BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet  - Plans et scénarios, folio 11
   2
II
I. EmménagementEnthousiasme les premiers jours. – joie du premier réveil, dans leur logis, au milieu des meubles qui encombrent tout.
Ils font des découvertes qui les comblent de joie. Derrière la charmille, il y a une dame de plâtre, en train de pisser – chaque fois qu'ils passent
devant, ils disent  « ah ! pardon ! » et cette plaisanterie les amuse pendant trois semaines. Ils trouvent dans une armoire un tas de vieux
                                                    ils ne font même pas faire de bibliothèque
livres « nous n'en avons pas besoin. – qu'importe, c'est toujours bon à avoir ». – entre les deux chambres à coucher une porte est masquée 
                                                                                                          en étant
par le papier. ils l'arrrachent, et peuvent ainsi causer de dedans leur lit, tout couchés. au bout de l'allée, il y a un écho. Ils s'amusent à crier des 
                                           leur accoutrement de nuit différent                                              et même s'inquiètent peu de leur fermeleur fermier
                                                                                                                                                                                [illis.]                     ignoble
mots farces que l'écho répète.                                                                                                                                    de table 
Jardinage forcené. Ils bêchent arrosent, greffent, ne quittent pas les sabots, dînent en manches de chemise et se lèvent pr aller voir le potager –
                              et toute relation           commencement                déception du jardinage. - arbres peints au goudron etc.
 Ils envoient promener toutes les visites – De là d'hostilité publique Ψ λ  joie, ou plutôt délire de voir pousser qqchose dans leur jardin.
en effet le jardinage, est futile n'est pas digne de nous, alors M étudient dans une belle ferme chez un gentilhomme des environs
                                                                                                                                  couleur Théocrite, gâtée d'industrialisme
cela les encourage à l'Agriculture (2) –  Poésie des gdes cultures, troupeaux – blés au soleil  ils font leur apprentissage dans une belle ferme des environs
                                    Les arbres peints au goudron [illis.] | 
Le bon paysancependant déceptions du jardinage | Mais nous avons là notre* Ferme qui est plus importante.
                                          leur petite ferme – ne quittent plus les sabots – prennent le genre rustique – L'un d'eux couche à la ferme – tristesse saleté                                    
Puis ils se mettent à Faire-valoir. mais essais infructueux.  Déceptions de l'Agriculture. toute leur fortune y passerait. il est temps de s'arrêter.
                                                                                                                  prquoi : (λ)  cherchent un fermier -  ou veulent vendre leur ferme *
Puis il font* voir leur petite
ferme
{{ en pendant avec le Gentilh. agriculteur
un paysan, ignoble - sauvage
}}
L'Agriculture
N ils pensent à leur ferme -
- Le fermier. - ignoble.
Mais ils ne savent pas
l'Agriculture. ils l'étudient
dans une belle ferme des
environs chez M. de ***
le gentilh agronome, catholique
et polytechnicien (1)
3° Ils se rejettent sur le côté pittoresque du jardinage, font des embellissements dans leur jardin, mouvements de terrain, surprises
                                                                            surprises                                   tous les divertissements
points de vue, labyrinthe, temple, ruines, pont . vignot, porte à pipes. – & plaisirs* qu'on peut se procurer dans un jardin, tonneau,
palet, escarpolette, jeu de boules.                                                                                                  X                                             de B. et P. 
Quant tout cela est fini, ils désirent le montrer et à cet effet donnent un gd dîner aux notables du pays – on se fiche d'eux, bien qu'on les
admire secrètement. Ils en sont mortifiés, & cependant ils reconnaissent qu'il y a peut-être du vrai dans les observations qu'on vient de
leur faire. Ils conçoivent qque doute sur la beauté de leur jardin.
Le monde ne nous comprend pas. raison de plus pr nous renfermer chez nous. Économie domestique. systèmes de chauffage. Ils dissertent dessus,
                    la cheminée 
                        [illis.]                                            confitures                                                                            de leur cuisine
en regardant le bois brûler. Malaga factice – conserves – gélatine – caléfacteur. Ils ne sortent plus [illis.] . Bouvard a un gd tablier de cuisine
qui lui monte jusqu'aux aisselles et fait saillir son ventre. P. un long sarrau d'enfant, à manches – mauvaise administration
perte d'argent. Il faut se calmer. Ainsi le jardinage, l'agriculture et le ménage ne leur ont pas réussi. Ils sont dupes, & se demandent
pourquoi ? — tout cela vient de ce que nous ne savons pas la chimie ! »
Ψ les notables du pays sont Le médecin.
                                                   Le notaire qui a vendu la propriété – ami des Beaux arts.
                                                      Mr de *** gentilhomme - fermier*, légitimiste & agronome 
                                                                           ami du progrès & catholique.
                                                      Le Curé
                                                  la Vve Bourdin. λ
                                                  Un petit bourgeois. - md général de toutes choses. λ
ouvrier du pays
mauvais sujet 

 

X
dîner
soleil couchant -
– à travers la clairvoie uneespèce
 vagabond                                regarde
de mendiant – Voyou qui les engueule
– effet sinistre. B. lui fait l'aumône d'où haine*
tout le monde blâme Bouvard
  Φ rattacher le projet de vendre la ferme au dîner
et à la Veuve – la Vve fait l'oeil à B. 
 Le notaire est mêlé à l'idée de la Veuve
(Commencement d'action de tous les personn
secondaires Φ ) 
                           de leur fermier &
* ils se sont  fait des paysans, des ennemis
                                                               qu'ils avaient
irréconciliables, à cause des idées utiles – des améliorations 
                                                 paieront
qu'ils ont voulu introduire. Ils payent
cela plutard
. – ils ont contrarié toutes
les habitudes, froissé toutes les routines,
ils paieront cela plutard.





(2) Fautes agricoles :
râteau à cheval dans les sainsfoins
 Caro*
– carottes enterrées trop profondémt
– Basse-cour – problème 
          1      (Casanova)
– engrais infects.
– économie de binage.
– font succéder du froment à des
pommes de terre qui épuisent le sol
– sont envahis par les topinambours.
– Boissons économiques – qui
sont funestes aux gens.
– Dessication des meules par la
fermentation – incendie. 
                         (Maison rustique)
 [Transcription de Joëlle Robert]