BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 5, folio 596
   D - E     VIII.
          neuve
Science plus vaste & plus noble
                            que la Rhétorique
Esthétique Pictet. Jouffroy, P. André. Reid. Levesque Reid etc.
ils lurent l'esthétique de x    x   x   x                  ne définiss
qu'est-ce que le Beau ? | ses définitions   qui n'apprennt rien
     du Beau dans la Nature, dans les mœurs, dans les lois & même dans
                                                                               Beau inné Beau naturel - La Beauté morale
les mathématiques. – P. André. - Le décorum, le modus.                          du chien résulte de
                                                    qui n'apprennent à le faire                        ses qualités 
                                                                                                                                             Levesque,
Pécuchet croit à l'Esth.
 B.   non –                      
disputes.
        recettes pr faire Beau (P. Félix). La Beauté du chien résulte de ses qualités
                                                 – âme républicaine – montagne –
morales (Levesque)
en définitive tout dépend du 
       Le tact (Jouffroy). mais alors, il n'y a plus de science ?
   Le tact lui-même dépend du goût. – qu'est-ce que le goût
––– [ Le goût ? qu'est-ce ? le Bon goût ? le Mauvais goût ]
       Question des types – question des genres. ne pas les franchir ni les mêler
  comme dans « Hamlet ». (Marmontel.)
question des types – mais ce n'est pas vrai, – oui. les types sont plus vrais que les
                                                                                                   portraits
Le Vrai. dans quelle mesure ? est-il en contradiction avec le Beau ? - qu'est-ce que
le Vrai ? Vrai relatif & vrai absolu. – Vraisemblable/ance
si l'esth. est une Science,
          il d si le beau a des règles
{{               esthéticiens, malgré leur science
Jugements ineptes des critiques sur les chefs d'œuvre :  }}
principes cert. « Pas du tout ! –
il doit y avoir
                       une échelle
               Pope au-dessus d'Homère. (Blair
  Le docte Blair
              Racine supérieur à Corneille (id                                                       rien de plus lourd
les applications qu'on en fait
doivent être justes
                                                                                                                            de plus inepte
  Droz - Shakespeare. (Droz                                          Hegel. Phèdre        que les jugemts
                                                                                                                            des esthéticiens.
Lessing
   Destouches, supérieur à Molière (Lessing.
Ψ {{   veulent écrire un Roman                Les comparaisons d'Homère interrompent les descriptions, Marmontel
– lequel ?
Ils cherchent.  }}


                                                  Conclusion : Ils nient l'esthétique   Ψ
[illis.] qu ne savent plus à quoi s'en rapporter
[ et vont lire les gds classiques, Homère Shakespeare, Rabelais Hugo ]
—     Me Bordin demande par écrit, un rendez-vous à Bouvard.
               Le notaire arrive avant elle. C'est pr la pièce des Ecalles
                                                                                     
[Transcription de Stéphanie Dord-Crouslé ]