DÉRIVÉS
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

Le Temps des deux Salomé
Salomé, opéra en 1 acte

Atsuko Ogane
Richard Georg Strauss
Du 5 au 9 juin 2019 à Tokyo Bunka Kaikan
par Tokyo Nikikai Opéra :
https://www.t-bunka.jp/en/stage/2026/
http://www.nikikai.net/english/season/salome2019.html (voir le PDF en deux pages du prospectus sur le site)

À la suite de la magnifique représentation de Salomé de Peter Konwitschny en 2011, Tokyo Nikikai Opéra présente du 5 au 9 juin à Tokyo Bunka Kaikan, la même œuvre sous la direction du chef d’orchestre Sebastien Weigle et le metteur en scène Willy Decker, dont la mise en scène en 1995 à Hamburg est toujours présente à nos mémoires. La collaboration avec le Staatsoper Hamburg a été rendue possible grâce à la subvention accordée par l’Agence des affaires culturelles gouvernementales du Japon en 2019. L’Opéra Nikikai présente cette année « Le temps de deux Salomé », deux représentations, l’une en français, Hérodiade de Jules Massenet, inspiré par Hérodias de Flaubert (27 et 28 avril 2019 à Bunkamura Orchard Hall, événement passé) sous la direction de Michel Plasson, l’autre, en allemand, la Salomé de Richard Strauss, d’après Oscar Wilde.

On donne rarement le grand opéra Hérodiade de Massenet, environ une fois par siècle : Bruxelles en 1881, Marseille en 1966, la dernière représentation ayant eu lieu à l’opéra de Marseille du 23 au 30 mars 2018. L’Opéra Nikikai vient de représenter à Tokyo en avril 2019 une série intitulée « Concertante », avec orchestre et projection uniquement, une sorte de demi-scène (semi stage), un opéra en 4 actes en français.
Dans cette série « Concertante » à l’Opéra Nikilai de Tokyo, Hérodiade a été donné en avril 2019 :
http://www.nikikai.net/english/season/herodiade2019.html
 
Avec cette représentation d’Hérodiade de Massenet, inspiré de Flaubert, une soirée s’est tenue au Nikikai pour présenter les deux Salomé (Massenet et Wilde) et une autre soirée dans laquelle la traductrice Asako Taniguchi a fait une conférence sur Hérodias de Flaubert, œuvre beaucoup moins connue du public japonais.

À cette occasion, nous avons donné au Théâtre Opéra Nikikai une longue interview portant particulièrement sur Flaubert dans le but de faire connaître l’importance d’Hérodias de Flaubert, dont la scène du troisième chapitre est considérée comme la première représentation de la danse de Salomé dans la littérature européenne, publié 16 ans avant Salomé d’Oscar Wilde dans la deuxième moitié du XIXe  siècle, en tant que le mythe moderne de Salomé. Hérodias a inspiré abondamment Massenet et Wilde pour les images, l’arrière-plan et le rythme ternaire. L’abondance des figures d’Hérodias-Salomé à cette époque en France n’est pas bien connue du grand public japonais. L’article s’intitule « Les courants de la littérature de Salomé » dont les rubriques sont : « Flaubert, comme fondateur du mythe moderne de Salomé », « De Flaubert à Wilde » (interview figurant dans le programme de Salomé, juin 2019, p. 33-37).

Actuellement, l’exposition « Salomé et la femme fatale » de Gustave Moreau se tient au musée Panasonic Shiodome Museum of Art à Tokyo, du 6 avril au 23 juin, 2019 :
https://panasonic.co.jp/ls/museum/exhibition/19/190406/en.html




Jules Massenet, Hérodiade, Tokyo Nikikai Opéra, 27-28 avril 2019 (2 photos)







Richard Strauss, Salomé, mise en scène Willy Decker, Hambourg, 1995





Mentions légales