Correspondance de Flaubert
Flaubert à Philippe Leparfait, Paris, 09 septembre 1869
Correspondant
Notice
Chargement de l'image en cours ...

 

À PHILIPPE LEPARFAIT

 

[Paris, 9 septembre 1869.]

jeudi matin

 

Tu m’en demandes plus que je n’en sais.

J’ai supplié, par trois fois, d’Osmoy de venir cette semaine & de m’avertir du jour & de l’heure. Il m’a simplement répondu qu’il viendrait à la fin de la semaine.

Comme, à partir de lundi prochain, je n’aurai plus un meuble chez moi, je m’en irai à St-Gratien. – Mais je viendrai presque tous les jours à Paris. D’ailleurs mon domestique m’y fera tous les matins une visite pr m’apporter les lettres & les épreuves. Écris-moi donc bd du Temple, jusqu’à nouvel ordre.

J’accepte le Silence de Préault & je t’en remercie.

 

ton vieux.

Gve Flaubert

 

J’ai donné hier au Moniteur Sombre amour.