] Autodafé de vieilles lettres avec Maupassant ?

Dimanche 4-mardi 6 mai 1879 - Visite de Tourgueneff. Bouvard et Pécuchet : lecture de trois chapitres à Tourgueneff (sans doute V, VI, VII).

Jeudi 8 mai 1879 - Visite de Mulot, le trésorier de la commission pour le monument à Louis Bouilhet.

Samedi 10 mai 1879 - Reçoit la proposition d'une place de conservateur adjoint à la Mazarine.

Dimanche 11 mai 1879 - Bouvard et Pécuchet : prévoit d'être arrivé au milieu du chapitre VIII à la fin de ce mois.

Lundi 12 mai 1879 - Ouverture du Salon : Caroline Commanville expose Portrait du baron Jules Cloquet, membre de l'Institut. Prend le train pour Paris.


PARIS

Mardi 13-jeudi 15 mai 1879 - Rencontre peut-être Jules Ferry à propos du poste de conservateur à la Mazarine (il dit en avoir l'intention dans une lettre à Laporte du [11 mai 1879]). A donné rendez-vous à Maupassant. Passe l'après-midi du jeudi avec son frère Achille, malade, qui lui promet 3.000 francs de rente par an. Quitte Paris par le train du soir.


CROISSET

Vendredi 16 mai 1879 - Projette de retourner à Paris dans quinze jours, vers le 3 ou 4 juin, et d'y rester trois semaines.

Jeudi 22 mai 1879 - Déjeuner à Croisset avec Laporte et Pascal Mulot, trésorier de la Commission pour le monument à Louis Bouilhet [?].

Samedi 24 mai 1879 - Bouvard et Pécuchet : Laporte emprunte à la BM de Rouen : Mirville, Question des esprits et de leurs manifestations diverses (registre de prêts).

Lundi 26 mai 1879 - Bouvard et Pécuchet : achève la magie ; n'aura pas fini le mysticisme (milieu du chapitre VIII) avant d'aller à Paris.

Mercredi 28 mai 1879 - Lecture : Léon Cladel, « Dux » dans Bonhomme, Charpentier.

Dimanche 1er juin 1879 - Départ pour Paris par l'express de l'après-midi.


PARIS

Mardi 3 juin 1879 - Caroline Commanville est à Croisset.

Dimanche 8 juin 1879 - Déjeuner en tête à tête avec Goncourt [ Journal ]. Heredia amène chez Flaubert le peintre Jules Breton. Sont également présents Burty et Zola.

Lundi 9 juin 1879 - Courses de quatre à sept heures. Bouvard et Pécuchet : à partir de ce jour, se propose de passer tous ses après-midi à la Bibliothèque nationale.

Mardi 10 juin 1879 - Va remercier Jules Ferry pour le poste de conservateur hors-cadre à la Mazarine. Dîner chez Charpentier, avec Goncourt et les Zola : discussion à propos de l'illustration représentant le vitrail de la cathédrale de Rouen dans une édition de La Légende de saint Julien en projet [ Journal ].

Mercredi 11 juin 1879 - Visite de Reyer pour l'opéra Salammbô. Espère faire jouer Le Château des cœurs. Bouvard et Pécuchet : s'installe tous les jours à midi dans la Réserve de BN. Prend des notes sur des « matières ecclésiastiques », de « l'apologétique chrétienne ». Lecture : Schopenhauer, deux livres. Se rend au Salon pour voir le tableau de sa nièce Caroline, Portrait du baron Jules Cloquet, membre de l'Institut.

Jeudi 12 juin 1879 - Visite à Léonie Brainne dans l'après-midi. Dîner chez Georges Pouchet.

Vendredi 13 juin 1879 - Lecture : Jules Vallès, Jacques Vingtras. Visite au père Baudry.

Dimanche 15 juin 1879 - Bouvard et Pécuchet : lectures : a terminé les lectures ecclésiastiques, commence la documentation pour l'éducation et la morale (chap. X). Salammbô : correction d'épreuves pour l'édition Lemerre.

