Correspondance de Flaubert
Flaubert à Caroline Commanville, Paris, 01 décembre 1874
Correspondant
Notice

 

À SA NIÈCE CAROLINE

 

[Paris, première quinzaine de décembre 1874.]

 

Allons-nous vendredi à la Boule enfin ? Voilà assez longtemps que je roule ce projet !

Je n'aurai peut-être pas demain le temps d'aller te voir, avant de dîner chez Me Husson ?

Donne-moi les instructions pr vendredi. Je suis perdu dans les arbres fruitiers, & j'en ai un fort mal de tête. À part cela, je vais mieux.

Nous ne nous voyons plus du tout mon pauvre chat !

 

Je t'embrasse.

Vieux.