BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Plans et scénarios, folio 13
Quatrième scénario
3.
II (suite du)
puis étant un peu échauffés, vont prendre le frais sur le vignot.                                    du firmament
un soir qu'ils sont sur le vignot à prendre le frais & que  les étoiles brillent, la vue de tous ces mondes  les plongent dans une
               distances infinies, énormes, mondes habités etc.                    la commencent,         d'aller au delà    
gde rêverie & La médecine leur fait pitié. Ils voudraient savoir l'astronomie – mais impossible faute d'instruments. regrettent
Antiparos.
Bernardin de St Pierre
Ψ météorologie volcans, etc.
Humboldt
tableaux et Cosmos
de n'avoir pas été à l'école polytechnique. Pécuchet a envie de se lancer dans les mathématiques. Bouvard plus sage le retient.
                             des Merveilles de la Nature Ψ – des ses gds spectacles. voudraient voir la grotte de Fingal etc. etc. puis* lisent
    Alors ils s'éprennent des Époques de la Nature de Buffon & les Révolutions du globe de Cuvier. Ils cherchent partout
des fossiles & des métaux. Ayant lu que Haüy a découvert les lois de la cristallographie en cassant par hasard des minéraux, ils brisent
toutes les pierres qu'ils trouvent.
Lepointes Géologie. promenades sous les falaises au bord de la mer. – reviennent avec des ammonites dans leurs poches. – un soir en
revenant dispute avec le curé à propos du Déluge. Confusion des théories géologiques. Ils y renoncent.
                             – mauvaise ma                                                                on les surprend dans cette occupation & passent pr très immoraux,
Zoologie question de l'espèce. veulent faire des accouplements hors-nature, étudier les moeurs des animaux, apprivoiser un
                                                  mauvaise manière de se servir du microscope
renard, font la chasse aux papillons avec un filet.  à mesure qu'ils avancent, embrouillemt* & vertige panthéistique.
 puis vont se rafraîchir                 où il y a                                                                  abrutis, ils se couchent sur l'herbe – puis
ils rencontrent  dans une fermeun bahut qui sera bon pr serrer leurs collections. – & ce bahut, avec l'entourage de la ferme qui
est un vieux manoir leur inspire le goût de l'archéologie. Gorju, (l'ouvrier menuisier démocrate) qui se trouve là l'engage à l'acheter, il le
réparera à bon compte. Dans cette même ferme, ils voient une jeune fille qui les reconnait. C'est Mélie, l'aide des moissonneuses chez
                         Elle est venue pr une commission quelconque. car elle appartient à la maison du Cte
le Cte de Faverge.  Le menuisier en fait l'éloge. Elle est très intelligente. B. & P. sont ennuyés de Germaine. – & ils la prennent à leur
service, pr l'aider. (il faut qu'on voie nettemt que Gorju a influé sur la détermination de Mélie).
                                      
                                                               à la fin de l'hist. n. – peur de panthéistique de la Nature. Confusion des espèces
                                                                                                                                                              ?
                                                                                                                                                          [illis.] du  jardin des plantes
                                               ne pas s'embarrasser des
                                                                 des détails

                                                                                          fâchés de ne pouvoir faire l'arbre des connaissances humaines
[Transcription de Jean-Christophe Portalis]