Lundi 16 juin 1879 - Reçoit Suzanne Lagier à déjeuner (lettre à Caroline du [19 juin 1879]). Dîner chez les Sabatier.

Mardi 17 juin 1879 - Visite de Camille Rogier, pas revu depuis 1857.

Mercredi 18 juin 1879 - Dîner à Saint-Gratien.

Jeudi 19 juin 1879 - Bouvard et Pécuchet : fin de la première partie du chapitre VIII. Commence la préparation de la seconde partie, consacrée à la philosophie. Désir d'écrire La Bataille des Thermopyles.

Samedi 21 juin 1879 - Déjeuner au Parc des Princes avec Jeanne de Loynes (voir la lettre qu'il lui adresse le 8 octobre 1879). Ce déjeuner peut aussi avoir eu lieu le samedi précédent, mais on comprend mieux l'expression bizarre de la lettre du 8 octobre : « au mois de juin d'été », si on le place précisément le jour de l'été...

Dimanche 22 juin 1879 - Edmond de Goncourt mentionne dans son Journal le « dernier dimanche de Flaubert ».

Lundi 23 juin 1879 - Dîne chez Charpentier avec Bergerat et Banville.

Mardi 24 juin 1879 -Visite à Saint-Gratien : Flaubert présente ses condoléances à la Princesse Mathilde, après la mort du Prince Impérial. Dîne chez Camille Rogier avec Florimont [lettre inédite à Maupassant du [23 juin 1879] et lettre de Camille Rogier à Flaubert, 20 juin 1879 dans Lettres à Flaubert, t. II, p. 509].


CROISSET

Mercredi 25 juin 1879 - Retour à Croisset, par le train de l'après-midi. Caroline Commanville se trouve à Croisset.

Jeudi 26 juin 1879 - Le Château des cœurs : si une tentative en septembre pour faire représenter la féerie n'aboutit pas, la publiera dans La Vie moderne avec illustrations. Laporte part à Nevers où il a été nommé le 9 juin inspecteur divisionnaire du travail.

Vendredi 27 juin 1879 - Lecture : Zola, Mes Haines. Bouvard et Pécuchet : a fini ses lectures pour jusqu'à la fin du roman. Course à Rouen (lettre à Laporte du 3 juillet, à moins que Flaubert ne confonde ce vendredi 27 avec le lendemain, où l'on sait avec certitude qu'il est à Rouen par le registre des prêts de la BM).

Samedi 28 juin 1879 - Bouvard et Pécuchet : emprunt à la BM de Rouen : Philidor, Analyse du jeu des échecs, avec une nouvelle notation abrégée (registre de prêts).

Mardi 1er juillet 1879 - Bouvard et Pécuchet : s'est remis à écrire (métaphysique, chap. VIII).

Jeudi 3 juillet 1879 - Salammbô : a reçu des épreuves. Le Château des cœurs : se résigne à publier la féerie « avec une  petite Préface et 12 dessins, un par tableau ».

Mardi 8 juillet 1879 - Bouvard et Pécuchet : rédige la métaphysique, espère avoir terminé le chapitre VIII avant la fin du mois d'août.

Jeudi 10 juillet 1879 - Lecture : Goncourt, Préface de Henriette Maréchal et La Patrie en danger.

Mardi 22 juillet 1879 - L'Éducation sentimentale : envoie les corrections pour l'édition chez Charpentier.

Lundi 28 juillet 1879 - Bouvard et Pécuchet : emprunt à la BM de Rouen : Greco, Le jeu des eschets [sic].

Jeudi 31 juillet 1879 - Projette un voyage à Dieppe, dans une douzaine de jours.

Mardi 5 août 1879 - Bouvard et Pécuchet : encore cinq pages pour avoir fini le chapitre VIII. Lecture : Marius Roux, La Poche des autres.
Samedi 9 août 1879 - Bouvard et Pécuchet : encore quatre pages pour avoir fini le chapitre VIII. Prévoit d'avoir fini le premier volume en mars ou avril 1880. Restera le second volume. Sera encore occupé à son roman dans un an.

