BOUVARD ET PÉCUCHET
PLANS ET SCÉNARIOS : Tableau génétique | Hors tableau || BROUILLONS : Tableau génétique
Afficher un folio
Chargement de l'image en cours ...
Bouvard et Pécuchet - Brouillons, vol. 5, folio 597
 118.
chacun s'étonnait que
que l'autre fût si borné – & ne voulait pas reconn. qui était prtant             
P. trancher leurs différends                           clair com le soleil.
Il y a une science – l'esthétique
..[illis.].. ils s'avisèrent de recourir     qui est  la poétique des poétiques,
             Ils recoururent à l'esthétique. la théorie des théories.
                                            ami
une science un prof un cousin de Dumouchel, professeur de philosophie
                leur dressa                                           sur la matière
rédigea à leur intention une liste d'ouvrages à consulter. Ils se
                                                                            & le soir
plongèrent là-dedans, travaillaient à part& le soir & se communiquaient
                                                              séparémt
leurs réflexions –
 Aristote, le Beau                           
dans la gdeur & l'ordre
                                           définit le Beau
Qu'est-ce que le Beau ? c'est
            St   Augustin              – l'unité qui constitue la forme & l'essence du Beau
      Le P. André le définit « –
                              = ce qui a droit de plaire à la raison & à la réflexion par son
                                                2                                        excellence propre. –
                                      [ Ses conditions sont le décorum & le modus, c'est-à-dire les
Schiller   le Beau est la réconciliation
du Subjectif & de l'objectifde l'essence & de la formede la pensée & de la
matière
                                                                            résidant            Bienséances & la Mesure
Reid – la Beauté est une qualité occulte & elle réside dans les perfections morales
                                                                                                                     & intellectuelles
                                                                                                       ainsi la ligne serpentine
 Schelling              c'est l'infini exprimé par le fini                com nous plaît com ayant
                                                             [illis.] Levesque               rapport à la souplesse
expliq. le Beau par l'association des
idées. – c'est l'utile
plaît parce qu'il est le Beau. est phénomène
est beau phénomène – il veut briller
  Dugald-Stewart         {{ le Beau c'est une force positive & active réalisant
                                            dans l'individu l'idée éternelle, correspondant à
     Pictet                             chaque genre d'êtres dans la raison divine & manifestant
                                             dans le particulier, la vie, par les formes qui en
      Jouffroy                             sont les symboles.  }}
dit où il n'est pas. ni dans le
plaisir, ni dans l'utile, ni dans
la nouveauté, ni dans l'imitation
       De Maistre
– le Beau n'est pas de ce monde.
est un fait simple &
indécomposable.
              2 définitions
                  Dans tous les genres est ce qui plaît à la vertu éclairée
                     – n'est qu'une convention & une habitude
                                                                                                  qualités morales
                                                                                                              Ψ au bout de
                                                                     Levesque. chien – lys 43 pages
                     Ψ 9/8. Caractères – s'il y avait un 9e          Je n'ai pas encore parlé
                                  
il n'hésiterait pas.                             des couleurs du lys.
                                             Beau
     Plusieurs espèces de Beauté. – (P. André). un beau de génie, de
Kant. le beau est l'objet de
la satisfaction du goût.
    goût, de pur Caprice qui n'étant fondé sur rien ne doit être admis
                                   dans les math. – dans les ouvr. d'esprit
     nulle part. le Beau dans les mœurs, – dans la nature – dans
                                         faculté
Le goût   (Kant) est la satisfaction
de juger d'un objet ou d'une représentation
par une satisfaction dégagée de tout
intérêt. - l'objet d'une semblable
satisfaction, s'appelle le Beau.

                                  moins beaux que
   les métiers. pêcheurs & agriculteurs X ? dans les animaux
                                                                Blair
                                             
Conditions du Beau – la régularité
                                                                                  – les contrastes
                                                         mais l'unité dans la Variété se
                                                   Félix.     trouve aussi dans le Laid
                                                   Daunou      Le laid est le Beau retourné.
      Moyens de faire Beau.     Chat.
                                                   Ortolan. Addisson.
           
Sublime.  son premier caractère est la gdeur.
Goût.
                                                                 la mer
              
–––––    est dans la Nature, l'océan, les Volcans. un arbre
Rollin, est un discernement
délicat de ce qu'il y a de
                                                                                                tourmenté par
             –––––     – c'est ce qui élève                                        la tempête
conforme aux plus exactes bienséances.
 – Montesquieu, l'avantage de 
découvrir
avec finesse la mesure
        du plaisir que chaque chose
doit nous donner.

                      Hegel. « 55. c'est l'exist. abs. affr. de toute
                                                                                     détermination
            L'Apollon du Belv. est beau. Le Laocoon sublime (Jouffroy)
                    Longin.
[Transcription de Stéphanie Dord-Crouslé ]