BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Plans et scénarios, folio 2
Premier scénario
Abbé de Bucquoit*
Histoire des deux bonshommes
Bouvard & Pécuchet .
                                              Bolard & Manichet                                                                                             
                                          Histoire de Deux Cloportes.                              
                                                         I
                       Bouvard & Pécuchet 
                         Bolard/Bouvard  Manichet
Ils s'appelaient Dubolard   &     Bécuchet – L'un employé à la douane – L'autre dans une maison de
                                                       Pécuchet  [illis.]                                                                      commerce  roulage –
                                                                       Bécuchet nez pointu, taille longue & petites jambes, son gazon brun &
                                                                       plat a l'air de vrais cheveux. il est garçon et vierge. (père Verdiguer*
                                                            Dubolard gras, replet. ses cheveux blonds frisés ont l'air d'une perruque 
                                                           (père Couillère*).  veuf – & par est un enfant naturel.
                                                                                       est  bilieux
                                                                      B/Pécuchet sombre. Dubolard/Bolard/Bouvard gai &  lymphatique.
                                                                                                                      [illis.]* – . .     
                                                 Contraste & prtant i/Ils se ressemblent. – ils s'emboîtent
                                                                                       se plaisent mutuellement
                                                                                            
chacun y retourne le lendemain de son côté avec cet espoir 
                                                                                                                                                                        ils se
{{  l'un employé à la douane
l'autre dans une maison
de roulage.   }}
leur rencontre sur un banc du boulevard Bourdon. « je retrouverai peut-être le monsieur »  & le/se retrouvent.                                                                          
                         se disent
Ce qu'ils sont
, leur vie habituelle – antécédents. leur enfance  – leur jeunesse malheureuse à tous les deux
                                                         leurs
L'amitié se fait vivement.  Concordance de goûts. Leur coeur jusque là comprimé ou pas encore
éclos, s'épanouit. Ils se prêtent différents petits objets & ne peuvent plus se passer l'un de l'autre.
          Dans les premiers temps         ils
 II. – D'abord ils se rencontrent puis se font des visites. puis dînent ensemble tous les jours. Comme 
   Manichet
B/
Pécuchet a fini plutôt sa besogne, il vient chercher Dubolard. – on voit sa figure aux vitres de la 
                                                                                              Bouvard              L'un prise l'autre fume
III
B  par leur seul fait de leur
contact ils se développent &
                                désirent acquérir plus d'idées.
les Dimanches ils font
des promenades au
Jardin des plantes
& dans les Musées.
le tout sans ordre.
ce qui fait un chaos dans leur
tête.                                              
vont même                                  
une fois au Collège de Fr .
esquissent dans leur vagabondage
ce qu'ils approfondir plutard
.
maison de roulage dans la cour [ Ils se complètent moralement l'un par l'autre. l'un aime
les confitures, l'autre le fromage, l'un prend son café sans eau de vie.  – l'autre rien qu'un petit verre. 
                         s'emboîtent                                                   de sorte qu'à eux deux ils ont le plaisir complet d'un honnête homme
peu à peu ils se communiquent leurs préférences  & entrent l'un dans l'autre – [ leur différence 
 intrinsèque doit s'apercevoir malgré leur union jusqu'à la fin où ils deviennent dans la joie
                                                                                 & à se ressembler  physiquement 
                                                                                                                     un seul

de la Copie & dans la communauté de la passion le même homme, un même être en partie 
                                                                                                                        causent de leurs Maisons
double. Mais ils ont été un moment loin l'un de l'autre  – ] Vide de leurs discours.        critique
                                                                                             la moindre chose                  
Mais les gds sentiments n'ont pas besoin de paroles. tout suffit pr l'épanchement. Les amants
quand le coeur est plein
se regardent. Opposition du plaisir qu'ils ont à être ensemble & de l'embêtement de leurs 
                                            pas
                         Ce ne sont précisément deux imbécilles. ils ont beaucoup de sentimens & d'embryons d'idées qu'ils ont 
occupations.                                                                                                                                                              du mal à exprimer   A
                                            2                    1                                                                                                                                                  A

                        – Ils étaient calmes avant de se connaître & supportaient leur métier.  il leur devient de plus en plus à charge.
                                                                                                                                              mais il
ils ont connu (ou entendu
       forts
parler) qques M Messieurs
très forts                                     
qui leur ont donné des idées
qu'ils utiliseront
à développer plutard.
IV. Idée de retraite & de campagne 1° parce qu'ils sont parisiens 2° forcément casaniers. ils ont même
          velléités
qques idées  de voyages & de pays lointains, venues dans leurs cerveaux par la vue des mallepostes & diligences
et la contemplation des gravures sur les quais. –  enfin ils veulent une Campagne qui soit bien
la Campagne, qui réponde le plus possible à cette idée la Campagne, pas d'eau, pas de vue, pas de bois,  –  rien
que des champs de quoi faire du jardinage & un peu d'agriculture  –  ils en arrivent là peu à peu.
alors leur vie n'a pas d'autre but
                      [illis.]      que La maison de campagne.
Ils achètent sur les quais
des livres au hasard pr se
composer une bibliothèque. 
– « Mais ce n'est pas un livre
de bibliothèque ! »  5.    
         
Car d'abord ils ont eu des désirs extravagants, ils ont rêvé un petit château au bord de la
                                                                                                          ils se décident c'est sûr voilà
                                                                                                              comme ils vivront. – ils n'auront pas 
                                                                                                              même de plumes ni d'encrier

mer.  
                                                                                                                    promenades
C. Ils consultent les affiches des propriétés à vendre.  –  font des voyages  aux environs de Paris 
                                                                                                                                                                                  Z*
tous les Dimanches, pr en trouver une.  –  longue perplexités  –  délibération  – discussions  – incertitudes.
                                                                                                   nous laisserons pousser notre barbe ! 
                                               plaisirs qu'ils se promettent. joie du ..[illis.]..*                                     [illis.]
            rêve de bonheur aspiration – ils feront tout par eux-mêmes n'auront besoin de personne. 
                                                      – achètent des instr. de jardinage  – & toutes sortes d'ustensiles campagnards qqfois en cachette l'un de
                                                                                                                                                                                                   l'autre  se font des surprises (1)
ils comptent les mois les jours. à mesure que le moment approche leur désir devient fébrile
D'autant plus que le siècle change. La vie devient fort chère  – dégoût de Paris.

V.  8. –  Enfin ils choisissent une maison.  –  achètent des instruments de jardinage
                                                                                                                                                           la bassesse
Le moment arrive  –  insolence & négligence dans les derniers temps contrastant avec leur 
                                                                                               & la pon ponctualité de toute leur vie.
                                              au                                                                         comme
ils partent  –  débarquent. ( mois de mars, par un temps sec.)      (2) mais il y a des doubles 
                                                                                                                      ils s'arrêtent & désormais 
                                                                                                                         se consultent. ]
 
Joie du Premier réveil.

––––
.
[Transcription de Nicole Caron]