Lundi 11 août 1879 - Après-midi à Dieppe, visite à la Princesse Mathilde.

Dimanche 17 août 1879 - Bouvard et Pécuchet : fin du chapitre VIII.

Lundi 18 août 1879 - Houzeau, Sabatier et le père Didon dînent à Croisset.

Mercredi 20 août 1879 - Bouvard et Pécuchet : a fini le chapitre VIII. Projette d'aller à Paris le 28.

Jeudi 21 août 1879 - Bouvard et Pécuchet : a sur sa table trois paroissiens, deux catéchismes, l'Imitation, etc. Le chapitre IX le tiendra jusqu'au jour de l'An. Projette d'aller à Saint-Gratien dans une quinzaine de jours et de rentrer à Croisset vers le 20 septembre. Laporte vient à Croisset le soir.

Vendredi 22 août 1879 - Mulot vient à Croisset, où se trouve Laporte, pour rédiger une circulaire concernant le monument à Bouilhet. Visite de Marie Régnier, jusqu'au dimanche [lettre de Marie Régnier, 17 et 19 août, Lettres à Flaubert, t. II, p. 518-519, 521].

Mardi 26 août 1879 - Visite des Charpentier.


PARIS

Jeudi 28 août 1879 - Arrivée à Paris, vers cinq heures. Invite Tourgueneff avec Maupassant, pour dîner ce soir-là ou déjeuner le lendemain. Tourgueneff ne vient pas. Caroline Commanville reste à Croisset.

Vendredi 29 août 1879 - L'Éducation sentimentale : corrige les épreuves de l'édition Charpentier ; annonce la publication pour le commencement d'octobre [en fait novembre, éd. datée de 1880], comme Salammbô chez Lemerre. Bouvard et Pécuchet : Juliette Adam veut publier le roman dans La Nouvelle Revue. Rencontre Juliette Adam dans l'après-midi. Projette de se rendre à Saint-Gratien dans une quinzaine de jours et de se rendre auparavant en Champagne, pour une démarche financière. Alibi pour une rencontre avec Juliet Herbert ?

Mercredi 3 septembre 1879 - L'Éducation sentimentale : continue à corriger les épreuves. A mis en train l'édition des Poésies complètes de Bouilhet. Salammbô : s'occupe de l'opéra avec Reyer. Bouvard et Pécuchet : a relu les trois derniers chapitres (chap. VI, VII, VIII).

Samedi 6 septembre 1879 - Rendez-vous avec Léonie Brainne.

Mardi 9 septembre 1879 - L'Éducation sentimentale : continue à corriger les épreuves, à raison de deux heures par jour.

Mercredi 10 septembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : lectures : demande à Charpentier deux livre de Pierre Lanfrey, Histoire de la papauté [Histoire politique des papes], C. Hingray, 1860, rééd. Charpentier, 1869, et L'Eglise et les philosophes au XVIIIe siècle, V. Lecou, 1855. A rencontré Émile Bergerat.

Jeudi 11 septembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : prévoit d'avoir terminé son roman en mars ou avril 1880.

Samedi 13 septembre 1879 - Edmond de Goncourt note dans son Journal qu'un « paysan normand est venu déposer chez le concierge de Saint-Gratien un roman historique, sur lequel il demandait la consultation de notre ami ». Il s'agit d'Edouard Gachot.

Lundi 15 septembre 1879 - Déjeuner avec Tourgueneff et lecture du chapitre VIII de Bouvard et Pécuchet.

Lundi 15-samedi 20 septembre 1879 - Séjour à Saint-Gratien.

Mardi 16 septembre - L'Éducation sentimentale : continue à corriger les épreuves.

Vendredi 19 septembre 1879 - Courses à Paris. Arrangement avec La Vie moderne pour la publication du Château des cœurs. Déjeuner chez Popelin.

