Correspondance de Flaubert
Flaubert à Caroline Commanville, Croisset, 21 mars 1879
Correspondant
Notice

 

À SA NIÈCE CAROLINE

 

[Croisset, 21 mars 1879.]

vendredi soir 11 h.

 

Ma chérie

Si dans ta conscience, tu ne trouves pas bien le portrait du P. [Père] Didon, il ne faut pas le soumettre au jury. Peut-être as-tu eu l'ambition trop haute ? – Mais j'ai mauvaise opinion d'un artiste qui étant jeune n'a pas des une ambition trop haute. Pour faire bien un sonnet, il faut avoir tenté un poème épique.

Au reste, demande l'avis franc de Bonnat. A-t-il vu le portrait de Mr Cloquet ?

      __
      

J'ai donné à Suzanne les 300 fr. – qui m'ont paru lui faire plaisir.

Y a-t-il du nouveau pr les places d'Ernest ?

Ma sœur me lâche pr les occupations politiques. Il est tout entier au chemin de fer d'Elbeuf à Rouen. Je le verrai demain. – Mais il me quittera dimanche par le premier bateau.

Ma jambe, que je ménage beaucoup, est toujours enflée le soir ! – Quand pourrai-je aller à Paris ? où j'ai tant besoin, pr mon travail !

– Maintenant, je refais, pr la 3e fois, les tables de mon dossier intitulé philosophie. Ce sont les notes de mes notes, que je coordonne, pour dresser mon le plan de mon chapitre ! – Depuis quinze jours je ne m'occupe pas à autre chose ! – Quelle besogne !

& je suis taquiné fortement par le mal de dents si bien que je viens d'écrire à Gally [Galli] pr le prier de m'apporter ses outils ! La Providence ne m'étouffe pas sous les roses ! Mais je ne l'accuse pas point, étant convaincu de la Nécessité des choses 

Je vais donc revoir ma pauvre fille ! Quand ? & pr combien de temps ? Le vieux Croisset te fera du bien. Il y a beaucoup de primevères & de violettes. Leur vue te délassera, te détendra les nerfs.

Suit une liste de commissions.

Embrasse ton mari pr moi

& quatre bécots sur tes joues

 Vieux

 

Avant-hier, visite de Nion & de Me Lapierre.

 

2 paquets de tabac – indispensable.

– une boîte du fameux beurre – ad libitum

– des enveloppes à lettres, format ordinaire.

                 (elles sont dans l'armoire de ma chambre).

– me M'apporter Caro en bon état (exigé).

____