BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 2, folio 113.
  II.
                       de P.
mais b/Bientôt les déboires commenc/pr P./èrent
  Comment se faisait-il, qu'ayant réussi dans un pareil ouvrage
jamais Pécuchet ne put arriver à rendre la surface de la charmille qui
       égale comme
devait avoir l'apparence d'un mur
                          la                               brique                                              3              1
Mais bientôt la/sa* coupl/che de maçonnerie ne pouvant être complètemt vidée
                                                   2       beau   beau entasser          derr
fourmillant de larves.  il eut.   Il eut accumuler les feuilles mortes contre
                                                                                         malgré l'accumulation
  {{   & ce qui poussa
sous les uns comme sous
les autres fut rachitique

              *il y eut sous*
& les
les uns                   
               comme les autres
végétations
}}
                                    leur  la      les chassis   
les échell* chassis, les/leur peinture s'opposait à la chaleur.   de même le
                                           la       de leurs bois
barbouillage des cloches empêchan/it l'action de/u l'/soleil. - & tout
               poussa dessous
ce qu'il eut fut rachitique.    Quant aux marcottes, la sève se
                                  produits
que des produits [illis.]             sans produit [illis.]

portant sur les rameaux laissés libres, aucun p/bourgeon ne parut.  -
et les uns com les autres
ne donna/èrent que des
produits rachitiques. 
                                                                 & aucun*
Les boutures ne reprirent pas.  les greffes se décolèrent.  - & par l'effet 
              les arrosages        [illis.]                           avaient le blanc 
des arrosages      [illis.]     le pied*   l/Les arbres         [illis.]        
                       dans leurs           & beaucoup [illis.] dans leurs racines*
                                    [illis.] racines 

avait le blanc      [illis.]       les arrosages.
Par excès de précaution
par précaution contre le froid
                      leçon                                                              A 
  Ce fut un enseignement.   ils s/Se méfia/nt | du froid | tellemt que ses artichauds
                                                                                      les 
Il laissa les artichauts
pend fort longt              
                       trop longtemps
pourr*
                            le plus tard possible        quand [illis.]
restèrent buttés jusqu'au milieu d'avril.  Il les découvrit avec
                             jusqu'  prem* beau                              tous étaient perdus
de gdes   la conviction ququ'ils seraient superbes ; le dégel les avait 
              par le dégel.
pourris 
              le désolaient                            avait
égalemt. furent une désolation       
avait                                      afin 
Les semis comm* furent une désolation        avait            graines  semis  pr les        
pr
en
Par précaution contre le venti/Il piétina/é sur les semis 
                                         elles ne purent [illis.]   par cette manoeuvre [illis.]
                 décou*
il n'osa pas*
afin qu'elles entrâssent                                                      [illis.]
faire adhérer à la terre.   Mais le sol devint un peu imperméable à l'eau*
                                                germer dans    [illis.]/rendu        était [illis.]/rendu
                mieux                                    [illis.]    durci & rendu        

d'autant plus que Pécuchet épargnait/é l'eauMaintenant.
                                              avait  
                                                        [illis.]
ils pommaient
[illis.]
Les choux le consolèrent. [ il avait/ent tant d'eau & de fum* qu'ils
pommaient à vue d'oeil. ]  il les contemplait, le matin, à la rosée*, son 
quand ils                                                                                                   développ*        
quand ils      dans la rosée*                il                    de leur          *taille et*
brillant sous la bavure des limaces,  & s'étonnait               taille
                       lui donna des espérances              se plaisait à leur odeur
C'était vraimt               
        le roi du jar/potager
   un surtout se développa d'une prodigieuse façon       gaillard*
                                                                                     être*
et*                                                        finit par devenir  

joyeux.     il montait/a.  il montait/a.  il devint prodigieux,  &
  absolument incomme/estible.    Pécuchet 
manifestement [illis.]   n'importe, fut content d'avoir
                 monstre
en* B                                                  
il laissa passer les dégels
sans découv ses artich.
au print, tous était perdu. 
élevé un colosse, [ & au fond de son  conscience qu'il avait mérité
                             ou*
une distinction, qq  une médaille. ]
                                         semblait                summum
      alors il tenta ce qui lui paraissait être le comble de l'Art
                                      dimension
                                 proportion

la culture du melon.
[Transcription de Jean-Christophe Portalis]