Samedi 20 septembre 1879 - En faisant ses malles, Flaubert parle de ses projets littéraires à Edmond de Goncourt : publier Bouvard et Pécuchet au début de 1881, La Bataille des Thermopyles, un volume de contes, un roman sur deux ou trois familles rouennaises, puis un grand roman sur l'empire.


CROISSET

Dimanche 21 septembre 1879 - Retour à Croisset. Caroline Commanville part en vacances à Etretat. Il est prévu qu'elle retourne ensuite à Paris, après quinze jours.

Mardi 23 septembre 1879 - Lecture : manuscrit d'Edouard Gachot, premier état du livre Les Victimes de l'amour à la Côte des Deux-Amants (Amfreville-sous-les-Monts, Eure), impr. de M. Décembre, 1883.

Jeudi 25 septembre 1879 - Salammbô chez Charpentier, retirage de l'édition de 1874 (Bibliographie de la France du 18 octobre 1879).

Samedi 27 septembre 1879 - Visite d'Édouard Gachot.

Dimanche 28 septembre 1879 - Dernière lettre à Edmond Laporte, qui refuse de renouveler son engagement financier en faveur d'Ernest Commnanville. Brouille définitive.

[Mercredi 1er-2 octobre 1879 ?] - 24 heures chez Raoul-Duval, au Vaudreuil.

Samedi 4 octobre 1879 - Départ de Caroline pour Étretat (elle y séjourne jusqu'au 19 octobre). Jules Ferry lui accorde une indemnité annuelle de 3.000 francs, à partir du 1er juillet 1879.

Dimanche 5 octobre 1879 - Bouvard et Pécuchet : va reprendre les livres ecclésiastiques et travailler au plan du chapitre IX.

Lundi 6 octobre 1879 -Houzeau et Lapierre viennent dîner.

Mardi 7 octobre 1879 -  Le Château des cœurs : a corrigé toutes les épreuves. L'Éducation sentimentale : a corrigé trois feuilles d'épreuves.

Mercredi 8 octobre 1879 - Annonce la publication de L'Education sentimentale chez Charpentier dans une quinzaine de jours.

Bouvard et Pécuchet : lectures : Manuel des pieuses domestiques, brochures religieuses de Mgr de Ségur, ouvrages du père Huguet, Baguenault de Puchesse, Nicolas. Veut se remettre à écrire dans deux ou trois jours. Prévoit d'avoir fini le premier volume au commencement d'avril et, six mois après, le second.

Vendredi 17 octobre 1879 - Salammbô paraît chez Lemerre (quatrième EO ; Bibliographie de la France du 25  octobre 1879). Un article du Phare de la Loire signale déjà la publication dans son numéro du 14 octobre (voir Les Amis de Flaubert, n° 57, décembre 1980, p. 40-41).

Dimanche 19 octobre 1879 - Caroline Commanville rentre à Croisset.

Lundi 20 octobre 1879 - Lecture : Huysmans, Marthe. Histoire d'une fille. Avec une eau-forte impressionniste de J.-L. Forain, 2e édition, Derveaux, 1879.

Mardi 21 octobre 1879 - Lecture : Alphonse Daudet, Les Rois en exil ;

Zola, Nana (huit feuilletons). Santé : mal à l'œil gauche.

Mardi 28 octobre 1879 - Visite d'Alice Pasca.

Samedi 1er novembre 1879 - Visite de Jules Lemaître [lettre de Jules Lemaître, 29 octobre, Lettres à Flaubert, t. II, p. 535].

Dimanche 2 novembre 1879 - Heredia vient déjeuner [lettre de Heredia, 30 octobre, Lettres à Flaubert, t. II, p. 535-536].

Samedi 8 novembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : rédige le chapitre IX. Espère finir ce chapitre à la fin de l'année. Lecture : Renan, L'Eglise chrétienne, sixième volume de L'Histoire des origines du Christianisme, Lévy (mise en vente le 26 octobre).Visite de Maupassant : récite des vers, parle de son futur conte, Boule de suif.

