ÉTUDES CRITIQUES
RECHERCHE
Contact   |   À propos du site

Émile Mendel
Paris-Journal, 16 mars 1874

[…] Le Candidat a rendu l’âme après trois représentations !

La chose est d’autant plus triste que M. Flaubert était convaincu d’avoir fait un chef-d’œuvre ! À preuve, c’est que la veille de la première, rencontrant un de nos amis, il lui disait : « Je suis bien content du Candidat. Au second [troisième] acte, mon cher, il y un monologue qui aura le succès de celui du Mariage de Figaro ! »

M. Flaubert voulait parler de cette interminable scène jouée par Delannoy, et qui ne dure pas moins de vingt minutes ! On sait l’effet qu’elle a produit !



[Document saisi par Yvan Leclerc, septembre 2016.]


Mentions légales