BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 2, folio 102.
C.
De même que pr leur jardin, pas de jardinier
                  directeur
- pas de régisseur à leur f
                                    ni de Maître valet à leur ferme
Des domestiques se présentent
mais B. leur trouvait
l'air
à tous des mines de braves
gens. 
 Pécuchet  des mines
de coquins
premières dépenses -  extrait. - réparation des bâtiments
                                      déjà parti
effrayé de tout l'argent qui s'en allait  économisent pour les engrais
       n'en achètent pas.             La Germaine leur prédit qu'ils ne réussiront
             premiers temps                                                               pas 
      des commencements
Joie de l'installation. Le commandement des gens les amuse.
                              d'autant plus qu'ils n'en avaient pas fait d'abord
Mais réparations urgentes . Les couvertures - Cimenter les interstices                  
                                                                             toutes les serrures
du dallage dans la laiterie, car l'odeur est infecte. . .  X . . X . .
    Les premières dépenses étant grandes, ils ont peur & résolurent 
                                                    dans l'achat d'
d'aller tout doucement. [économies de ustensiles, de personnel & de
nourriture ] aussi X - X - X -                                   Joie de voir des napoléons sur
Avant tout, le blé                                                           foins                             le coin d'une table salie*
 Pressés d'avoir de l'argent, ils vendent des fourrages      c'est le produit de
                                                                                                 leur travail
et font trop de blé
           du fourrage                            ont bien soin  de les
Comme il en faut  pr leurs bestiaux ils sèment des carottes. Enfouies trop  semer profond
& perte d'autant plus gde
que les porcs les refusèrent 
profondément elles ne poussent pas   
dans une très belle place*   les topinambours     se reproduisent 
                                                ils envahissent tout &     sous les cultures X  
    Alors des topinambours mais ne peuvent pas s'en débarrasser   
tout occupés à les  extirper                 
  Avant tout le blé - La moitié de leur terre Ψ
N'ayant pas d'engrais, puisqu'ils se sont privés de la paille, ils achètent
                                         n'étant pas cassés, les parties huileuses privent le
Ψ sur des terres trop meubles des tourteau. Mais les tourteaux ne mordent pas         germe du contact
                                                                                          de l'air.
& Les blés n'ayant pas reçu assez d'engrais donnent peu. Ils les sèment
très        Joie de les voir verdoyer beaucoup au printemps ma
trop prof  ils versent  - L'année suivante excès de fumier trop frais             
                                                                              graines de mauvaises herbes            
                                                                                       sarclage est indispens
   Ils en
Oublièrent le rigolage.
craignent de herser
trop
fort
Chaulage qui empoisonne - échardonnage trop tard.                               & coûteux
                                                 quand les chardons sont mûrs, en ébranlant la plante
                                                                                     les graines tombèrent
        
travaux à la tâche  et à la journée - se trompent dans l'emploi
                      célibataires
domestiques - mauvais sujets - puis gens mariés inconvénients
fraudes des batteurs en grange
        Fanes de pommes de terre données sans avoir été exposées au soleil
Maladies des animaux. Saints invoqués - bêtise des paysans
                      ils s'échappaient par les clôtures           « c'est l'usage du pays »
                                                                                                       réponse universelle
trop de surveillance
et pendant ce temps là le jardin souffre. Il faut se partager la besogne.
[Transcription de Ghislaine Bruyas]