BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 2, folio 130v.
[Page entièrement barrée]
 
IV  II.
pétrir la merde
avec de l'argile comme les chinois.
Bouvard se lance dans la haute culture. Il appellait sa ferme « une fabrique de produits
                              trituration des composts. . – . .          [illis.]*
& Gasparin (2.) il essaie tous les engrais & c'est Pécuchet qui lui avait donné cet amour
           engrais infects, communiquent un mauvais goût aux produits, – harengs , saurs
fientes des grottes.
[illis.]*. des engrais
roret
/
os comme à Thiers en Auvergne.
chauds, phosphate de chaux fossiles, chiffons qui donnent la gale.
                           au cap de la Hève
                                                           derrière la charrue, elles s'enfuient    oeufs qui
culture.(Godefroy.)                                                                                         le parc                                  sentent
Les mans
pr les détruire, les poules dans un parc qui leur casse les pattes             le [illis.]*
                                                                                   roulant poussé par 2 hommes 
[illis.]*                                                B lui-même donne
engraissement des boeufs. un oeuf à un veau chaque matin, les saigne
poules, se nourrissent des débris
de la cuisine, & d'un peu d'herbe
dans la cour, ne pondent pas un
oeuf. –les nourrit/issent avec
élève des Cochons. Calcul de Vauban (Desorm. 2, 39) nourris de viande  puis d'orties
des charognes, empoisonnemt. veut labourer avec des boeufs auxquels il donne de l'avoine.
         Lapins, maladies – parce qu'ils sont nombreux. – poules.               cherche le blé
                                                                                                                              perpétuel.

à l'époque de la moisson, boissons économiques, funestes aux gens.            MR notes  Ψ
épierrement (not de la M r. 3)                          pr* araires (MR*. 231.)         s'acharne contre la butte.                       p 2.
– S'entête, charrues nouvelles, tous les progrès. veut faire des essais, pavot pr
veut occuper les vieilles
à faire faire des ouvrages.
les gens roupillent dessus
la tête sur leurs bras croisés.
                                    araires    labourer
opium, astragale & betterave pr remplacer le café, féculerie
                                                      veut labourer avec des boeufs auxquels il donne de
                                                                                                                                 l'avoine.
– Mais comptabilité, ils voient que leur fortune y passerait.
Dessication des meules par la fermentation. Il en résulte un incendie dans
la campagne.
             C'est la fin ! il est temps de s'arrêter. donc il faudrait louer ou plutôt vendre
leur ferme.                                                                                       Ψ  id pr la carott          
    B. pleure.                                         le jardin                                                 id ibidem 3.
raison de plus. pour se rejeter sur l'agriculture
                                                            l'arboriculture.  P. ne veut pas en
                                                                                              démordre.
                                                                                                             le renouvell*
animaux                   
engrais. liquides, déchets
liquides, lisier suisse

de boyaux, os concassés (M rust. 93)
= mélange d'excréments, d'urine & d'eau
[Transcription de Nicole Caron ]