Jeudi 13 novembre 1879 - Lecture : Maxime Du Camp, La Commune à l'Hôtel de Ville, t. IV des Convulsions de Paris, Hachette. Bouvard et Pécuchet : espère avoir fini le premier volume au printemps, plus six mois pour le second, et publication dans un an. Restera tout l'hiver à Croisset.

Dimanche 16 novembre 1879 - Départ de Caroline Commanville pour Paris. Flaubert seul à Croisset jusqu'à la fin de l'hiver.
Mardi 18 novembre 1879 - Passe l'après-midi avec Georges Pouchet. Rêvent d'un voyage aux Thermopyles après Bouvard et Pécuchet, dans dix-huit mois,

Mercredi 19 novembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : a fini de rédiger la première partie du chapitre IX (milieu du chapitre). « Je vais la copier, lire encore quelques bons livres [livres sur la religion et la morale], et la semaine prochaine je recommence à écrire. » Le soir, repasse les notes de sa nièce sur Nicole. Lecture : Père Abbé de Saint-Paul, Origine et effets admirables de la croix ou médaille de saint Benoît ; Isaac Pavlovsky, En cellule : impressions d'un nihiliste, dans Le Temps du 12 novembre.

Samedi 22 novembre 1879 - A compté 23 bateaux sur la Seine...

Dimanche 23-lundi 24 novembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : n'aura pas fini son chapitre IX pour le jour de l'An. Compte encore deux mois.

Mardi 25 novembre 1879 - Lecture : Maupassant, Vénus rustique. Maurice Montégut, Lady Tempest [lettre à Montégut du 25 [novembre 1879], datée par erreur 25 [février 1879] dans les éditions antérieures].

Jeudi 27 novembre 1879 - Projette de ne pas aller à Paris avant l'été suivant [lettre à sa nièce, mal datée du 23 janvier dans les éditions précédentes].

Dimanche 30 novembre - Visite de Valérie Lapierre.

Fin novembre 1879 - L'Education sentimentale, chez Charpentier (datée 1880 ; Bibliographie de la France du 7 février 1880).

Mardi 2 décembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : a fini ses lectures. N'aura pas terminé son chapitre IX au jour de l'An ; espère pour fin février. Prévoit que le premier volume sera terminé l'été suivant, et le second six mois plus tard.

Samedi 6 décembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : voit le terme du chapitre IX. Espère n'avoir plus que dix pages à écrire dans une quinzaine de jours.

Lundi 8 décembre 1879 - Lecture : Charles-Edmond, Zéphyrin Cazavan en Egypte, Paul Alexis, Celle qu'on n'épouse pas, théâtre. Bouvard et Pécuchet : espère dans un mois commencer son dernier chapitre.

Mercredi 10 décembre 1879 - Lecture : Zola, article sur L'Education sentimentale, paru dans Le Voltaire du 9 décembre.

Vendredi 12-samedi 13 décembre 1879 - Visite de Tourgueneff.

Mercredi 17 décembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : a écrit trois pages du chapitre IX (lettre à Caroline du [5-6 décembre] redatée au [19-20]).

Vendredi 19 décembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : a écrit une page ; espère n'avoir plus que sept pages à écrire de son chapitre IX (la lettre à Edma Roger des Genettes du [5-6 décembre] redatée au [19-20]).

Vendredi 26 décembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : prépare les huit dernières pages du chapitre IX, qu'il espère avoir terminé dans une quinzaine de jours. Quand le dernier chapitre du premier volume sera fini, projette de s'installer à Paris pendant un an ou dix-huit mois.

Dimanche 28 décembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : espère avoir fini le chapitre IX dans trois semaines.

Mercredi 31 décembre 1879 - Bouvard et Pécuchet : espère avoir fini le chapitre IX dans une bonne quinzaine de jours ; puis trois ou quatre mois pour le chapitre X, et encore six à huit mois pour le second volume.

 



Mentions légales